Comment choisir vos panneaux solaires pour obtenir le meilleur rendement ?

Le 1er janvier 2024 fait figure de tournant en matière de production d’électricité photovoltaïque en Wallonie. Cette date marque en effet la fin du compteur qui tourne à l’envers pour les nouvelles installations de panneaux solaires. À Bruxelles, cette mesure est entrée en vigueur dès 2021, mais elle n’a pas pour autant freiné l’enthousiasme des ménages. Produire sa propre énergie demeure en effet très intéressant. Mais pour rentabiliser au mieux son investissement dans les énergies renouvelables, il est cependant nécessaire de faire les bons choix.

Utilisez notre outil gratuit pour calculer le prix et le rendement de votre installation solaire.

En quoi l’emplacement de vos panneaux solaires influence-t-il leur rendement ?

Une bonne exposition au soleil est essentielle pour garantir l’efficacité de vos panneaux solaires. Bien que ceux-ci soient de plus en plus efficaces pour capter la lumière indirecte, une exposition optimale permet de produire un maximum d’énergie : orientez idéalement vos panneaux photovoltaïques vers le sud avec une inclinaison de 30 °. Cette configuration n’est pas possible ? Qu’à cela ne tienne : il existe aujourd’hui un certain nombre d’outils et de dispositifs permettant d’aligner correctement les panneaux lorsque le toit n’a pas d’office la forme ou l’orientation appropriées. Pour en savoir plus, téléchargez l’e-book gratuit.

Évitez aussi que des cheminées ou des arbres ne fassent de l’ombre à vos panneaux. Cela risque en effet de réduire considérablement leur rendement, surtout s’ils sont connectés en série. Vous ne pouvez pas éviter l’ombre sur vos panneaux ? Alors, optez pour un système by-pass, des optimiseurs de puissance ou des micro-onduleurs. Le prix de votre installation sera un peu plus élevé que celui d’une installation standard avec un onduleur central, mais cela diminuera considérablement les pertes de rendement.

Comment fonctionnent les micro-onduleurs ?

Dans le cas d’une installation avec micro-onduleurs, chaque panneau possède son propre onduleur, ce qui permet de toujours produire un maximum d’énergie. Afin d’éviter les importantes pertes de rendement causées par l’ombre, il existe une solution moins onéreuse : les optimiseurs de puissance.

Quels sont les meilleurs panneaux solaires ?

Il existe deux grands types de panneaux solaires : les panneaux à couche mince (à base de silicium amorphe) et les panneaux en silicium cristallin, lesquels se subdivisent en différentes catégories. En fonction du type de silicium concerné, les cellules convertissent une part plus ou moins grande de lumière solaire en électricité. Chaque type de panneau solaire présente des avantages et des inconvénients.

Les panneaux solaires à couche mince (à base de silicium amorphe)

Les panneaux photovoltaïques à couche mince sont flexibles et faciles à installer sur les toitures en roofing. Cependant, leur rendement est beaucoup plus faible et leur durée de vie est également un peu plus courte. Par conséquent, ils constituent rarement le meilleur choix.Mais lorsque la luminosité est faible – par exemple par temps nuageux -, les panneaux solaires à couche mince sont souvent plus performants que les panneaux solaires en silicium cristallin.

Les panneaux solaires en silicium cristallin

Le silicium cristallin est actuellement la technologie la plus utilisée pour la fabrication de panneaux photovoltaïques. Dans des conditions d’ensoleillement normales, le rendement de ce type de panneaux solaires s’avère en effet beaucoup plus élevé que celui des panneaux à couche mince. Une plus grande quantité d’énergie peut dès lors être produite sur une surface plus réduite. Pour la majorité des habitations, où l’espace en toiture est limité, le silicium cristallin constitue le meilleur choix. Reste à déterminer précisément quel type de panneaux en silicium cristallin vous souhaitez installe.

·      Les panneaux solaires polycristallins

Les panneaux solaires bleus sont moins chers et génèrent davantage d’énergie en lumière diffuse (rayonnement indirect et/ou latéral). Ils sont particulièrement indiqués pour les toits orientés à l’est ou à l’ouest. Toutefois, en raison de leur rendement moindre, ils ont de moins en moins la cote.

·      Les panneaux solaires monocristallins

Les panneaux solaires en silicium noir sont composés de cellules monocristallines qui sont toutes orientées dans la même direction. Leur prix est plus élevé, mais en cas d’ensoleillement direct, leur rendement est légèrement supérieur. Plus performants en termes de rendement, les panneaux monocristallins conviennent plus particulièrement aux toits de petite dimension, ainsi qu’aux gros consommateurs d’énergie. 

En matière de panneaux monocristallins, il convient en outre de faire la distinction entre panneaux verre-film et panneaux verre-verre. Dans les panneaux verre-verre, les cellules photovoltaïques sont protégées par une couche de verre à l’avant et à l’arrière. En revanche, les panneaux solaires verre-film sont constitués d’une couche en verre trempé à l’avant et d’une feuille de polyfluorure de vinyle (tedlar) sur la face arrière.  

  • Les panneaux verre-film sont plus légers et moins onéreux. Le seul inconvénient est que les cellules solaires sont légèrement moins protégées sur la face inférieure, ce qui peut générer des micro-fissures susceptibles d’affecter à terme le rendement de l’installation.
  • À condition de choisir une marque de qualité supérieure, les panneaux verre-verre sont plus solides et plus résistants aux chocs et aux conditions météorologiques. S’agissant d’une technologie émergente, le choix et les possibilités sont relativement limités. Afin de garantir la durabilité de votre installation, nous vous conseillons par conséquent de privilégier la qualité. Nos installateurs partenaires proposent aussi bien des panneaux monocristallins verre-film que verre-verre. Demandez une offre personnalisée.

Combien de panneaux solaires devez-vous installer ?

Le nombre de panneaux dépend de la surface de toit disponible, de votre consommation estimée et de votre budget. Les panneaux solaires existent en outre en différentes dimensions, ce qui en détermine le rendement. Pour compenser votre consommation moyenne d’électricité grâce à l’énergie produite par l’installation solaire, il est inutile de prévoir plus de panneaux que nécessaire. Pour une consommation annuelle de 3 000 à 4 000 kWh, 10 à 20 panneaux permettent d’obtenir un rendement moyen satisfaisant. Pour un calcul plus précis et détaillé, nous vous conseillons de vous adresser à un installateur qualifié. Si vous souhaitez néanmoins effectuer par vous-même une estimation réaliste, vous pouvez utiliser notre simulateur gratuit en ligne.

Pourquoi faut-il faire appel à un installateur professionnel ?

Bien qu’un bricoleur averti soit en théorie capable d’installer lui-même ses panneaux solaires, il est préférable de faire appel à un installateur professionnel expérimenté. Il s’agit en effet d’une intervention technique complexe soumise à des exigences de sécurité particulièrement strictes. Par ailleurs, seule une installation effectuée dans les règles de l’art permet d’obtenir le rendement escompté. Un installateur expérimenté tiendra compte de la configuration des lieux et fera une offre et une estimation de rendement personnalisées. Découvrez ici les différentes étapes du processus d’installation.

Pour être commercialisés, les panneaux solaires doivent obligatoirement respecter un certain nombre de normes qualitatives européennes. Il va sans dire que Luminus travaille exclusivement avec des matériaux de qualité, pour une installation sans souci. Découvrez le témoignage de notre cliente Karla de Smedt

BewarenBewaren

BewarenBewaren