Privé

Investissements verts et rentables : comment choisir?

Gagner de l’argent tout en contribuant à préserver l’environnement et le climat, c’est parfaitement possible. Orienter son patrimoine vers des placements « verts » ou « durables », c’est également profiter d’un rendement appréciable. Cependant, tout investissement comporte une part de risque.

À l’heure où les énergies renouvelables et la technologie environnementale sont de plus en plus populaires, les fonds d’investissement durables peuvent se révéler extrêmement rentables, même si un risque subsiste. Un enjeu qui n’a pas échappé à plusieurs banques et sociétés d’investissement. Depuis quelques années, les investisseurs ont le choix entre les fonds « climatiquement responsables », « durables » ou « verts ».

Lisez aussi notre article : Coopération énergétique : les Belges tirent profit des investissements collectifs

Éoliennes et cellules photovoltaïques

En cette période charnière de transition énergétique, les entreprises pionnières en matière d’efficacité énergétique et de production d’énergie durable qui, de surcroît, se cantonnent à ce segment du secteur de l’énergie, semblent offrir des options d’investissement intéressantes. C’est la raison pour laquelle les fabricants d’éoliennes et de cellules photovoltaïques font partie de nombreux fonds durables.

Toutefois, une technologie a beau avoir le vent en poupe, elle n’est pas l’unique paramètre justifiant que l’on investisse dans une entreprise. Outre la technologie, la valeur d’une entreprise repose notamment sur la qualité du management, la structure des coûts, les prévisions de bénéfices, ainsi que sur le carnet de commandes. Mais depuis le Brexit et l’élection de Donald Trump, nous savons que les énergies fossiles ont encore de beaux jours devant elles. Par conséquent, les investissements « verts » ne sont pas sans comporter certains risques.

Expert en investissement

Les organisations environnementales telles que la « Fédération Inter-Environnement Wallonie » ou le « Bond Beter Leefmilieu » évaluent les entreprises faisant partie de fonds durables d’un point de vue strictement écologique, sans se préoccuper de l’aspect économique. Leur compétence se limite donc à apprécier l’implication de ces entreprises en matière d’énergie verte et de développement durable. En ce qui concerne l’aspect économique, mieux vaut vous adresser à un expert en investissement.

En matière de fonds d’investissement durables ou climatiquement responsables, il convient d’appliquer le même principe de précaution que pour n’importe quel placement. Si vous souhaitez investir dans la production d’énergie verte (ou toute autre forme d’industrie), vous devez respecter les préceptes suivants : comprendre et analyser les marchés ou faire appel à un spécialiste fiable, ne pas investir l’argent dont vous pourriez avoir besoin et répartir équitablement les risques.



Vers www.luminus.be