Conduite électrique : les 5 erreurs à éviter

Vous envisagez de passer à une voiture électrique ? Super ! Dépassé le stade futuriste, la conduite électrique appartient désormais au présent. Vous faites bien de prendre le train en marche, surtout si vous chargez votre voiture chez vous avec de l’énergie verte (autoproduite). Nous avons compilé une liste des 5 erreurs les plus courantes pour vous éviter de tomber dans le piège.

Erreur no 1 : ne pas se renseigner sur les primes locales

Acheter une voiture électrique vous ouvre le droit à des avantages fiscaux octroyés par le gouvernement fédéral et la Région flamande. Par exemple, la taxe de mise en circulation (TMC) et la taxe de circulation sont réduites, voire levées.

Mais ce n’est pas tout : pensez aussi à vous renseigner sur toute mesure ou prime locale. Votre propre commune ou ville intervient souvent en plus des incitations fédérales et régionales. Ce serait dommage de rater un avantage financier par manque d’information. Consultez le site Web de votre ville ou commune pour ne pas passer à côté de cette intervention supplémentaire !

Erreur n° 2 : l’idée reçue selon laquelle vous devez compromettre votre qualité et votre confort

Que vous ayez décidé vous-même de passer à l’électrique ou que ce soit le choix de votre employeur, des doutes subsistent quant à la qualité et au confort des voitures électriques. Et pourtant, ça devrait être le dernier de vos soucis. Ces dernières années, le marché des voitures électriques a fait un bond en avant, vous offrant un large choix, des SUV aux petites citadines. De plus, très peu voire aucun conducteur de voitures électriques ne souhaitent revenir à une voiture à moteur thermique, tant ils sont satisfaits du confort de conduite.

Il faut néanmoins avouer qu’une voiture électrique peut coûter un peu plus cher, mais vous y gagnez au bout du compte :

  • Vos frais de chargement sont inférieurs aux frais de carburant moyens.
  • Votre voiture possède une plus longue durée de vie : vous retardez donc l’investissement dans un nouveau véhicule.
  • Vous bénéficiez d’un avantage fiscal de taille.
  • Vous payez près de deux fois moins de frais d’entretien par rapport à une voiture à moteur thermique. Une voiture électrique a moins de pièces et pas de boîte de vitesses, ce qui signifie moins d’usure. De plus, la récupération de l’énergie de freinage ralentit le vieillissement de vos freins.
  • Au lieu d’acheter une batterie, vous pouvez en louer une auprès de nombreux fournisseurs pour réduire considérablement le prix d’achat.

Erreur no 3 : ne pas vérifier votre installation électrique

Si vous décidez de rouler à l’électrique, il y a de fortes chances que vous souhaitiez également installer une borne de recharge chez vous. Ça ne pose aucun problème dans la plupart des habitations, mais n’oubliez tout de même pas de vérifier votre installation électrique. Si après inspection, elle semble ne pas être adaptée, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Demander une mise à niveau de votre installation électrique à votre gestionnaire de réseau.
  • Installer une borne de recharge moins puissante.
  • Introduire le « chargement intelligent », où la puissance de chargement est adaptée à la capacité disponible à ce moment-là.

Erreur no 4 : ne pas entretenir votre batterie

Surveillez la fréquence et la façon dont vous chargez la batterie de votre voiture. Un chargement avisé vous permettra de prolonger sa durée de vie.

  • Les batteries fonctionnant mieux entre 30 et 80 % de leur capacité, il vaut mieux ne pas effectuer de charge complète de votre voiture si vous ne devez pas parcourir de longs trajets. Dans le cas où elle serait chargée à 100 %, ne restez pas trop longtemps sans rouler au risque de réduire la durée de vie de la batterie.
  • L’inverse est aussi vrai : rouler en permanence avec la batterie chargée à moins de 30 % produit le même effet.
  • Des charges rapides trop fréquentes peuvent également affecter la capacité de votre batterie. En règle générale, nous vous déconseillons de recharger votre batterie tous les jours, sauf si c’est nécessaire. 

Erreur no 5 : ne pas vous fier à votre ordinateur de bord

La plupart des voitures électriques sont équipées d’un ordinateur de bord à la pointe de la technologie, qui vous avertira automatiquement quand il est préférable de recharger votre batterie ou pas. Nous vous conseillons donc de vous fier à ces informations et d’explorer les possibilités de votre ordinateur de bord. N’hésitez pas à parcourir le manuel d’utilisation de votre voiture électrique. Vous pourrez ainsi conduire votre véhicule, le recharger, et exploiter l’énergie de manière plus intelligente, mais surtout, vous prolongerez encore sa durée de vie et celle de votre batterie.