Créateurs de différence #34 : Mic Mac Minuscule

Comme chacun sait, élever un enfant intervient pour une bonne part dans le budget familial. D’où cette phrase que l’on entend fréquemment dans la bouche des parents : « Un enfant coûte une maison ! ». Saviez-vous que les jeunes parents dépensent en moyenne six mille euros pour l’équipement de leur nouveau-né ? Partant du principe qu’il ne s’agit pas d’une fatalité, Jona, notre « créateur de différence » du mois, a créé un concept innovant dont l’objectif est de donner une deuxième vie aux articles pour bébés. Baptisée « Mic Mac Minuscule », cette plateforme permet de constituer une liste de naissance à partir d’articles de seconde main. Cette initiative s’inscrit dans une démarche de développement durable et contribue à limiter les dépenses des parents, tout en leur permettant de réduire leur empreinte écologique.

En quoi consiste Mic Mac Minuscule ? Comment l’aventure a-t-elle commencé ?  

Jona : « Pour ce qui me concerne, j’ai deux enfants. Lors de ma première grossesse, j’ai reçu tout le nécessaire de ma sœur. Un buggy, un siège auto, des langes tetra, etc. C’était génial car cela me permettait de parer à l’essentiel sans devoir m’en préoccuper. Puisque nous avions tout le nécessaire, mon mari Gert et moi avons utilisé les faire-part de naissance pour demander aux gens d’effectuer un don à une organisation caritative. Mais comme personne ne vient jamais en visite les mains vides, nous nous sommes permis d’ajouter : « Si vous souhaitez malgré tout offrir un cadeau, nous sommes fans d’articles de seconde main ! ». À l’époque, offrir un cadeau de seconde main n’était pas encore entré dans les mœurs.  

C’est ce qui m’a donné l’idée de constituer des listes de naissance comprenant exclusivement des articles d’occasion pour bébés, mettant en quelque sorte familles et amis devant un fait accompli, avec néanmoins la certitude d’offrir le cadeau parfait (rires). C’est également l’occasion d’éviter aux parents de dépenser une fortune pour des affaires destinées à finir très rapidement aux oubliettes. »

Mic Mac créateurs de différence

D’où vous est venue l’inspiration pour le nom de votre concept ?  

« L’accouchement fut difficile (rires). En réalité, ce nom englobe plusieurs sensations. Il y a avant tout un brin de nostalgie liée à l’enfance. Ceux et celles qui connaissent la série pour enfants « Mik, Mak en Mon » savent précisément ce que je veux dire. Mais le nom fait également référence au « micmac » qui règne trop souvent dans la vie des jeunes parents. »

Vous proposez aux futurs parents éco-responsables des listes de naissance constituées d’articles de seconde main. Expliquez-nous comment ça marche.  

« Les futurs parents s’adressent à une « Mic Mac Madame » ou un « Mic Mac Monsieur » des environs, c’est-à-dire une jeune maman ou un jeune papa qui cherche pour eux des affaires de seconde main afin de constituer une liste de naissance. En Belgique, nous comptons 21 collaborateurs Mic Mac qui, chaque mois, créent quelque quarante listes. En concertation avec les futurs parents, ils ou elles déterminent quels articles pour bébés sont nécessaires et lesquels ne le sont pas. Ils tiennent évidemment compte des préférences des futurs parents. Si ceux-ci préfèrent les tons pastel, les collaborateurs Mic Mac savent qu’ils ne doivent pas proposer une poussette rouge vif. Une fois la liste établie, les recherches peuvent commencer. Un mois avant le terme, les parents peuvent venir retirer leurs affaires chez leur « Mic Mac Madame » ou leur « Mic Mac Monsieur ». Dès la naissance du bébé, la liste est mise en ligne, afin que famille et connaissances puissent faire leur choix. »

Mic Mac Luminus créateurs de différence

Les jeunes parents qui souhaitent se débarrasser de leurs affaires peuvent-ils également s’adresser à vous ?  

« Absolument. Ce n’est pas une sinécure de se défaire de toutes les affaires de bébé. Un jour, ils trouvent preneur pour la poussette mais doivent parfois attendre plusieurs semaines avant de vendre le siège auto. Grâce à notre concept, les choses sont simples : vous apportez vos affaires de bébé chez une « Mic Mac Madame » près de chez vous et vous recevez une jolie somme en contrepartie. »  

Quel est l’article de seconde main le plus populaire ?

« Incontestablement la chaise haute « Tripp Trapp », l’un des rares objets qui grandissent avec l’enfant. C’est la raison pour laquelle elle est plus difficile à trouver que des langes tetra ou des tables à langer. »

Mic Mac Luminus

Combien d’articles pour bébés reçoivent chaque année une seconde vie grâce à vous ?

« C’est difficile à dire. Une liste comprend en moyenne 35 à 40 articles. En sachant que nous créons 40 listes par mois, vous arrivez aisément à un total de 15 000 à 20 000 articles par an. Cela n’a rien d’étonnant lorsque l’on sait que chaque liste comprend au minimum 10 langes tetra. Ce qui, soit dit en passant, est loin d’être un luxe superflu. »

Avez-vous une idée du bilan carbone de votre concept ?

« L’an dernier, nous avons permis d’économiser environ 700 tonnes de CO2. Pour clarifier les choses, cela représente 2 800 vols aller-retour entre Bruxelles et Barcelone. Nous n’avons pas encore fait le calcul pour l’année 2020, mais nous prévoyons d’arriver tout juste sous la barre des 1 000 tonnes. Pas mal, n’est-ce-pas ? »

Mic Mac créateurs de différence Luminus

Pourquoi, selon vous, le recyclage est-il aussi important ? 

« Pourquoi diable devrions-nous absolument amener à la déchetterie les affaires de bébés que nous n’avons utilisées que quelque mois ? Lorsque l’on sait que les parents dépensent en moyenne quelque 6 000 euros pour accueillir leur nouveau-né, c’est de la folie ! Certes, la vie d’un bébé vaut bien plus que ce montant mais à quoi bon dépenser autant pour des affaires dont la durée de vie est extrêmement limitée ? Cette remarque ne s’applique d’ailleurs pas uniquement aux articles pour bébés. Probablement que, s’ils sont en bon état, les meubles dont vous ne voulez plus peuvent faire le bonheur de quelqu’un d’autre. »

Pourquoi chacun d’entre nous devrait-il se procurer davantage d’articles de seconde main ?

« Nous devons absolument réhabiliter les articles de seconde main. Si les nouvelles générations ont largement adopté cette nouvelle manière de consommer, nous constatons que les grands-parents des actuels nouveau-nés sont encore réticents. Afin de prouver qu’occasion n’est pas forcément synonyme de ringard ou démodé, nous mettons en ligne des photos attractives. Plus les gens achèteront des articles d’occasion, plus la pratique se généralisera. »

Luminus Mic Mac

Mic Mac Minuscule possède également une vocation sociale et solidaire. Expliquez-nous.  

« La seule condition pour déposer une liste de naissance chez Mic Mac Minuscule est de verser à une organisation de bienfaisance qui vous tient à cœur 10 pour cent du montant que vous économisez par rapport à une liste de naissance classique. En 2019, quelque 60 000 euros ont ainsi été distribués à des œuvres caritatives. Être capables de réaliser cela ensemble est tout bonnement fantastique ! »

Êtes-vous également éco-responsables dans d’autres domaines, notamment en matière d’énergie ? 

« Nous encourageons vivement les initiatives locales. Les « Mic Mac Madames » conseillent les clients locaux et privilégient les vendeurs locaux. Par conséquent, elles ne parcourent pas de distances démesurées pour récolter les articles auprès des vendeurs. Nous concentrons nos activités et utilisons énormément les points poste, ce qui réduit considérablement notre empreinte écologique par produit. »

créateurs de différence Luminus Mic Mac

Pour conclure : quel est votre conseil ultime en matière d’économies ?

« Raise the sail with your stronger hand. Je privilégie la stratégie des petits pas. Commencez par les initiatives qui semblent à votre portée. Mon partenaire était un mangeur de viande invétéré. Par conséquent, je n’ai pas tenté d’en faire un végétarien du jour au lendemain. Agissez par étapes. Chemin faisant, vous vous apercevrez que ce qui semblait insurmontable n’est en réalité qu’un petit obstacle de rien du tout. »

Êtes-vous ou connaissez-vous un vrai créateur de différence?

Dites-le-nous

Également intéressant pour vous