Privé

Chaudière à condensation : fonctionnement et rendement

Contrairement aux chaudières classiques, les chaudières à condensation récupèrent l’énergie thermique contenue dans les gaz de combustion. C’est ce qui rend ce type de chaudière particulièrement économique. Mais comment fonctionne une chaudière à condensation ? Et quels en sont les avantages ?

En Belgique, la pièce où se trouvait la chaudière servait aussi traditionnellement de buanderie. Et ce pour une raison bien simple : les anciennes chaudières génèrent énormément de chaleur, laquelle se révèle très utile pour sécher le linge. Revers de la médaille : une déperdition de chaleur importante.

Du bas rendement à la condensation, en passant par le haut rendement

Les premières chaudières de chauffage central fonctionnaient à 90 °C et étaient dotées d’une régulation pour le moins élémentaire. Suite à la flambée des prix des carburants et à la prise de conscience écologique, les fabricants ont mis au point des chaudières fonctionnant à plus basse température et offrant un meilleur rendement. Les premières chaudières à haut rendement sont apparues dans les années 80.

La situation s’est accélérée suite au Protocole de Kyoto, aux directives plus strictes en matière de CO2 et à la hausse du prix de l’énergie. En vertu de la directive européenne « Ecodesign » de 2015, seules les chaudières à condensation correspondent désormais à la norme en matière de chauffage central. Le 26 septembre 2018, des exigences encore plus contraignantes sont entrées en vigueur, notamment en matière d’émissions de NOx (oxyde d’azote) produites par la combustion du gaz. Les chaudières à condensation fonctionnent soit au mazout, soit au gaz.

Avantage n° 1 : récupération de chaleur

Une grande quantité des gaz produits par les chaudières conventionnelles s’échappe via la cheminée. La technique à condensation, en revanche, permet de récupérer la chaleur contenue dans les gaz brûlés.

En matière de chaudière à condensation, le conduit d’évacuation des effluents gazeux et le conduit servant à aspirer l’air frais peuvent être simplement raccordés à la cheminée existante. Si l’opération n’est pas possible, le spécialiste installera un extracteur de fumée en direction du toit ou d’un mur extérieur. Le diamètre des conduits d’évacuation et d’aspiration étant peu important, le coût de l’installation est réduit par rapport à celui d’une cheminée complète.

Avantage n° 2 : le rendement

Une chaudière à condensation au gaz offre un rendement supérieur de 15 % à celui d’une chaudière à haut rendement au gaz. Par rapport à une chaudière atmosphérique classique ayant atteint la limite d’âge, ce pourcentage peut même s’élever à 35 %. Une chaudière moderne au gaz peut atteindre un rendement de 109 %, contre 92 % pour une chaudière au gaz à haut rendement.

Une chaudière à condensation au mazout offre un rendement de 98 %. Comparativement aux chaudières au mazout d’il y a vingt ans, les chaudières actuelles consomment quelque 40 % de mazout en moins.

Lisez également notre article : Un client témoigne : l’installation d’une chaudière à condensation par Luminus

Avantage n° 3 : un design actuel

Même si une chaudière à condensation revient plus cher à l’achat qu’une chaudière classique, elle présente de nombreux avantages. Grâce, notamment, aux progrès réalisés en matière de design, les modèles les plus récents ont parfaitement leur place dans un intérieur moderne.

Avantage n° 4 : des capteurs intelligents

Le grand avantage d’une chaudière à condensation reste néanmoins son rendement énergétique, lequel peut encore être amélioré par l’apposition de capteurs intelligents.

Un régulateur climatique avec sonde extérieure permet d’envoyer un signal à la chaudière en cas de chute brusque de la température extérieure, avant même que la température intérieure ne baisse. Ces régulations permettent d’anticiper le changement de température, de démarrer la chaudière plus tôt et donc, de moins consommer. Intérêt supplémentaire : la chaudière à condensation utilise tous les atouts de la technologie. Plus la température des gaz de combustion est basse, plus le rendement est élevé !

Êtes-vous intéressé(e) par d’autres technologies permettant de chauffer votre habitation ou votre eau de manière durable et écoresponsable ? Envisagez d’installer, par exemple, une pompe à chaleur ou un boiler solaire.

prix nouvelle chaudière

 

BewarenBewaren



Vers www.luminus.be