Tarifs d’injection en Flandre et à Bruxelles : explication

Depuis le 1er janvier 2021 en Flandre et à partir du 6ième décembre 2021 à Bruxelles, les nouveaux propriétaires d’une installation photovoltaïque ne paient plus l’ancien tarif prosumer, mais se voient automatiquement appliquer le « tarif réseau de prélèvement réel ». Les propriétaires de panneaux solaires âgés d’au moins 15 ans sont également concernés.

Dès lors, vous avez tout intérêt à conclure un contrat d’énergie avec un tarif d’injection, afin de recevoir une compensation financière pour l’énergie excédentaire que vous réinjectez dans le réseau. Une aubaine, n’est-ce pas ? En poursuivant votre lecture, vous découvrirez ce que ça signifie exactement et la compensation que vous pouvez espérer.

Si vos panneaux solaires ont été installés avant 2021, normalement, vous payez aujourd’hui le tarif prosumer pour l’utilisation du réseau électrique, un montant forfaitaire annuel calculé en fonction de la puissance de votre onduleur. Dans le cas où vous obtenez un compteur numérique, vous pouvez alors opter pour le tarif réseau de prélèvement réel. Pour savoir s’il est plus avantageux dans votre situation, voici une explication détaillée et des conseils.

Qu’est-ce qu’un contrat énergie avec tarif d’injection ?

Si vous choisissez bien votre contrat d’énergie, vous recevrez une compensation pour l’électricité que vos panneaux solaires produisent, mais que vous ne consommez pas immédiatement. En d’autres mots, vous injectez l’excédent de production dans le réseau et le « vendez » à votre fournisseur d’énergie. C’est ce que nous appelons des contrats avec compensation pour injection d’énergie.

Grâce à votre compteur numérique, vous pouvez suivre avec précision votre consommation réelle et vos excédents de production. Ainsi, en cas d’excédent, vous recevrez une compensation de votre fournisseur qui sera déduite de votre décompte annuel. Même les indépendants peuvent en profiter.

Bonne nouvelle : Luminus ajoute une compensation d’injection à tous ses tarifs. En tant que propriétaire de panneaux solaires équipés d’un compteur numérique, vous bénéficiez automatiquement de cet avantage, qui est déduit de votre décompte annuel. Pratique !

Quelle compensation vais-je recevoir pour mon excédent d’énergie ?

La compensation pour l’injection n’est pas alignée sur le prix que vous payez pour l’électricité du réseau. Aussi, 1 kWh injecté vous rapporte moins que ce que vous payez pour prélever 1 kWh. Logique puisque le prix auquel votre kWh d’électricité injecté est racheté n’inclut pas les frais de transport et de distribution ni les taxes.

Chez Luminus, la compensation estimée pour votre excédent de production se situe entre 2 et 3,6 centimes d’euro par kWh, un prix unitaire qui varie en fonction du marché.

Quand cette compensation apparaît-elle sur ma facture ?

Le calcul est automatiquement effectué lors de votre décompte annuel. Luminus déduit le montant que vous recevez pour l’électricité injectée du montant que vous devez payer pour l’électricité consommée.

La situation est différente en Wallonie où les propriétaires de panneaux solaires ne bénéficient pas encore de ces tarifs d’injection et paient, depuis octobre 2020, un tarif prosumer entièrement remboursé jusque fin 2021.

Également intéressant pour vous