Grâce à nos conseils, réduire votre empreinte écologique devient un jeu d’enfant !

Nous n’avons qu’une seule planète et nous devons tout mettre en œuvre pour la protéger et la rendre viable pour les générations futures. Cela dit, comment nous y prendre ? En réduisant notamment notre empreinte écologique individuelle et collective. Voici quelques conseils destinés à vous indiquer la marche à suivre.

Bien que nous soyons tous différents sur cette planète, nous avons le pouvoir d’agir collectivement pour rendre le monde meilleur et plus agréable à vivre. Pour y arriver, il existe une infinité de solutions. Si certaines d’entre elles peuvent sembler difficiles à mettre en œuvre collectivement, nous sommes convaincus que chacun trouvera dans nos conseils matière à réfléchir et à agir. Si chacun adopte au quotidien un certain nombre de gestes écocitoyens à sa portée, nous parviendrons à réduire notre empreinte carbone et contribuerons à préserver l’environnement. Et n’oubliez pas : les petits ruisseaux font les grandes rivières !

L’éco-consommation, cela s’apprend

Vivre, habiter et travailler de manière durable permet de réduire votre empreinte écologique. Tout commence par l’éco-consommation, c’est-à-dire l’attitude consistant à tenir compte de l’impact environnemental et social d’un produit. Avez-vous réellement besoin de tout ce que vous achetez ? De nombreux articles et produits peuvent être réparés ou achetés d’occasion. Évitez les achats compulsifs et demandez-vous si vous avez vraiment besoin de l’article que vous convoitez.

Découvrez ici nos conseils et astuces pour mettre un frein au consumérisme et pour consommer local

Si, néanmoins, vous ne pouvez vous passer d’acheter, consommez de préférence local. Et choisissez des produits de marques socialement responsables. Cette démarche s’applique parfaitement aux produits alimentaires : privilégiez le commerce local, favorisez les circuits courts en soutenant des plateformes telles que La Ruche qui dit Oui !, préférez les légumes de saison et intégrez dans vos menus des plats végétariens. Last but not least : apprenez à accommoder les restes !

Vive l’écomobilité !

Un grand nombre de Belges ont la mauvaise habitude de prendre leur voiture à tout bout de champ, quelle que soit la distance à parcourir. Or, il existe de nombreuses alternatives dignes d’intérêt. Pour les petits trajets, privilégiez le vélo ou la marche à pied. Prenez davantage les transports en commun ou essayez l’autopartage. Si vous ne pouvez pas vous passer d’une voiture, choisissez un exemplaire peu énergivore comme, par exemple, une citadine, un véhicule hybride ou un modèle 100 % électrique.

Un habitat compact et intelligent

En Belgique, environ un tiers des émissions de CO2 sont dues à des logements mal isolés. Par conséquent, il est judicieux de prendre les devants sans attendre les campagnes de sensibilisation lancées par les pouvoirs publics. Veillez à rendre votre habitation durable et faites des économies là où cela s’avère possible : utilisez un film réfléchissant et isolant pour radiateur, remplacez vos ampoules halogènes par un éclairage LED, installez un pommeau de douche économique et débranchez vos appareils lorsque vous ne les utilisez pas. Si tout le monde les appliquait, ces petits gestes feraient une énorme différence. Vous souhaitez investir intelligemment dans votre habitation ? Optez pour une chaudière à condensation économique, installez des panneaux photovoltaïques ou isolez votre logement de fond en comble.

Réduire l’utilisation du plastique

Consuminderen plastic

L’un des moyens les plus efficaces de lutter contre le réchauffement climatique consiste à limiter radicalement l’usage du plastique. Commencez dès aujourd’hui : plutôt que d’acheter de l’eau en bouteilles plastique, utilisez une gourde remplie d’eau du robinet. À l’instar de la créatrice de différence Ineke Van Nieuwenhove, dites non aux sacs et autres emballages en plastique à usage unique ou effectuez vos achats dans un magasin sans emballage, tel que Robuust.

Également intéressant pour vous