Privé

Tout ce qu’il faut savoir sur une éventuelle pénurie d’électricité et sur le plan de délestage

Cet hiver, l’offre en électricité risquant d’être inférieure à la demande, l’éventualité d’une pénurie est envisageable. Afin de garantir l’équilibre du réseau électrique en période de forte consommation, il existe un certain nombre de mécanismes régulateurs, tels que le plan de délestage. La décision d’activer ou non le plan de délestage est du ressort des autorités fédérales. Le présent article répond de façon approfondie aux interrogations les plus courantes en matière de pénurie d’électricité.

Pourquoi une pénurie d’électricité est-elle envisageable ?

Suite à l’indisponibilité d’un certain nombre de centrales fin 2018, ce sont 3 000 mégawatts (MW) de capacité nucléaire qui disparaissent, ce qui correspond à un quart de la capacité totale de production du réseau belge. Afin de garantir la sécurité d’approvisionnement cet hiver, Elia, le gestionnaire du réseau de transport en Belgique, situe le besoin en capacité supplémentaire entre 1 600 et 1 700 MW. Or, c’est précisément là que le bât blesse : en hiver, tous nos voisins sont logés à la même enseigne et disposent de très peu d’électricité excédentaire.

Qu’entend-on par plan de délestage ?

Afin d’éviter qu’un déséquilibre important du réseau n’entraîne une coupure généralisée de l’alimentation électrique du pays (black-out), Elia a établi un plan de délestage. L’arrêt temporaire de la fourniture d’électricité à une ou plusieurs région(s) du pays permet aux centrales électriques de rétablir l’équilibre entre l’offre et la demande.

Existe-t-il un moyen d’éviter le délestage ?

Hélas non, et ce quel que soit votre fournisseur. Vous pouvez néanmoins vérifier à quel moment votre rue sera concernée par une coupure en cas d’activation du plan de délestage. Vous pouvez également apporter votre contribution individuelle en prenant certaines mesures préventives, notamment en réduisant votre consommation.

Comment vous informer quant au risque de pénurie ?

Vous pouvez suivre en temps réel l’évolution du risque de pénurie sur le site offon, une plateforme initiée par Elia. Il existe également une app pour smartphone permettant d’avoir en permanence l’indicateur d’électricité à portée de main et de connaître à tout moment la situation du réseau électrique belge pour les 7 prochains jours. Les informations relatives à un éventuel risque de pénurie sont également communiquées 24 heures à l’avance par voie médiatique (radio et télévision).

Quel est le risque de délestage dans ma commune ?

Le plan de délestage n’est activé que lorsque toutes les mesures destinées, par exemple, à augmenter la capacité ou à réduire la demande, se sont révélées inefficaces.

Le gouvernement a divisé la Belgique en huit tranches ou zones. Si le plan de délestage doit être activé, l’électricité est d’abord coupée dans la zone 8. En principe, il suffit de délester une zone pour rétablir l’équilibre du réseau. Si le délestage doit avoir lieu plusieurs jours de suite ou plusieurs fois dans l’année, les tranches seront délestées à tour de rôle, par ordre décroissant de numérotation. Si, par exemple, la tranche 8 était concernée par le premier délestage, ce sera ensuite au tour de la zone 7 d’être désactivée, et ainsi de suite.

Pour savoir à quelle tranche appartient votre rue, consultez le site internet de votre gestionnaire de réseau.

Quelle est la durée d’une période de délestage ?

La durée d’un délestage se limite à trois ou quatre heures, généralement pendant les pics de consommation (soit entre 17 et 20 heures).

Les panneaux solaires sont-ils porteurs de solution ?

Les panneaux solaires ne permettent pas d’éluder un délestage. Pour fonctionner, une installation photovoltaïque a besoin d’électricité. Lorsqu’il n’y a aucune tension sur le réseau de distribution, les onduleurs basculent automatiquement en mode sécurité.

Que faire en cas de délestage ?

Une panne de courant est source de désagréments. Heureusement, il existe un certain nombre de gestes simples permettant de limiter les inconvénients d’une pénurie éventuelle :

  • Chargez votre gsm, smartphone, laptop ou tablette avant l’interruption.
  • Éteignez vos appareils électroniques et débranchez-les.
  • Évitez d’ouvrir le réfrigérateur et le surgélateur de manière intempestive.
  • Afin d’éviter que la maison ne se refroidisse, fermez hermétiquement portes et fenêtres.
  • Prévoyez un éclairage alternatif sous forme de lampes de poche ou de bougies.

Quelles sont les mesures individuelles permettant d’éviter la pénurie ?

Si tous, individuellement, nous nous mettons à moins consommer, le risque de pénurie diminue considérablement. Cela permet en outre de réduire la facture d’électricité. Dans cette optique, Elia a lancé une initiative destinée à prévenir le risque de pénurie immédiat et futur. Prenez connaissance de tous les détails via ce lien.

Que fait Luminus afin d’éviter la pénurie ?

En raison du risque de pénurie d’électricité, EDF Luminus a relancé plus tôt que prévu la centrale gaz-vapeur de Seraing, en région liégeoise. D’une capacité initiale de 470 MW, l’unité de production pourrait atteindre les 500 MW en cas de températures particulièrement froides mobilisant tous les équipements.


Vers www.luminus.be