Tout sur la rénovation énergétique des anciennes habitations

Lors de la dernière édition du salon Batibouw, des enquêtes ont mis en évidence les énormes différences de rendement et d’efficacité énergétiques existant entre les constructions neuves et les habitations plus anciennes. En moyenne, les nouvelles constructions possèdent un indice de performance énergétique (niveau E) de E19, ce qui signifie qu’elles sont quasi neutres en énergie (QNE) ou à consommation d’énergie quasi nulle (Quasi Zéro Énergie ou QZE).

En revanche, seules 5 % des habitations anciennes atteignent le niveau E60, ce qui est très éloigné de la norme imposant un niveau E30, qui sera en vigueur dès 2021.

Les chiffres vous semblent trop abstraits et vous ne voyez pas l’intérêt de procéder à des rénovations uniquement pour permettre à la Belgique d’atteindre les objectifs fixés par l’Union européenne en matière de performance énergétique ? Sachez que toute rénovation éco-énergétique vous concerne personnellement et comporte un grand nombre d’avantages à court et long terme.

Quel est l’intérêt de rénover une habitation existante ?

Investir durablement, c’est investir malin !

Durable signifie « qui est susceptible de durer longtemps ».

Outre le fait que les économies d’énergie à long terme dépassent largement l’investissement initial, une rénovation éco-énergétique constitue un investissement sûr et rentable permettant d’augmenter de manière significative la valeur de votre habitation.

Une rénovation énergétique génère davantage de confort

Votre habitation actuelle est probablement mal isolée. Si vous ne remédiez pas à cette situation, vous risquez de vous en mordre les doigts car vos coûts énergétiques ne cesseront d’augmenter. Et c’est loin d’être le seul inconvénient. Une mauvaise isolation provoque des pertes de chaleur à travers la toiture, les murs et le sol, ce qui a pour conséquence de créer des courants d’air et de refroidir la maison.

Une bonne isolation implique une réduction des dépenses énergétiques, ainsi qu’une amélioration durable du confort domestique, quels que soient le moment et la saison. Il s’agit donc d’un investissement qui impactera positivement votre qualité de vie, ainsi que celle de votre famille.

rénovation ancienne habitation

Personnalisez votre rénovation

Isoler votre ancienne habitation ou installer, par exemple, une pompe à chaleur, c’est aussi privilégier un style de vie respectueux de l’environnement.

L’important est de définir vos priorités. Vous souhaitez une vue imprenable sur le jardin ? Plus d’équipements au rez-de-chaussée ? Un style mieux adapté à vos goûts ? Un agencement plus naturel ?

  • Une rénovation énergétique majeure commence par l’isolation de l’enveloppe extérieure de la maison : la toiture, les murs, les sols, les portes et les fenêtres. L’occasion également de donner à votre habitation un nouveau cachet, ainsi qu’une apparence correspondant mieux à votre image et à celle de votre entourage.

Une rénovation énergétique est une opération financièrement rentable

Les investissements visant à économiser votre énergie sont soutenus par des mesures telles que la réduction de la TVA de 21 à 6 % pour les bâtiments de plus de dix ans ou l’octroi de prêts énergie avantageux à concurrence de 15 000 euros.

Il existe en outre des mesures de soutien mises en place, notamment, par les différentes Régions. Découvrez ci-après un aperçu des principales aides, Région par Région.

  1. Région flamande
  2. Réduction des droits d’enregistrement

En Flandre, depuis le 1er janvier 2020, lorsque vous achetez un bien existant et que vous y faites une rénovation énergétique majeure, les droits d’enregistrement sont réduits à 5 % (au lieu de 6 %).

  • Réduction du précompte immobilier

En cas de rénovation énergétique majeure, vous pouvez bénéficier d’une réduction, voire d’une suppression du précompte immobilier. Vous trouverez plus de détails sur ce site web.

  • Région wallonne

En Wallonie, il existe trois types d’aides en cas de rénovation énergétique : les primes, la déduction fiscale pour isolation et la réduction des droits de donation.

rénover habitation
  • Primes habitation

Le demandeur doit s’adresser à un interlocuteur unique pour les primes énergie et rénovation, à savoir un auditeur agréé. Chaque demande devra d’abord passer par la réalisation d’un audit du logement, afin d’établir l’ordre de priorité des travaux. L’auditeur accompagne le demandeur pendant tout le processus, de l’audit au contrôle des travaux, en passant par le calcul des économies d’énergie.

  • Travaux d’isolation

Dans le nouveau système wallon, le montant de la prime pour les travaux d’isolation est calculé sur base du nombre de kWh que ces travaux permettront d’économiser.

Cette prime est valable pour tous les travaux d’isolation, quel que soit l’endroit que l’on isole. Le montant de base est de 0,15 € par kWh économisé.

  • Droits de donation

La Région wallonne accorde une restitution des droits de donation en cas de travaux visant à économiser l’énergie dans l’habitation qui a fait l’objet de la transmission. Les travaux qui entrent en considération sont les travaux d’isolation, l’installation d’un système de chauffage ou d’eau chaude sanitaire performant ou encore d’un système de ventilation double flux.

  • Région de Bruxelles-Capitale

La Région bruxelloise offre trois types de primes : prime à la rénovation, prime énergie et prime à l’embellissement des façades.

  • Prime à la rénovation

Cette prime est accordée pour les travaux liés au bâtiment, à la structure et aux aménagements intérieurs qui doivent remédier à des problèmes de vétusté, de salubrité, de sécurité, de confort ou d’espace.

  • Prime énergie

Cette prime concerne les travaux de rénovation qui améliorent la performance énergétique du bâtiment : isolation, système de chauffage et d’eau chaude plus performant, ainsi qu’appel à un auditeur énergétique. La demande peut être introduite par un particulier, une collectivité, une copropriété, un locataire, etc.

  • Prime à l’embellissement des façades

Vous pouvez solliciter cette prime si vous souhaitez rafraîchir la façade de votre immeuble à front de rue, en restaurer certains éléments ou la protéger contre l’humidité ou les graffitis. Le bâtiment doit être vieux d’au moins 25 ans. L’immeuble doit être mitoyen et proche de la voirie, et deux tiers minimum doivent être occupés par du logement, et ce pendant les cinq années au moins qui suivent le paiement de la prime.   

Également intéressant pour vous