Privé

Faites la connaissance de nos experts en chaudières

Des problèmes avec votre chaudière ? Nous sommes là pour les résoudre. Au travers de nos services de chaudière, nous employons des dizaines d’experts dans nos filiales locales. Grâce à leurs années d’expérience, ils vous offrent la garantie d’un service de qualité. Qui sait, peut-être aurez-vous un jour le plaisir de recevoir la visite de l’un d’entre eux ?

Luminus ketelexpert Michel
Prénom 
: Michel
Âge : 40 ans
Famillie: marié, 1 enfant
Région : Liège, Namur, Charleroi et Bruxelles
Travaille pour: Dauvister, filiale de Luminus

Depuis combien de temps êtes-vous chauffagiste et quelle région couvrez-vous ?

Je suis technicien chauffagiste depuis plus de dix ans. Au service de Dauvister, je couvre pour ainsi dire l’ensemble de la Wallonie (Liège, Namur, Charleroi) et dans une moindre mesure, Bruxelles. Je m’occupe plus précisément de la mise en service et du dépannage des chaudières au gaz, au mazout, à pellets, sans oublier les panneaux solaires thermiques.

Quelle est la question la plus posée en ce qui concerne les chaudières ?

Lors de l’entretien, la question des clients qui nous revient le plus souvent est « Combien de temps ma chaudière va-t-elle encore tenir ? », surtout lorsqu’on a à faire à d’anciennes chaudières. À ce titre, je dirai que les anciennes chaudières, faites de fontes ou d’acier, durent plutôt longtemps. En ce qui concerne les chaudières à mazout, les soucis viendront le plus souvent du brûleur. Son entretien en temps et en heure est donc primordial.

De quoi faut-il tenir compte avant d’acheter une nouvelle chaudière ?

Le critère primordial est lié au dimensionnement de la chaudière. Par le passé, les chaudières étaient bien souvent surdimensionnées par rapport aux besoins du ménage. Je m’explique. Si la chaudière a une puissance de 50KW, mais que les besoins calorifiques du ménage n’en nécessitent que 20, il y aura une perte de rendement, que ce soit au démarrage ou à l’arrêt de la chaudière. On dira alors que la chaudière est « surdimensionnée ». Par le passé, les gens y prêtaient moins attention, surtout du fait que le mazout était nettement meilleur marché qu’aujourd’hui.

Comment savoir si une chaudière doit être remplacée ?

Avec les nouvelles normes environnementales en Région wallonne et à Bruxelles, il faut veiller à ce que les derniers critères en matière de pollution atmosphérique soient bien respectés par l’installation. De par notre expertise lors de l’entretien, s’il s’avère que la chaudière ne répond pas ou plus aux critères, nous en informons le propriétaire. J’ajouterai qu’au vu des progrès en la matière, une ancienne chaudière devient vite obsolète après une dizaine d’années.

Combien de temps prend l’installation/le remplacement d’une nouvelle chaudière ?

Sachant que les chaudières au gaz de nouvelle génération s’accrochent au mur, le travail est assez simple et dure une journée tout au plus. Pour leurs comparses au mazout, il faut compter une bonne journée et demie de travail, à deux, du fait de manipulations plus difficiles à réaliser. Il faut également monter le brûleur, ce qui n’est pas le cas pour les autres chaudières où tout est bien souvent préinstallé. Lors du remplacement, la cheminée doit être retubée, ce qui prend plus de temps (un jour ou deux).

Que peut faire le particulier lui-même pour prolonger la longévité de sa chaudière ?

Mis à part remettre de la pression d’eau dans l’installation du chauffage, laisser une personne qualifiée s’occuper du reste. Contacter un chauffagiste pour faire l’entretien en temps et en heure, à savoir chaque année, si la chaudière est au mazout ou à pellets, et tous les deux ans si elle est au gaz.

Quelles sont les premières choses que je peux faire moi-même quand j’ai une panne ?

Cela peut paraître bête, mais il est toujours utile de vérifier s’il y a encore du mazout dans la cuve, problème qui arrive fréquemment ! Cela arrive notamment en période de grands froids. Les gens qui auraient fait un petit plein de 500 litres peuvent très vite être pris au piège lorsque les températures tombent jusqu’à -15 degrés, comme on a pu l’observer à l’une ou l’autre reprise ces dernières années. Regarder également s’il y a assez de pression dans l’installation du chauffage. Vérifier l’alimentation électrique, car pour n’importe quelle chaudière, il faut du courant !

Le conseil de Michel :

N’oubliez pas l’entretien annuel de votre chaudière ! Il allongera non seulement la durée de vie de votre installation, mais réduira aussi les risques d’incidents, diminuera quelque peu sa consommation et contribuera au respect de l’environnement, une chaudière mal réglée étant en effet plus polluante !

experts en chaudière Luminus

Luminus ketelexpert Rudy
Prénom 
: Rudi
Àge: 48 ans
Famille : Marié, 2 enfants
Région : Wavre, Braine-l’Alleud, Waterloo et Lasne
Travaille pour: Poelaert, filiale de Luminus

Depuis combien de temps êtes-vous chauffagiste et quelle région couvrez-vous ?

Je suis dans le métier depuis près d’une trentaine d’années maintenant, dont les deux dernières au service de Poelaert. Nous couvrons une zone assez large, comprenant la Région du Centre mais aussi le Brabant Wallon et des villes comme Wavre, Braine-l’Alleud, Waterloo et Lasne.

Que faut-il prendre en compte avant d’acheter une nouvelle chaudière ?

En ce qui concerne les chaudières au gaz, se renseigner au préalable pour voir si le gaz passe bien dans la rue. Si ce n’est pas le cas, évaluer la possibilité d’installer une citerne sur le terrain de la maison. Une chaudière au gaz nécessitant par ailleurs une évacuation vers les égouts, il faut donc qu’il y en ait à proximité. Dans le cas contraire, il faudra penser à installer une pompe de relevage, sans oublier la présence d’une sortie de cheminée conforme aux normes.

Si vous souhaitez opter pour une chaudière à mazout, il faut être conscient qu’elles sont soumises à des normes environnementales de plus en plus strictes. Dans le cadre des futurs pactes énergétiques, il est d’ailleurs prévu que ce type de chaudière ne soit plus commercialisé, dans un futur lointain toutefois.

Combien de temps prend l’installation/le remplacement d’une nouvelle chaudière ?

Pour les chaudières au gaz, 80 % des chaudières actuelles sont murales et peuvent dès lors être pratiquement installées seul. Pour le reste, une journée de travail suffit pour l’équipe de montage. Pour leurs comparses au mazout, il faut compter une bonne journée et demie de travail, à deux, du fait de manipulations plus difficiles à réaliser. Il faut également monter le brûleur, ce qui n’est pas le cas pour les autres chaudières où tout est bien souvent préinstallé.

Qu’est-ce que tu fais pendant un entretien ?

En ce qui concerne les chaudières au gaz de nouvelle génération, nous examinons les siphons, nettoyons la chambre de combustion, ainsi que le vase d’expansion interne que l’on trouve surtout dans les petites chaudières. En ce qui concerne les chaudières au mazout, il faut en plus de cela contrôler la pompe de relevage qui enlève la condensation et qui la neutralise. Si le siphon se bouche, par exemple, cela engendre pas mal de soucis pour la chaudière et le brûleur en prend un coup.

Quelle est la question la plus posée en ce qui concerne les chaudières ?

Comme je l’expliquais précédemment, étant donné que les gens ne sont pas toujours bien informés, l’une des questions qui nous revient le plus souvent a trait au rythme des entretiens. Par ailleurs, les gens se montrent inquiets par rapport au gaz « riche », un gaz de nouvelle génération plus calorifique et moins polluant, amené à remplacer le gaz actuel d’ici quelques années. À ce titre, les utilisateurs seront bientôt invités à faire vérifier que leur installation fonctionnant au gaz est compatible, ce qui est source d’inquiétudes.

Le conseil de Rudi :

Faire son entretien en temps et en heure ne vous fera peut-être pas gagner de l’énergie, mais permettra en tout cas d’en gaspiller beaucoup moins !

Faites le test - chaudière


Vers www.luminus.be