Privé

Cinq tendances incontournables du paysage énergétique

Le paysage énergétique évolue en permanence. Chaque jour, de nouvelles technologies durables voient le jour avec, pour moteur, le respect de l’environnement. En matière de production d’énergie, les initiatives locales se substituent de plus en plus aux grandes centrales. Quant aux compteurs intelligents, ils commencent à faire leurs preuves. Même notre manière de nous déplacer change à vue d’œil. Enfin, les entreprises spécialisées dans le secteur des énergies propres s’évertuent à développer de nouvelles technologies destinées à modifier radicalement notre rapport à l’énergie.

Dans le présent article, nous passons en revue les tendances les plus notables du paysage énergétique d’aujourd’hui et de demain.

L’énergie durable intégrée

Naguère, les panneaux solaires étaient principalement installés en toiture. Désormais, tant visuellement que fonctionnellement, les systèmes générant de l’énergie durable sont de mieux en mieux intégrés à l’habitat :

  • Les cellules photovoltaïques se fondent esthétiquement dans les fenêtres, les tuiles, les murs…
  • En matière de constructions neuves ou rénovées, les systèmes sont de mieux en mieux harmonisés : il y a dix ans, l’utilisation d’une pompe à chaleur basse température était réservée à quelques privilégiés. Actuellement, environ 10 000 pompes de ce type sont installées chaque année.
  • L’installation (obligatoire ?) de compteurs intelligents devrait s’inscrire dans une démarche de développement durable de l’habitat. Dès 2019, la Flandre procédera à l’installation progressive des compteurs numériques. Après d’intenses débats, le Parlement wallon s’est prononcé, le 18 juillet 2018, en faveur de l’installation de compteurs intelligents à partir de 2023. À Bruxelles, le projet d’ordonnance porté par la ministre Céline Frémault prévoit l’installation systématique de compteurs intelligents chaque fois qu’un compteur est remplacé ou qu’un utilisateur le demande. Il en va de même en cas de nouveau raccordement, chez les usagers qui réinjectent de l’électricité dans le réseau, ainsi qu’au domicile des propriétaires d’un véhicule électrique signalé auprès de Sibelga.

Production locale et stockage de l’énergie

Les jours des grandes centrales énergétiques sont peu à peu comptés. Si l’on souhaite atteindre les objectifs environnementaux et énergétiques, il est indispensable d’investir dans la production d’énergie locale et durable. Des technologies telles que les panneaux solaires, les pompes à chaleur, les éoliennes ou les batteries domestiques sont de plus en plus perfectionnées et performantes.

En matière d’investissements verts, les pouvoirs publics ne sont pas en reste. On dénombre :

  • Des projets-pilotes en matière de compteurs intelligents.
  • Dans le cadre du projet Nemos mis en place en collaboration avec l’université de Gand, le secrétaire d’État en charge de la mer du Nord Philippe De Backer a donné son feu vert à un projet-pilote visant à tester la production d’énergie houlomotrice en mer du Nord (c’est-à-dire l’énergie générée par le mouvement des vagues).
  • Le ministre flamand de l’énergie Bart Tommelein a accordé 15,9 millions d’euros d’aide à l’investissement au réseau de chaleur Backbone Zuid, à Anvers. Ce dernier transportera à terme de la chaleur des fours de combustion ISVAG vers une tour résidentielle située à Anvers-Sud.

tendences énergie

Smart grids et internet des objets

Le temps de la production d’électricité par de grandes centrales, indépendamment de la demande réelle, est pratiquement révolu. L’énergie solaire et éolienne génèrent des fluctuations sur le réseau. Un smart grid est un réseau intelligent qui optimise la production, la distribution et la consommation pour mieux mettre en relation l’offre et la demande d’électricité.

L’association smart grid/compteur intelligent permet une utilisation optimale de l’énergie produite, ce qui débouche automatiquement sur la notion d’internet des objets : des objets connectés capables de communiquer et d’interagir entre eux par le biais d’internet ou de tout autre moyen de connexion.

Smart cities

Une « ville intelligente » utilise les technologies modernes de l’information et de la communication afin d’améliorer la qualité de vie, ainsi que l’efficacité des services urbains. Une « ville intelligente » se préoccupe notamment de l’utilisation durable de l’énergie :

  • Les conteneurs de déchets intelligents sont équipés de capteurs permettant de connaître le taux de remplissage et de rationnaliser la collecte des déchets.
  • L’éclairage urbain intelligent à base de LED permet de régler l’éclairage en fonction des mouvements et du passage.
  • Les smart grids et autres compteurs intelligents permettent une gestion optimale de l’électricité.
  • Des capteurs signalent les places de stationnement inoccupées, les files aux feux rouges, etc.

Greentech

Plus nombreuses de jour en jour, les entreprises spécialisées dans les énergies renouvelables cherchent des solutions destinées à améliorer notre qualité de vie et à garantir un avenir durable à l’énergie. Certaines idées sont sur le point de se concrétiser, tandis que d’autres semblent relever du domaine de la science-fiction :

  • Sources d’énergie portables : montres connectées se rechargeant grâce à l’énergie cinétique, sacs et vêtements munis de cellules photovoltaïques, chargeurs solaires… Nos gadgets électroniques portables utilisent de plus en plus de sources d’énergie renouvelable. Certains d’entre eux permettent en outre de contrôler votre maison à distance.
  • Électricité sans fil : petit à petit, les prises électriques tendent à disparaître. Les systèmes sans fil n’utilisent de l’énergie que lorsque l’on s’en sert, ce qui élimine la consommation en mode veille des chargeurs et des LED.
  • Arbres et plantes lumineux : particulièrement écologiques, les arbres lumineux à LED se distinguent par leur faible consommation énergétique. Quant à la biomimétique, elle nous réserve bien des surprises. Un exemple : des scientifiques ont modifié génétiquement des plantes afin de les rendre luminescentes. Pour créer ces plantes, les chercheurs ont exploité les propriétés de la luciférine, la molécule qui fait briller les lucioles.
  • Voitures autonomes : longtemps considéré comme une utopie futuriste, l’avènement de la voiture autonome n’est plus qu’une question de temps.

Vers www.luminus.be