Privé

Concours Smartflower : les écoles flamandes expriment leur engagement écologique

Le concours smartflower organisé par Luminus a connu un franc succès. Forts de leur engagement en faveur de l’énergie verte et du développement durable, plusieurs dizaines d’établissements appartenant à l’enseignement fondamental, secondaire, technique et professionnel ont rivalisé d’ingéniosité dans l’espoir de décrocher le premier prix. Les projets parvenus chez Luminus ont été soumis au suffrage d’un jury.

La smartflower génère de l’électricité à partir de l’énergie solaire. Partant de cette constatation, de nombreux projets ont mis l’accent sur la production d’énergie verte au sein même de l’école. Certains établissements ont par exemple mis en lumière la manière dont les panneaux solaires étaient intégrés aux bâtiments. D’autres ont esquissé un projet futuriste dans lequel toute l’électricité proviendrait de sources d’énergie locales telles que de (petites) éoliennes et, cela va sans dire, la smartflower.

Lisez aussi notre article : Ces écoles ont gagné une smartflower

Moins de gaspillage

L’engagement écologique ne se limite toutefois pas exclusivement à la production d’électricité d’origine solaire ou éolienne. Il est frappant de constater que la plupart des écoles flamandes ont rendu un projet cohérent où il est certes question d’énergie verte, mais également d’écologie, de chasse au gaspi, de nature, d’alimentation, de santé et, last but not least, d’économie circulaire et de recyclage. Plusieurs écoles techniques et professionnelles ont ainsi expérimenté une politique innovante visant à réutiliser à l’envi des matériaux et des matières premières, en insistant particulièrement sur le tri sélectif.

Potager

Quelques établissements (particulièrement des écoles primaires) ont envoyé de jolies photos de leur potager ou de leur jardin de plantes aromatiques. Les enfants y apprennent l’agriculture à taille humaine et découvrent par exemple comment transformer des bouteilles usagées en épouvantails. Plusieurs écoles ont également mis en exergue la relation entre notre mode de vie et notre empreinte écologique. Divers projets soulignent l’impact de la production de viande sur le réchauffement climatique et la nécessité de réduire notre consommation de viande et de produits carnés.

La question ultime, à savoir comment rendre notre planète viable pour les générations à venir, fait manifestement partie des préoccupations et des priorités de la majorité des participants flamands. Le fait que seule une école ait été récompensée en Flandre ne diminue en rien les mérites des autres établissements. Avec ou sans smartflower, les écoles flamandes ont pris un aller sans retour sur la voie de l’écoresponsabilité et du développement durable.


Vers www.luminus.be