Déménager avec des enfants ? 7 conseils pour vous faciliter la vie

Déménager n’est pas une sinécure. Plusieurs choses doivent être prises en charge : choisir une date, préparer les cartons, avertir les différents organismes … Outre les multiples démarches et préparatifs inhérents au déménagement, vous devez également penser à vos enfants, pour qui ce changement peut être une source d’angoisse et de stress. Comment préparer au mieux votre progéniture à ce grand bouleversement ? Voici 7 conseils pratiques !

1. Tout est dans le timing

Lorsque vous fixez la date du déménagement, veillez à tenir compte au maximum de vos enfants. Même si le timing parfait n’existe pas, déménager pendant une période de détente facilite grandement le processus. Songez, par exemple, aux vacances de Pâques ou d’été.

Il va de soi que votre date de déménagement dépend de plusieurs éléments que vous ne maîtrisez généralement pas. Si vous n’avez pas d’autre choix que de déménager durant une période plus mouvementée, veillez à ce que vos enfants ne soient pas confrontés simultanément à d’autres changements tels que l’acquisition de la propreté, un changement d’école, le début de la puberté, etc.

Planifiez votre déménagement dans les moindres détails. Pour ce faire, le site jedemenagemalin.be peut se révéler extrêmement utile. Après avoir répondu à quelques questions pratiques (quelle est la date du déménagement, quelle est votre nouvelle adresse, êtes-vous locataire ou propriétaire…), vous recevrez par e-mail une check-list personnalisée, parfaitement adaptée à votre situation. Cette liste reprend toutes les étapes de la procédure, énumère les fournisseurs qui doivent être informés de votre déménagement, communique des adresses utiles dans votre nouveau quartier et comprend des bons plans permettant de profiter de réductions sur certains travaux à effectuer dans votre nouveau logement. Remettez une copie de cette check-list à vos enfants en âge de comprendre, ce qui leur permettra de mieux appréhender le processus.  

2. Soyez toujours positifs

Vis-à-vis de vos enfants, abordez toujours le déménagement comme une démarche positive, même s’il est induit par un événement moins heureux, comme une séparation ou un licenciement. Si vous êtes enthousiastes à propos du déménagement, ce sentiment sera contagieux.

En tant que parent, vous devez comprendre que vos enfants peuvent éprouver un sentiment d’impuissance. A fortiori si vous déménagez dans une nouvelle ville et que le changement aura un impact significatif sur votre vie quotidienne. Laissez-leur le temps de digérer ces sentiments négatifs et donnez-leur de bonnes raisons de se réjouir de votre nouveau nid. Expliquez-leur, par exemple, qu’ils vont avoir une nouvelle chambre et que vous allez tous contribuer à ce que la nouvelle maison soit agréable à vivre.

3. Impliquez vos enfants dans l’ensemble du processus

En cas de déménagement, il est essentiel d’impliquer vos enfants de A à Z. Cependant, l’un des principaux écueils consiste à les informer beaucoup trop tôt, ce qui peut créer de la confusion ou de l’inquiétude. Plus votre enfant est âgé, plus tôt vous pouvez lui en parler. Idéalement, les (plus) jeunes enfants doivent être prévenus une fois que le déménagement a dépassé le stade du simple projet.

Il n’est pas facile de transformer la notion abstraite de « déménagement » en quelque chose de tangible. Pour faire comprendre à vos enfants en quoi consiste précisément la démarche, vous pouvez notamment les inciter à emballer leurs propres affaires. Par exemple, faites-les dessiner sur leurs caisses afin qu’ils puissent les reconnaître directement en arrivant dans la nouvelle habitation.

Déménagez avec des enfants

4. Prenez le temps de vous habituer à la nouvelle situation

Vous déménagez dans une autre ville ou une nouvelle maison ? Accordez-vous, ainsi qu’à vos enfants, un certain temps d’adaptation. Visitez régulièrement votre future demeure au préalable, promenez-vous dans votre nouveau quartier, faites la connaissance de vos nouveaux voisins… Autant d’initiatives susceptibles de rendre l’aventure plus agréable.

5. Veillez à maintenir une certaine régularité

Dans l’agitation du déménagement, garder une routine est probablement l’un des plus grands défis. Vis-à-vis de vos enfants, essayez de maintenir les rituels quotidiens, comme prendre le petit-déjeuner ensemble ou leur lire une histoire avant d’aller au lit. La transition de votre ancienne maison vers votre nouvelle habitation en sera grandement facilitée.

6. Montrez-vous pratiques et proactifs

  • Étiquettes détaillées : lorsque vous emballez les affaires des enfants, il peut être utile de ne pas écrire simplement « jouets » sur une caisse, mais de préciser, par exemple, « blocs de construction ». Vous éviterez ainsi les problèmes et le stress lorsque vos enfants voudront immédiatement s’amuser avec leur jouet préféré en arrivant dans la nouvelle maison.
  • La sécurité avant tout : pendant le déménagement, l’ancienne et la nouvelle maison peuvent vite se transformer en capharnaüm. Veillez à ce qu’aucun outil ou détergent ne soit laissé à la portée des enfants et ne faites pas de piles de caisses infiniment hautes susceptibles de s’écrouler.
  • Faites preuve de créativité avec les cartons d’emballage : après le déménagement, vous aurez des caisses à profusion. Vous pouvez les offrir à une connaissance qui déménage, mais vous pouvez aussi leur donner une seconde vie. Gardez-les pour faire des bricolages, fabriquer un château… Pour vos enfants, cela conférera au déménagement une dimension positive supplémentaire !
Déménagez avec kids

7. Faites vivre le jour du déménagement à vos enfants

Le (grand) jour venu, vous pourriez faire garder vos enfants par une baby-sitter ou, pourquoi pas, faire venir la baby-sitter sur place. En voyant de leurs propres yeux comment leurs affaires sont transportées de l’ancienne vers la nouvelle maison, vos enfants seront mieux à même de comprendre le processus. Il va de soi qu’ils ne doivent pas être présents toute la journée. Quelques heures suffisent.

Également intéressant pour vous