Installation d’une batterie domestique : notre client témoigne

Patrick Bertjens, le gérant de l’agence de marketing numérique iFOLKS, est l’un des premiers détenteurs d’un compteur digital en Belgique. Précurseur de l’utilisation d’énergie verte, il possède depuis peu une batterie domestique. Il nous a fait part de sa motivation, de ses recherches et de ses attentes par rapport à l’installation. 

Âgé de 54 ans, Patrick Bertjens vit depuis 15 ans dans la même maison à Genk, en compagnie de son épouse et de leurs deux fils. Convaincus de l’importance de l’écologie, ils ont acquis très tôt des panneaux solaires, ainsi qu’une voiture électrique. Outre ces investissements économiseurs d’énergie, ils possèdent désormais leur propre batterie domestique.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous intéresser aux batteries domestiques ? 

« Il y a 15 ans, à Genk, nous avons participé à un projet pilote proposant de tester un compteur numérique dont nous ne nous sommes jamais séparés. Lors des différentes modifications légales, nous avons toujours fait partie de ceux qui privilégiaient l’autoconsommation élevée. Suite à l’installation de panneaux solaires et à l’acquisition, l’année dernière, d’une voiture électrique, je recherchais le moyen d’optimiser mon autoconsommation. La solution de la batterie domestique m’a dès lors paru évidente. »

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à faire installer une batterie domestique ? 

« Chez nous, il y a rarement quelqu’un avant 19 heures. Par conséquent, nous ne sommes pas présents lorsque les panneaux produisent le plus d’énergie, à savoir pendant la journée. Nos fils de 12 et 15 ans sont de gros consommateurs d’énergie. Ils jouent en ligne et utilisent de la lumière principalement le soir

Compte tenu de l’offre et de la prime récemment instaurée par le gouvernement flamand, une batterie domestique constituait donc une étape logique. »

Où avez-vous trouvé des conseils en matière de batteries domestiques ? 

« J’ai principalement effectué des recherches sur internet. Les informations qu’on y trouve sont extrêmement contradictoires. C’est pourquoi je me suis surtout basé sur des sites« officiels », tels que celui du gouvernement ou de fournisseurs d’énergie comme Luminus.

Le choix que mon épouse et moi-même avons fait a été en grande partie dicté par notre volonté de contribuer à la protection de l’environnement. C’est pourquoi nous avons décidé de privilégier les panneaux solaires et la mobilité électrique. Cette démarche écoresponsable nous a également aidés à trouver des conseils en matière de batteries domestiques. »

Pourquoi avoir fait appel à Insaver Luminus et comment s’est déroulée la collaboration ?

« Ils avaient déjà procédé à l’installation de mes panneaux solaires et j’avais entière confiance dans leur expertise. La communication s’est révélée excellente. Comme je n’étais pas certain de disposer de suffisamment de place pour une batterie domestique, ils se sont déplacés pour examiner notre garage et ont trouvé une solution parfaitement adaptée à nos besoins spécifiques. Tout, y compris la partie administrative, s’est déroulé de manière extrêmement professionnelle et conviviale. La notion de service fait partie intégrante de l’ADN d’Insaver Luminus : c’est eux qui se sont occupés des démarches en matière de contrôle de conformité et de prime. »

« Tout ce que j’ai eu à faire, c’est leur ouvrir la porte et préparer le café. En une matinée, l’installation était terminée. Il ne restait plus aucune trace de leur passage et je disposais de toutes les informations nécessaires. »

Combien a coûté la batterie et pourquoi avoir choisi précisément ce modèle ? 

« J’ai opté pour une batterie domestique de la marque Pylontech pour trois raisons spécifiques. Premièrement, il fallait pouvoir l’installer sur le mur du garage. Deuxièmement, elle devait être adaptée à une consommation énergétique d’environ 9,6 kWh. Enfin, elle devait être compatible avec mes panneaux solaires. 

Le prix de la batterie était de 6 678 euros, TVA et frais d’installation compris. Déduction faite de la prime octroyée par le gouvernement flamand (environ 2 500 euros), l’installation a coûté un peu plus de 4 000 euros. »

Quelle économie espérez-vous réaliser grâce à votre batterie domestique ?

« Seule l’expérience nous le dira. Mais selon mes estimations, l’économie pourrait atteindre entre 500 et 600 euros par an. Sur base du prix de l’installation, je devrais récupérer mon investissement au bout de huit ans et demi, ce qui correspond à la période d’amortissement de mes panneaux solaires. »

D’ici quelques mois, nous vous ferons part de l’expérience de Patrick quant à l’utilisation de sa batterie domestique.

Également intéressant pour vous