Privé

Comment avoir chaud tout en faisant des économies d’énergie ?

La période hivernale est propice aux pics de consommation énergétique. La froidure extérieure nous incite à créer une atmosphère conviviale à l’intérieur. Nous compensons le manque de luminosité par un éclairage chaleureux. Pour se détendre, rien ne vaut un bon bain chaud… Cela peut sembler paradoxal, mais l’hiver est la saison idéale pour réduire votre facture d’énergie.

En modifiant légèrement quelques comportements au quotidien, vous économiserez jusqu’à 10 % d’énergie par an. Et quelques aménagements effectués avant la véritable offensive de l’hiver vous permettront de réaliser encore davantage d’économies. Découvrez ci-après quelques conseils destinés à effectuer des économies d’énergie sans sacrifier votre confort.

1. Évitez le gaspillage

Laisser les portes ouvertes et la lumière allumée inutilement, chauffer des pièces inoccupées, gaspiller l’eau chaude… Autant de comportements grevant lourdement votre facture énergétique et que vous pouvez éviter en adoptant des gestes simples. Consacrez l’argent économisé à une escapade en famille, question de motiver tout le monde.

2. Réglez intelligemment votre chauffage

Le chauffage constitue le poste énergivore par excellence. Il représente en moyenne 55 % du budget consacré aux dépenses énergétiques. Chauffer avec discernement permet de réaliser des économies substantielles :

  • Chauffez chaque pièce individuellement et, le cas échéant, installez des vannes thermostatiques.
  • En diminuant votre thermostat d’un degré, vous économiserez cinq à sept pour cent sur votre facture de chauffage. Par ailleurs, rien n’est plus confortable que la chaleur d’un pull ou le moelleux d’une couverture de laine.

Lisez également notre article : Préparez votre maison pour l’hiver en trois étapes

3. Maintenez votre chaudière en bon état de fonctionnement

Le type de chaudière et la manière dont celle-ci est entretenue ont un impact direct sur votre facture d’énergie :

  • En hiver, il est primordial que votre chaudière fonctionne parfaitement. Une chaudière encrassée génère une perte de chaleur. Un entretien effectué avant l’hiver permet de prévenir certains dysfonctionnements et garantit le rendement optimal de votre installation.
  • Remplacer votre chaudière obsolète par une chaudière à condensation performante permet d’économiser 25 % d‘énergie. Avant d’entamer quoi que ce soit, consultez un spécialiste expérimenté. Et choisissez une chaudière ou une pompe à chaleur adaptée aux besoins de votre habitation, ainsi qu’à vos habitudes de consommation.

4. L’isolation, la meilleure arme anti-gaspi

Plus vous faites barrage au froid extérieur, plus vous diminuez vos besoins en chauffage. L’isolation est avant tout une affaire de spécialiste. Adressez-vous à un professionnel qui, grâce à son expertise et à ses conseils avisés, vous aidera à faire le bon choix.

  • N’attendez pas que le froid s’installe pour isoler votre habitation. Prévoyez les travaux avant l’hiver. Une isolation efficace du toit, des murs et des fenêtres permet de réduire pratiquement de moitié les frais de chauffage. Découvrez toutes les informations utiles dans notre article consacré à l’isolation.
  • Afin d’éviter que la chaleur ne s’échappe par les fissures et les interstices, utilisez des joints isolants. L’investissement est insignifiant.
  • En plaçant un film réfléchissant derrière les radiateurs, vous éviterez les pertes de chaleur au travers du mur extérieur.
  • Isolez les tuyauteries présentes dans les locaux non chauffés, tels que le garage ou le débarras.

5. Éclairage : des LED, encore des LED, rien que des LED

En hiver, nous compensons le manque de luminosité par l’éclairage artificiel. D’où l’importance de choisir des lampes et des ampoules peu énergivores. L’éclairage représente environ 20 % de la consommation d’énergie annuelle.

  • Remplacez vos vieilles lampes à incandescence par des ampoules LED, beaucoup plus intéressantes en termes de consommation, de durée de vie et de température de couleur.
  • Installez des détecteurs de présence : avec un détecteur de présence, la lumière s’éteint automatiquement dès que la personne quitte la pièce. Grâce à ce système, les lampes ne brûlent donc jamais inutilement.
  • Utilisez des variateurs d’intensité (dimmers) : une lampe dimmable consomme moins d’énergie qu’une ampoule dont l’intensité ne varie pas. Plutôt que d’utiliser le variateur en permanence, mieux vaut diminuer le wattage de l’ampoule.
  • Vous êtes fan d’illuminations de Noël, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de votre maison ? Sachez que les guirlandes traditionnelles et autres luminaires de Noël consomment, sur base annuelle, autant d’énergie qu’un surgélateur moyen. En utilisant un éclairage LED pour votre décoration de fin d’année, vous économiserez jusqu’à 75 %.

Saviez-vous qu’en tant que client Luminus, vous bénéficiez de remises pouvant atteindre 60 % ? Consultez sans tarder notre boutique LED en ligne.

6. Davantage de technologies destinées à faire des économies d’énergie ?

Vous souhaitez vous montrer encore plus écoresponsable ? En misant sur les énergies durables, vous réduirez votre consommation tout au long de l’année. En concertation avec un spécialiste, déterminez les mesures les mieux adaptées à votre habitation et à votre mode de vie. Ne vous laissez pas rebuter par l’investissement qui, dans la grande majorité des cas, se révèle rentable. Les possibilités ne manquent pas :



Vers www.luminus.be