Privé

Préparez votre maison pour l’hiver en trois étapes

Certes, cela n’arrive pas chaque hiver. Mais, si d’aventure le mercure venait à frôler les moins dix degrés, mieux vaut y être préparés. Voici 10 conseils qui permettront à votre maison d’affronter les rigueurs de l’hiver et de résister aux températures extrêmes.

Maintenez votre maison à bonne température

Panique à bord ! Vous vous réveillez dans une maison froide et devez vous rendre à l’évidence : le thermostat et/ou le système de chauffage sont tombés en panne. C’est la raison pour laquelle il convient de vérifier le bon fonctionnement de votre installation avant l’offensive hivernale. Votre chaudière doit être contrôlée et entretenue par un professionnel agréé. Profitez de cet entretien pour faire procéder au nettoyage obligatoire de la cheminée.

Lisez aussi notre article : Comment économiser de l’énergie en hiver ?

Si vous ne possédez pas de vitrage à haut rendement, mieux vaut fermer tentures et volets, sauf si le vitrage est directement exposé aux rayons du soleil. Afin que la déperdition de chaleur soit la plus faible possible, vous pouvez également recouvrir vos fenêtres de film plastique (transparent) pour isolation thermique.

L’air froid est plus lourd que l’air chaud. Il est donc important de bien calfeutrer les portes et les fenêtres et de combler tous les interstices à l’aide de joints d’isolation, de bourrelets adhésifs, de joints brosses ou de boudins. Si vous possédez un (ancien) ventilateur de plafond, faites tourner les pales dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, ce qui permettra à l’air chaud de descendre et d’être mieux réparti dans toute la pièce.

Protégez vos canalisations

Afin d’éviter que vos canalisations d’eau ne se fissurent, assurez-vous que toutes les tuyauteries susceptibles d’être exposées au gel sont vides. Purgez les canalisations dont vous ne vous servez pas en hiver (par exemple, l’arrosage automatique) et videz le robinet extérieur. Afin de protéger les canalisations qui ne peuvent être fermées, utilisez de la laine de verre ou de la mousse polyéthylène.

Si certaines canalisations intérieures sont gelées, mais pas encore fissurées, dégelez-les à l’aide d’un sèche-cheveux ou d’une lampe chauffante. Avant de procéder au dégivrage, ouvrez le robinet le plus proche de la section gelée. Cela permettra à l’eau de s’écouler en fondant.

Si les choses ne se passent pas comme prévu, courez fermer le robinet général d’arrivée d’eau. Dans l’éventualité où la vanne serait bloquée, munissez-vous d’une clef. Une fois la période de grand froid passée, fermez tous vos robinets et vérifiez votre compteur d’eau, afin de détecter d’éventuelles fuites.

Salez et/ou sablez abondamment

Les services d’épandage interviennent uniquement sur la voie publique. C’est à vous qu’incombe le sablage ou le salage de votre entrée. Attention : le sel est nocif pour les plantes et le gazon. Pour les chemins d’accès, les entrées et les escaliers extérieurs, utilisez un produit antigel.

Si vous possédez une fontaine extérieure, n’oubliez pas de la vidanger et d’enclencher le système hors gel. Vérifiez si le radiateur de votre voiture contient suffisamment d’antigel. Ajoutez éventuellement du liquide antigel dans le lave-glace. N’oubliez pas de contrôler la pression des pneus car, plus la température est basse, plus la pression des pneus diminue.

Une fois que votre maison est prête à affronter les rigueurs de l’hiver, il ne vous reste plus qu’à vous cocooner et à profiter d’une chaleur conviviale.



Vers www.luminus.be