Un véhicule électrique faisant office de batterie domestique, c’est pour demain !

Voitures électriques, panneaux solaires, batteries domestiques… Autant de dispositifs profitables à l’environnement et bons pour votre portefeuille. Si, de surcroît, vous les cumulez, votre efficacité énergétique augmentera de façon spectaculaire. La question est cependant de savoir si tous sont réellement nécessaires. Découvrez comment vous pourrez bientôt vous passer d’une batterie domestique en la remplaçant par un véhicule électrique.

Mobilité électrique et panneaux solaires

Quiconque recherche des alternatives vertes pense immédiatement aux panneaux solaires. Ces derniers demeurent à ce jour un investissement rentable susceptible de maintenir votre facture d’énergie à un niveau raisonnablement bas. En matière de mobilité, l’électrique est actuellement le choix le plus logique : c’est durable, économique, pérenne et extrêmement avantageux sur le plan fiscal.

L’association véhicule électrique/panneaux solaires : une formule gagnante

Les prix de l’électricité atteignent des niveaux inédits. Jamais encore l’autoproduction énergétique n’a été autant intéressante. En effet, plus vous vous affranchissez du réseau d’énergie, moins vous subissez l’effet des turbulences du marché et des fluctuations de prix. C’est pourquoi l’association véhicule électrique et panneaux solaires constitue une combinaison gagnante. Comme chacun sait, un véhicule électrique est très énergivore. Utiliser l’électricité produite par vos panneaux solaires pour l’alimenter vous évite de prélever de l’énergie dans le réseau. Cela représente pas mal d’allers-retours gratuits, tout en utilisant de l’énergie 100 % verte !

Combien de panneaux solaires sont nécessaires pour faire le plein d’un véhicule électrique ?

« Je possède déjà un véhicule électrique. »

Calculez la quantité d’énergie totale nécessaire pour alimenter efficacement votre habitation et votre véhicule électrique pendant un an. Le résultat vous permettra de déterminer le nombre de panneaux à installer sur le toit de votre maison.

« Je ne possède pas encore de véhicule électrique. »

Dans l’estimation du nombre de panneaux nécessaires, tenez compte de votre futur investissement. En évaluant judicieusement le dimensionnement de votre installation solaire et en anticipant la consommation d’un véhicule électrique extrêmement énergivore, vous éviterez l’ajout de panneaux à terme. Vous économiserez ainsi sur les frais d’installation et ne serez pas obligé(e) d’acheter un onduleur plus grand ultérieurement.

Pour info : un conducteur qui parcourt entre 15 000 et 20 000 kilomètres par an consomme 1 875 à 2 500 kWh pour alimenter son véhicule électrique en énergie. Découvrez les conseils avisés de Luminus pour une installation de panneaux solaires parfaitement adaptée à votre consommation et à vos besoins.

Léger inconvénient…

L’association véhicule électrique/panneaux solaires est idéale pour les personnes qui exercent leur activité à domicile. Cependant, la majorité des travailleurs sont soit sur la route, soit au bureau au moment où l’ensoleillement est le plus fort et où les panneaux sont le plus productifs. Afin de pallier cet inconvénient, vous pouvez installer une batterie domestique, laquelle permet de stocker l’excédent de production des panneaux solaires en vue d’une utilisation ultérieure (par exemple pour recharger votre véhicule électrique le soir ou pendant la nuit).  

Recharge bidirectionnelle

En matière de mobilité électrique, la technologie avance à pas de géant. Au point que, dans un proche avenir, il ne sera plus nécessaire d’investir dans un appareil supplémentaire pour stocker l’énergie solaire. Grâce à la recharge bidirectionnelle, votre véhicule sera capable d’emmagasiner dans la batterie l’énergie produite par les panneaux solaires et de la réinjecter ultérieurement dans le circuit domestique. Le véhicule fera en quelque sorte office de batterie domestique gratuite.

Il existe de nombreuses abréviations pour désigner la technologie permettant à un véhicule électrique de stocker l’énergie afin de la restituer pour d’autres usages.

V2G (vehicle-to-grid) : cette technologie permet aux véhicules de restituer de l’électricité au réseau.
V2H (vehicle-to-home) : consiste à réinjecter dans le réseau domestique l’énergie stockée dans la batterie.
V2L (vehicle-to-load) : un adaptateur dédié permet une utilisation nomade ou mobile de la batterie pour alimenter un ou plusieurs appareils électriques. Cette technologie se révèle particulièrement utile pour les adeptes du camping ou pour recharger un autre véhicule électrique.
V2X (vehicle-to-everything) : ces véhicules peuvent être connectés à tous les systèmes précités.

La recharge bidirectionnelle nécessite un double appareillage :

  • Un onduleur placé dans le véhicule ou dans la borne de recharge, capable de transformer le courant continu de la batterie en courant alternatif à usage domestique.

Conseil : certaines stations de recharge intelligentes indiquent en permanence s’il est plus avantageux de stocker ou de « vendre » votre électricité au réseau. La décision vous appartient, tout en sachant que vous avez toujours la possibilité de choisir l’option la plus économique.

Saviez-vous que…
Une batterie de voiture possède une capacité de stockage nettement supérieure à celle d’une batterie domestique. Illustration : un ménage moyen consomme quotidiennement un peu moins de 10 kWh. En principe, la capacité de stockage d’une batterie domestique, soit entre 5 et 15 kWh, est donc suffisante pour couvrir la consommation en question. Cependant, avec une capacité de 40 à 120 kWh, une batterie de voiture permet de tenir plusieurs jours.

L’avenir de l’électromobilité passe par la recharge bidirectionnelle

Aujourd’hui, seuls quelques modèles autorisent la recharge bidirectionnelle. Il s’agit principalement de marques asiatiques. Que le Japon soit le pionnier de cette technologie innovante n’étonne personne. Suite aux nombreuses catastrophes naturelles qui ont frappé le pays ces dernières années, les chercheurs et les ingénieurs japonais ont trouvé dans les batteries de voiture la solution permettant de faire face à une éventuelle urgence électrique.

Aujourd’hui, si vous souhaitez acquérir un véhicule électrique capable de faire office de batterie domestique, vous avez le choix entre les modèles suivants :

  • Nissan Leaf
  • Nissan E-NV200
  • Kia EV6
  • Hyundai Ioniq 5
  • Mitsubishi Outlander hybride rechargeable

Cependant, BMW, Hyundai, Renault et le groupe Volkswagen s’apprêtent également à mettre des modèles bidirectionnels sur le marché. Mercedes commercialise déjà au Japon des véhicules V2G, tandis que Volvo et Polestar ont établi des accords de partenariat visant à étudier cette technologie dont les applications sont amenées à se développer au cours des années à venir.

Ceci est également valable pour l’offre de bornes de recharge nécessaires pour mettre en œuvre cette technologie. Une borne coûte actuellement entre 6 000 et 10 000 euros, ce qui est également le prix moyen d’une batterie domestique. Cependant, plus les modèles seront nombreux sur le marché, plus ces prix auront tendance à diminuer. Et ne perdez pas de vue que, grâce à la technologie bidirectionnelle, vous pourrez vous passer de batterie domestique, ce qui représente une substantielle économie.

Également intéressant pour vous