7 conseils pratiques pour économiser de l’énergie dans le jardin

Le barbecue, la tondeuse à gazon, l’éclairage, l’alimentation électrique du bassin de jardin… Autant d’appareils et de dispositifs extrêmement énergivores. Entre suggestions malignes et pratiques naturelles, découvrez 7 conseils astucieux destinés à consommer moins d’énergie dans votre jardin.

Conseil n° 1 : Utilisez un éclairage extérieur à énergie solaire

Dans un jardin, l’éclairage consomme énormément d’énergie. D’où l’intérêt d’avoir recours à une alternative utilisant l’énergie solaire. Ce type d’éclairage se compose de petits panneaux photovoltaïques qui accumulent l’énergie solaire pendant la journée et la restituent, le soir venu, sous forme d’un joli éclairage d’ambiance.

Si, néanmoins, vous utilisez un éclairage de jardin classique, installez une minuterie. Plutôt que de brûler inutilement toute la nuit, les lampes s’éteindront automatiquement après un temps déterminé.

Conseil n° 2 : Tirez pleinement profit de l’énergie solaire

Hormis l’éclairage du jardin, l’énergie solaire comprend de nombreuses applications. Songez, par exemple, à une douche extérieure utilisant des capteurs solaires pour chauffer l’eau et la maintenir à température. Ou encore à un parasol qui capte l’énergie solaire via des panneaux photovoltaïques intégrés et assure un éclairage d’ambiance. Sans oublier les tondeuses-robots solaires qui produisent leur propre énergie grâce à des panneaux PV intégrés et rejoignent d’elles-mêmes leur station de charge lorsque la batterie manifeste des signes de faiblesse.

Conseil n° 3 : Réutilisez l’eau sanitaire et l’eau de pluie

Installez dans le jardin un tonneau qui recueillera l’eau de pluie tout au long de l’année. En été, vous pouvez utiliser cette eau pour arroser le jardin, tout en économisant l’eau de ville. Et pourquoi n’utiliseriez-vous pas l’eau du bain des enfants pour arroser vos plantes ?

Conseil n° 4 : Bougies et couvertures pour une soirée conviviale en terrasse

À la nuit tombée, quoi de plus agréable que de passer un bon moment sur la terrasse en famille ou entre amis ? En tout état de cause, évitez les chauffages de terrasse qui sont extrêmement énergivores. Si le fond de l’air est un peu frais, distribuez quelques couvertures ou enfilez un pull. Éteignez les lumières et remplacez-les par des bougies. Ambiance conviviale garantie !

économiser énergie jardin

Conseil n° 5 : Exploitez les ressources de la nature

Si votre jardin est exposé au sud, plantez un arbre pour faire barrage au soleil, réduire la température et économiser la climatisation. En hiver, l’arbre sera dépourvu de ses feuilles et n’entravera pas le passage de la lumière.

Protégez les murs très exposés au vent à l’aide de plantes ou d’une haie. De cette manière, le mur se refroidira moins rapidement pendant l’hiver. Afin d’isoler les murs très exposés au soleil et de maintenir de la fraîcheur à l’intérieur de la maison, utilisez des arbustes ou des plantations résistant à la chaleur comme, par exemple, des plants de vigne.

Lisez également notre article « Quelques conseils pratiques pour rafraîchir l’atmosphère tout en respectant l’environnement »

Conseil n° 6 : Réduisez le nombre de vos appareils électriques

Dans le jardin, comme dans la cuisine, certains appareils électriques particulièrement énergivores n’ont pas de raison d’être. Pour assainir un étang, privilégiez un système de filtration naturel, composé de plantes oxygénantes et ne nécessitant ni pompe, ni filtre. Lorsque vous taillez, utilisez des outils manuels (sécateur, coupe-branches, scie d’élagage) plutôt qu’une tronçonneuse ou un taille-haie électriques.

Conseil n° 7 : Optez pour un barbecue durable

Par beau temps, rien de plus convivial qu’un barbecue en famille ou entre amis. Revers de la médaille : l’abus de viande et l’utilisation du charbon de bois sont nuisibles pour l’environnement. Voici quelques conseils destinés à limiter l’impact environnemental des barbecues :

  • Achetez un barbecue de petite taille nécessitant moins de combustible.
  • Utilisez de préférence un barbecue électrique ou au gaz.
  • Consommez moins de viande et remplacez-la par des hamburgers végétariens, du poisson, des légumes grillés ou des pommes de terre en papillote assorties d’un beurre à l’ail.

Comme vous l’aurez constaté, quelques menues adaptations suffisent à rendre un jardin plus écologique. Réunissez parents et amis, prévoyez quelques couvertures, remplacez l’éclairage artificiel par des bougies et profitez sans arrière-pensée d’un bon moment de convivialité.

Également intéressant pour vous