Vous n’avez plus d’eau chaude ? Tour d’horizon des causes possibles

Les origines d’une panne d’eau chaude se comptent par centaines. Vous avez peut-être encore du chauffage, ou peut-être pas. Votre robinet est peut-être entartré ou vous avez un problème de pression d’eau. Détectez vous-même la source du problème en 4 étapes rapides.

Étape par étape, en quête de l’origine de votre panne d’eau chaude

1.      Vérifiez le type de votre chaudière à production d’eau chaude

Vous avez une chaudière mixte pour votre chauffage et l’eau chaude dans la cuisine et la salle de bains ? Vérifiez d’abord si le chauffage fonctionne encore lorsque l’eau du robinet ne chauffe plus. Si vos radiateurs sont toujours chauds, il ne s’agit pas d’un problème de chaudière. Allez directement à l’ÉTAPE 4.

Vous avez un chauffe-eau indépendant de votre chauffage ? Allez à l’ÉTAPE 2.

2. Contrôlez l’alimentation électrique et de gaz de votre chaudière

Cela semble évident, mais ça arrive plus souvent qu’on ne le pense. La chaudière est-elle bien allumée et la fiche est-elle bien branchée dans la prise ? Qui sait, vous l’avez peut-être débranchée par inadvertance.

Éliminez aussi d’autres problèmes d’alimentation électrique, comme d’éventuels fusibles grillés.

En cas de chaudière au gaz, vérifiez aussi si le robinet de gaz est encore ouvert.

Si l’alimentation électrique et de gaz est correcte, vous pouvez toujours commencer par éteindre et rallumer la chaudière. Attention ! Ne procédez qu’une seule fois à la réinitialisation. Si vous n’avez toujours pas d’eau chaude après ça, passez à l’étape 3.

3. Vérifiez le code d’erreur

Un code d’erreur apparaît sur l’écran de votre chaudière ? Munissez-vous du manuel afin de trouver l’explication de ce dernier, et voir si vous pouvez résoudre la panne vous-même.

Vous pouvez aussi commencer par éteindre et rallumer votre chaudière, sauf si vous l’avez déjà fait à l’étape 2.

Si vous ne trouvez pas la signification du code d’erreur, contactez alors votre installateur.

Si aucun code d’erreur n’apparaît, allez directement à l’étape 4.

4. Inspectez vos robinets

De l’eau froide ou tiède s’écoule de vos robinets ? Il est donc fort probable que ce soit le robinet qui est défectueux, et pas la chaudière. Si un robinet ne fonctionne pas correctement, de l’eau froide peut se retrouver dans le circuit d’eau chaude, ce qui rend l’eau tiède partout.

Placez vos robinets un à un sur l’eau froide, et vérifiez si de l’eau chaude s’écoule de vos autres robinets. Vous saurez ainsi rapidement si l’un d’entre eux est défectueux.

Le calcaire s’attaque au mécanisme des robinets. Vous pouvez alors tenter de détartrer vous-même le robinet défectueux. Il ne peut plus être réparé ? Vous aurez alors besoin d’un nouveau robinet.

  • TYPES DE ROBINETS

Comme son nom l’indique, un robinet thermostatique est doté d’un thermostat intégré qui règle la température de l’eau. Il mélange l’eau chaude et l’eau froide afin d’atteindre la température souhaitée. Il est principalement installé dans les douches, où le risque de formation de calcaire est plus élevé. Ce dernier attaque facilement le mécanisme des robinets thermostatiques, alors, nettoyez-les régulièrement.

Les mitigeurs, quant à eux, se trouvent souvent dans les baignoires ou les lavabos. Ces robinets sont équipés de deux boutons ou d’un levier, avec lesquels vous pouvez contrôler le mélange d’eau froide ou chaude. Lorsque de l’eau tiède sort d’un mitigeur, cela indique généralement qu’il ne s’agit pas d’un problème de chaudière. Les variations de température des mitigeurs dépendent de la pression de l’eau dans les tuyaux ou de l’utilisation d’autres robinets dans la maison.

Vous ne détectez aucun problème avec vos robinets ? Passez à l’étape 5.

5. Restaurez la pression de l’eau

La pression de l’eau dans votre chaudière doit se situer entre 1,5 bar et 2 bars. Une pression inférieure à 1,2 bar entraîne à coup sûr des problèmes. Dans ce cas, faites l’appoint d’eau dans votre chaudière pour atteindre 1,8 bar, purgez la chaudière et vérifiez si de l’eau chaude sort à nouveau du robinet.

La pression de l’eau est bonne, mais vous n’avez toujours pas d’eau chaude ? Vous avez alors épuisé toutes les mesures que vous pouviez prendre vous-même.

  • POMPE À CHALEUR

Vous utilisez une pompe à chaleur pour la production d’eau chaude ? Suivez les mêmes étapes que pour un chauffe-eau. Le mécanisme d’une pompe à chaleur s’avère encore plus complexe : il est donc encore plus probable que vous ne puissiez pas résoudre le problème vous-même. Gardez à l’esprit qu’un chauffe-eau thermodynamique chauffe plus lentement qu’une chaudière traditionnelle. Il se peut d’ailleurs que cela soit à l’origine de votre douche froide : vous devez peut-être simplement attendre un peu plus longtemps.

N’oubliez surtout pas que vous ne pouvez réinitialiser vous-même une pompe à chaleur qu’une seule fois. L’éteindre et la rallumer à plusieurs reprises peut causer de sérieux dommages.

Autres causes possibles à votre problème d’eau chaude

Si vous ne parvenez pas à déterminer la cause vous-même, les hypothèses ne manquent pas :

  • Des pièces défectueuses dans la chaudière ;
  • Une fuite (dissimulée) dans le tuyau d’eau chaude ;
  • Mauvais raccordements ;
  • Une consommation supérieure à la capacité de la chaudière.

Les causes possibles d’un manque d’eau chaude sont tellement diverses et variées qu’il est toujours judicieux de s’adresser à un spécialiste.

Vous pouvez contacter votre installateur ou plombier, mais les délais sont parfois longs, surtout en hiver. Vous avez besoin d’une aide urgente ? Faites appel à l’Assistance habitation Luminus, et un spécialiste diplômé résoudra votre problème d’eau chaude dans les 24 heures.

Également intéressant pour vous