Votre chaudière est en panne ? La solution en trois étapes

Une panne de chaudière arrive toujours au mauvais moment. A fortiori lorsque l’automne est proche. Si toutefois une telle mésaventure vous arrive, vous souhaitez être dépanné dans les meilleurs délais. Nous avons la solution !

Quelle est l’origine de la panne ? Êtes-vous en mesure de réactiver vous-même l’installation ? Qui devez-vous contacter ? Comment éviter des frais prohibitifs ? Grâce à notre plan en trois étapes, votre problème sera rapidement et efficacement résolu.

Étape n° 1 : vérifiez vous-même un certain nombre de paramètres

Une panne de chaudière peut avoir différentes origines. Certaines de ces causes sont anodines, auquel cas vous pouvez parfaitement résoudre le problème vous-même. Vous éviterez ainsi des frais de réparation inutiles. Afin d’éviter tout risque inutile, lisez attentivement le manuel d’utilisation de votre installation. Si vous avez égaré le mode d’emploi, vous le retrouverez sans problème sur internet.

En cas de panne de votre chaudière, un grand nombre de paramètres peuvent être vérifiés par vous :

  • Si votre installation est munie d’une veilleuse, assurez-vous que celle-ci est allumée. Dans le cas contraire, rallumez-la.
  • Si votre système affiche un message d’erreur ou qu’un voyant clignote, effectuez une réinitialisation. La plupart des installations modernes sont munies d’un bouton « reset ».
  • Vérifiez que la prise est bien branchée et que l’électricité fonctionne. Le cas échéant, réarmez le fusible ou contactez votre gestionnaire de réseau.
  • Contrôlez la pression du vase d’expansion. Pour régler la pression, consultez le mode d’emploi.
  • Le thermostat fonctionne-t-il convenablement ? Est-il bien réglé ? La pile est-elle encore bonne ? Si nécessaire, remplacez-la et/ou procédez au réglage adéquat.
  • Si vos radiateurs sont froids, c’est qu’il y a probablement de l’air dans les canalisations. La solution : purger l’installation.
panne chaudière alimentation combustible

Étape n° 2 : tout semble en état de marche ? Vérifiez l’alimentation en combustible

Si, en apparence, votre chaudière est en état de fonctionner, le problème est peut-être dû à une mauvaise alimentation en combustible, dont les causes peuvent être multiples :

  • Pour l’une ou l’autre raison, le robinet d’arrivée de gaz est fermé.
  • Le gestionnaire de réseau (Région flamande, Région wallonne, Région de Bruxelles-Capitale) a effectué des travaux dans votre quartier. Contactez-le.
  • Vous effectuez des travaux dans votre maison (par exemple, remplacement du robinet d’arrivée de gaz).
  • La citerne à mazout est vide. N’oubliez pas de faire le plein à temps !
  • Le mazout contient des sédiments, aussi appelés boues, qui, avec le temps, se déposent et s’accumulent au fond de la cuve. Lors du remplissage de la citerne, le combustible soulève ces particules qui sont susceptibles de boucher les filtres et d’encrasser la chaudière. Afin d’éviter ce problème, éteignez votre chaudière avant toute livraison de mazout.

Si vous pensez avoir résolu le problème, effectuez un reset avant de relancer l’installation.

Étape n° 3 : adressez-vous à un professionnel

Si, malgré vos efforts, vous ne parvenez pas à relancer la chaudière, ne prenez aucun risque et sollicitez l’intervention d’un professionel qualifié. Si vous avez bien suivi les deux premières étapes, vous serez en mesure de donner pas mal d’informations utiles au technicien et de lui faire gagner du temps.

La loi prévoit que les chaudières soient contrôlées et entretenues régulièrement, qu’elles soient au gaz ou au mazout. Afin de vous conformer à la réglementation en vigueur et de prévenir les pannes, n’oubliez pas de planifier l’entretien de votre chaudière. Une installation bien entretenue limite fortement les risques de dysfonctionnement.

Afin d’éviter les désagréments d’une panne de chauffage, souscrivez à notre Garantie Chaudière, une formule garantissant une intervention dans les 24 heures.

Également intéressant pour vous