Quel est le prix d’une pompe à chaleur dans le cadre d’une rénovation ?

Les pompes à chaleur s’imposent de plus en plus comme la norme dans les nouveaux projets de construction. Dans le cadre d’une rénovation, installer une pompe à chaleur semble aussi le moyen idéal pour chauffer sa maison de manière durable et améliorer sensiblement son score PEB. Les pompes à chaleur constituent une bonne alternative au chauffage classique. Dans cet article, nous vous présentons les avantages et les inconvénients d’une pompe à chaleur et nous vous aidons à déterminer si elle représente une bonne solution dans votre cas. Vous connaîtrez aussi le coût de cette technologie.

Quelle est la différence entre une pompe à chaleur et une chaudière ?

Ces deux systèmes ont la même fonction : assurer une température confortable dans votre habitation. Ils la remplissent cependant de manière différente.

  • La chaudière d’une installation de chauffage central brûle un combustible et utilise la chaleur qui en résulte pour chauffer l’eau qui circule dans votre installation et celle qui sort du robinet.
  • Une pompe à chaleur fonctionne à l’électricité et extrait la chaleur de l’air et l’augmente pour chauffer l’eau.

Est-il préférable d’opter pour une pompe à chaleur ou pour une chaudière pour votre projet de rénovation ? On entend parfois que pour envisager d’installer une pompe à chaleur, il faut que l’habitation soit parfaitement isolée. Même s’il est vrai qu’une isolation performante est toujours intéressante pour assurer une température stable et réduire le montant de la facture énergétique, il ne s’agit pas d’une condition indispensable pour l’installation d’une pompe à chaleur.

Cela dépend en réalité principalement de vos priorités. Le rendement d’une chaudière au gaz ou au mazout reste très correct et depuis qu’il est obligatoire d’installer des chaudières à condensation, elles sont également moins polluantes.

Mais étant donné qu’elles brûlent du combustible fossile, elles émettent naturellement toujours pas mal de CO2. Vous cherchez avant tout un système de chauffage durable et efficace ? Alors, une pompe à chaleur constitue le meilleur choix lorsque vous envisagez une rénovation.

Votre maison sera par ailleurs plus durable et davantage à l’épreuve du temps. Les réglementations découragent en effet de plus en plus l’installation de chaudières au gaz ou au mazout.

Les avantages d’une pompe à chaleur

  • Le rendement d’une pompe à chaleur est particulièrement élevé. Pour chaque kWh consommé, elle en produit 4, voire 5. Cela lui confère donc une valeur COP (coefficient de performance) de 4 à 5. En comparaison, une chaudière classique affiche une valeur COP de 0,9 à 1.
  • Une pompe à chaleur représente le système de chauffage le plus durable : contrairement à une chaudière au gaz ou au mazout, elle ne consomme pas d’énergie fossile. L’électricité qu’elle consomme est également verte ? Dans ce cas, la pompe à chaleur n’émet pas un seul gramme de CO2.
  • Une pompe à chaleur installée dans le cadre de travaux de rénovation permet de bénéficier de primes. C’est le cas tant en Wallonie, qu’en Flandre et à Bruxelles. Un taux de TVA réduit de 6 % s’applique par ailleurs pour l’installation d’une pompe à chaleur.
  • Une pompe à chaleur ne nécessite que très peu d’entretien, notamment en raison de l’absence de combustion. Sa durée de vie d’au moins 20 ans est aussi très longue.
  • Une pompe à chaleur peut également servir de climatiseur ou permettre de réchauffer l’eau sanitaire.
  • Une pompe à chaleur peut facilement être combinée avec d’autres dispositifs d’énergie durable, comme des panneaux solaires.
  • Investir dans une pompe à chaleur améliore le score PEB de votre habitation, ce qui augmente sa valeur de revente.

Les inconvénients d’une pompe à chaleur

  • Selon le système de pompe à chaleur que vous choisissez, d’importants travaux peuvent s’avérer nécessaires à l’installation. C’est par exemple le cas de l’étude géologique ou des forages nécessaires pour installer une pompe à chaleur sol-eau ou eau-eau.
  • L’installation d’une pompe à chaleur représente un investissement plus important que celle d’une chaudière traditionnelle. La durée d’amortissement est donc également un peu plus longue. À terme, une pompe à chaleur s’avère cependant plus rentable. Installer des panneaux solaires permet aussi de raccourcir considérablement la période d’amortissement.
  • Une pompe à chaleur met un peu plus de temps à réchauffer votre maison qu’un chauffage central, mais elle maintient plus facilement une température constante.

Puis-je remplacer ma chaudière par une pompe à chaleur ? Faites le test :

Réglez votre chaudière actuelle sur une température de sortie de 55 °C. Cela suffit pour chauffer votre maison en hiver ? Alors, une pompe à chaleur convient à votre habitation. Réalisez ce test plusieurs jours consécutifs pour connaître la réponse.

Votre maison n’a pas réussi le test, mais les avantages d’une pompe à chaleur vous ont convaincu ? Dans ce cas, une pompe à chaleur hybride ou une pompe à chaleur haute température peuvent représenter une bonne solution. Mais l’idéal consiste sans doute à améliorer l’isolation du bâtiment (isolation du toit ou des combles, installation de châssis double vitrage ou à haut rendement, etc.).

Peut-on raccorder une pompe à chaleur à des radiateurs existants ?

Auparavant, une pompe à chaleur ne pouvait être combinée qu’à un système de chauffage par le sol. Aujourd’hui, les possibilités sont beaucoup plus nombreuses. Vous pouvez facilement raccorder une pompe à chaleur à vos radiateurs existants, mais il convient de trouver le type de pompe à chaleur idéal pour réussir cette opération.

  • Combiner pompe à chaleur et radiateurs haute température

Les radiateurs haute température ont besoin d’une eau chauffée entre 55 et 70 °C pour fonctionner de manière optimale. Il convient donc d’opter pour une pompe à chaleur capable de répondre à cette exigence, comme une pompe à chaleur haute température ou une installation hybride combinant chaudière et pompe à chaleur.

  • Combiner pompe à chaleur et radiateurs basse température

Pour les radiateurs basse température les plus économes en énergie, une eau chauffée entre 45 et 55 °C s’avère suffisante. Ils sont donc compatibles avec plusieurs types de pompes à chaleur.

Vous ne savez pas quel type de radiateurs sont installés chez vous ? Les radiateurs haute température, comme les radiateurs en fonte, représentaient autrefois la norme. Si vos radiateurs sont anciens et si vous vous chauffez avec une chaudière au gaz ou au mazout, il est probable qu’il s’agisse de radiateurs haute température. Dans tous les cas, demandez conseil à votre chauffagiste avant d’acheter une pompe à chaleur.

Combien coûte une pompe à chaleur dans le cadre d’un projet de rénovation ?

Le prix moyen d’une pompe à chaleur varie entre 4 000 et 30 000 euros (installation et TVA comprises). La fourchette peut sembler énorme, mais la différence de prix est principalement liée à la puissance et au type de pompe à chaleur que vous choisissez.

Pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur air-air ou air-eau, comptez entre 4 000 et 15 000 euros. Les pompes à chaleur géothermiques, telles qu’une pompe à chaleur eau-eau ou sol-eau, sont les plus chères avec un prix indicatif compris entre 20 000 et 30 000 euros. Ce prix élevé s’explique non seulement par les travaux d’installation plus importants, mais aussi par leur rendement plus élevé que celui des autres pompes à chaleur.

Vous envisagez de faire installer une pompe à chaleur dans le cadre de votre projet de rénovation ? Il s’agit d’un investissement coûteux, mais grâce à son rendement élevé, votre pompe à chaleur sera rapidement amortie. D’autant que des primes existent pour rendre cette technologie encore plus accessible. Trouvez plus d’infos dans cet article.