Créateurs de différence #23 : Green Evelien

Chez Evelien, tout est vert. Sa maison dans les Ardennes, le nom de sa plateforme « Green Evelien » et son style de vie écologique. Elle ne consomme que 6 % de l’énergie qu’une famille belge consomme en moyenne. Et comme elle informe et inspire ses concitoyens de manières diverses et variées, Evelien incarne selon nous la parfaite créatrice de différence.

Pratiquement tous les aspects de votre vie sont imprégnés d’écologie et de durabilité. Qu’est-ce qui vous a décidée ?

Evelien : « Je n’ai absolument pas été élevée dans cet esprit, bien au contraire. Cet intérêt pour l’écologie et la durabilité vient purement de moi. Je parle de l’environnement depuis que je suis enfant et, pendant mon temps libre, j’allais collecter des échantillons d’eau de ruisseaux, d’étangs et de canaux. Je voulais savoir où l’eau était la plus polluée (rire). Je ne me suis donc pas du tout laissée emporter par la vague verte d’aujourd’hui. Il n’y a rien de mal à ça si c’est votre cas. Mais je m’y intéressais déjà bien avant. Après mes études, je me suis rendue dans la forêt amazonienne, qui était un paradis pour moi à l’époque. Des gens qui vivent encore en toute simplicité au cœur de la nature. Une telle pureté. Mais ça a été une grande désillusion. J’aurais pu rester, mais je pouvais tout aussi bien rentrer à la maison pour m’entourer de personnes qui, tout comme moi, ont choisi de vivre de manière écologique et durable. Une fois sortie de la jungle, je m’y suis entièrement consacrée. »

Luminus Green Evenlien crèateurs de différence

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Green Evelien, en quoi votre style de vie durable, ainsi que celui de votre famille, consiste-t-il exactement ? 

Evelien : « Il concerne à peu près tout. Nous consommons uniquement 6 % d’électricité et 3 % d’eau par rapport à une famille moyenne. Nous n’avons pas de télévision, de stéréo, de smartphone, de tablette, ni de Wifi. Nous n’utilisons pas de shampooing, de savon, ni d’autres produits de soin. Et nous mangeons bio, végane, sans sucre et sans gluten. Nous ne possédons pas de réfrigérateur, ni de congélateur. Et nos légumes ? Ils proviennent de notre potager. Notre maison est conçue de manière écologique, nous avons une toilette sèche et nous portons des vêtements de seconde main. Nous essayons aussi de vivre de manière très minimaliste avec trois enfants. Si vous nous comparez à une famille classique, nous possédons beaucoup moins d’objets. »

Sur votre plateforme, vous publiez que vous ne produisez plus qu’un bocal de déchets par an. Où se trouve la plus grande montagne de déchets à éviter dans votre vie quotidienne ?

Evelien : « Dans votre tête. C’est ce que je réponds toujours quand on parle de déchets. La grande étape que vous devez franchir si vous souhaitez produire moins de déchets chez vous, c’est changer de comportement. Vous devez vous laisser le temps de vous adapter. Vous êtes habitués à toujours acheter le même paquet de riz au supermarché. Si vous souhaitez changer ça, vous devez vous défaire de vos habitudes et ça ne se fait pas d’un claquement de doigts. Ne voyez pas ça non plus comme une punition, mais plutôt comme un défi. Et puisez votre inspiration chez les autres. »

Vous n’êtes plus raccordée au réseau électrique. Off-grid, comme on dit. Comment subvenez-vous à vos besoins en électricité ? 

Evelien : « Trois panneaux solaires ont été installés sur notre toit. C’est très peu, oui. Mais nous avons aussi une éolienne qui produit de l’électricité dans le jardin. Cette énergie est stockée dans des batteries. C’est une autre façon de vivre. En été, quand le soleil brille souvent, nous avons plus que suffisamment d’énergie. Mais en hiver, nous devons surveiller notre consommation. Si vous êtes prêts à en tenir compte, c’est parfaitement faisable. »

Créateurs de différence Green Evelien

Le seul appareil électrique que vous avez à la maison, c’est une machine à laver. Comment avez-vous remplacé le reste des appareils qui semblent aller de soi pour beaucoup ?

Evelien : « En fin de compte, il nous reste encore plusieurs appareils électriques à la maison : une machine à laver, un ordinateur portable, un GSM, une tondeuse, une foreuse, une scie sauteuse, un vélo électrique, un lecteur mp3, dont les enfants sont fans, et un appareil photo. Nous n’avons donc pas mis tous nos appareils au bûcher (rire). Seulement les appareils dont nous n’avions pas besoin. Nous avons remplacé l’aspirateur, une chose disgracieuse et inutile qui n’était bonne qu’à faire beaucoup de bruit, par un balai et le réfrigérateur a laissé sa place à une chambre froide. »

Luminus Créateurs de différence Green Evelien

Vous êtes aussi maman de trois enfants. Ils sont évidemment élevés dans un style de vie responsable, mais comment les impliquez-vous davantage dans votre vision durable ? 

Evelien : « Tout d’abord, je n’endoctrine pas mes enfants, hein. En fin de compte, j’agis exactement de la même façon que les autres parents. Je leur transmets mes valeurs et mes principes. Certains aiment la musique classique et poussent leurs enfants vers l’école de musique. D’autres aiment le sport et inscrivent leurs enfants au club de foot ou à l’école de danse. Et moi ? J’aime un mode de vie écologique et durable, alors j’apprends à mes enfants à trier et je leur sers des plats véganes. Vous ne le croirez peut-être pas, mais, en ce moment, les enfants sont encore plus radicaux que moi. Comparée à eux, je suis plutôt soft. Même si je pense que dans quelques années, ils se rebelleront contre les principes et les valeurs de leurs parents, comme le font tous les enfants. La puberté, vous voyez. »

Green Evelien Luminus

Vous essayez d’inspirer les gens à vivre de manière plus écologique à travers Green Evelien. Comment procédez-vous exactement ? 

Evelien : Je partage des astuces pratiques et de nouvelles informations sur mon site Web et mon blog. Mais j’organise aussi des leçons, des journées d’étude et des week-ends écologiques, où tout le monde est le bienvenu. Il ne faut vraiment pas avoir peur que je vous transforme en véritable écolo. Donner des conseils et inspirer, c’est ça l’objectif.

Quel est l’aspect le plus difficile de votre style de vie écologique ?

Evelien : « Certaines personnes se concentrent uniquement sur le plastique, le zéro déchet ou les plats véganes. J’aime m’impliquer dans de nombreux domaines. À un moment donné, je peux me plonger dans l’off-grid, puis dans le zéro déchet, puis dans la vie écologique en contexte social. Cette diversité pose un défi constant. Pour moi et mes lecteurs. »

Luminus Green Evelien

Êtes-vous convaincue que nous pouvons faire la différence avec de petits changements de comportement ? 

Evelien : « Beaucoup de gens préfèrent attendre que la politique ou le monde des affaires agisse. Mais je n’y crois pas. Ce sont les petits changements de comportement qui font la différence. Par exemple, si vous donnez à votre enfant un biscuit fait maison ou un morceau de fruit à la place d’un biscuit dans du plastique, les autres enfants et parents le voient aussi et ils suivront peut-être votre exemple. »

Pour finir en beauté : quelle est votre astuce ultime en matière d’économie ou d’énergie durable ? 

Evelien : « Que ça reste un plaisir pour vous. Ne le considérez pas comme une punition, car vous ne vous y tiendrez pas de toute façon. Faites-le parce que ça vous motive. Essayez donc de trouver quelque chose qui vous plaît. Si vous êtes un fervent amateur de viande, vous ne devez pas devenir végane du jour au lendemain, car c’est perdu d’avance. Avancez pas à pas, et surtout : prenez du plaisir. »

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez des trucs et astuces pour un style de vie plus durable et écologique sur www.greenevelien.com

Êtes-vous ou connaissez-vous un vrai créateur de différence?

Dites-le-nous

Également intéressant pour vous