Vous recherchez un logement d’étudiant sympa et peu énergivore ? Découvrez nos conseils utiles !

La nouvelle année académique se profile à l’horizon. Avez-vous déjà trouvé un logement d’étudiant pour votre fils ou votre fille ? Ou bien êtes-vous toujours en pleine prospection ? N’hésitez pas à appliquer nos conseils. Ils vous permettront d’économiser énormément d’énergie et d’argent.

Chercher un logement d’étudiant n’a rien d’une sinécure. Si la situation est très importante, l’état et le prix du logement le sont tout autant. Et les frais commencent à courir et à s’amplifier dès la prise de possession des lieux. Vous hésitez entre deux emplacements ? Tenez compte de la consommation énergétique. Existe-t-il des frais fixes ? Ou des compensations sont-elles prévues en cas de mesures d’économie d’énergie ? Nous espérons que les quelques conseils qui suivent vous permettront de prendre les bonnes décisions.

Optez pour la collocation

On trouve dans de nombreuses villes étudiantes des studios et des petits appartements se prêtant parfaitement à la collocation. Ne perdez pas cette option de vue. Cohabiter avec un(e) ami(e) est non seulement synonyme de convivialité, mais permet également de réaliser de substantielles économies. Dans ce cas, soyez attentif à la valeur CPE (certificat de performance énergétique) du bâtiment concerné.

Pour peindre les murs, choisissez une couleur claire

Les murs ont besoin d’un coup de peinture ? Choisissez une couleur claire. En plus d’être extrêmement tendance, un intérieur de style scandinave à dominance de blanc présente énormément d’avantages. En règle générale, la couleur blanche est moins chère. Par ailleurs, elle est parfaitement réfléchissante. Par conséquent, les occupants seront moins tentés d’allumer très tôt la lumière.

Agencer à peu de frais

Le « kot » est non meublé ? Qu’à cela ne tienne ! Il est parfaitement possible de rendre un logement d’étudiant chaleureux avec un budget limité. Consultez les sites de seconde main, demandez à vos proches s’ils ne peuvent pas vous céder quelques meubles dormant dans le grenier ou rendez-vous dans un magasin de récupération.

Vous y trouverez des meubles pour une bouchée de pain. Un coup de peinture et ils seront comme neufs ! Les vieux cageots de fruits méritent également qu’on leur octroie une seconde vie. Avec deux ou trois cageots, vous réaliserez une étagère sympa. Un caillebotis en béton et quelques pinces à linge feront un meuble de rangement idéal.

Une manière d’économiser de l’énergie dès le premier jour

Quelques petites adaptations permettront à votre fils ou votre fille d’éviter de gaspiller de l’énergie. Optez par exemple pour un éclairage LED. Les ampoules LED sont certes plus chères à l’achat, mais elles consomment beaucoup moins d’énergie. Les minuteries et les blocs multiprises avec interrupteur sont également très efficaces en termes d’économie et de sécurité.

D’autre part, il n’est pas inutile d’investir dans un pommeau de douche économique. Il ne s’agit pas d’une dépense excessive et vous amortirez votre investissement très rapidement. D’ici à ce que votre rejeton décroche son diplôme, calfeutrez les portes à l’aide de joints isolants ou de boudins en forme de chien.

Lisez également notre article 7 conseils pratiques pour économiser de l’énergie et de l’argent dans votre kot

Également intéressant pour vous