Adopter de nouvelles habitudes : combien ça rapporte ?

On connaît tous ces petites habitudes pour réduire les coûts énergétiques au quotidien, mais savez-vous combien elles vous rapportent exactement ?

1.   Dites adieu à la consommation de veille

Saviez-vous que le total de vos appareils en veille représente jusqu’à 18 % de votre consommation annuelle d’énergie ? Non, vous ne rêvez pas. Selon les moyennes, les appareils en veille représentent près d’un cinquième de votre facture énergétique.

La solution ?

  • Une multiprise dotée d’un bouton marche/arrêt qui vous permet d’éteindre tous vos appareils d’un geste avant d’aller vous coucher.
  • Vous pouvez aussi installer un stand-by killer ou tueur de mode veille entre la prise et l’appareil qui coupera toute alimentation électrique de l’appareil lorsqu’il se met en mode veille.

Économie ?

  • Jusqu’à 80 € par an.

2.   Des lessives économes en énergie

Laver vêtements, serviettes et draps n’est pas vraiment l’activité la plus amusante de la maison, mais c’est une tâche sur laquelle vous pourrez réaliser de fameuses économies, sans trop d’efforts.

La solution ?

  • Ça semble logique, mais ne lancez une machine que si votre tambour est plein. Moins vous faites tourner votre machine à laver, moins vous consommerez d’énergie. 
  • Lavez aussi votre linge à la température la plus basse possible. Dans la plupart des cas, un lavage à 30 ° est tout aussi efficace qu’un lavage à 60 °. Vos vêtements s’abîmeront moins vite et vous pourrez économiser jusqu’à 11 % par an sur votre facture d’énergie !
  • En outre, si vous étendez votre linge sur un séchoir, votre sèche-linge et votre fer à repasser ne consommeront pas d’énergie.

Économie ?

  • Jusqu’à 75 € par an.

3.   De petites modifications dans votre cuisine pour une grande différence sur votre facture

L’adage « moins, c’est un plus » prend tout son sens lorsqu’on cuisine. Des modifications mineures vous permettront d’obtenir une différence relativement énorme sur vos coûts énergétiques.

La solution ?

  • Placez un couvercle sur votre casserole et cuisinez à feu doux pour économiser jusqu’à 60 % d’énergie.
  • Saviez-vous qu’une hotte aspire également la chaleur de votre maison ? Par conséquent, éteignez-la dès que vous le pouvez.
  • Si vous ne préchauffez pas votre four et que vous l’éteignez avant la fin du temps de cuisson, vous ne ressentirez aucune différence dans vos plats. Par contre, votre facture d’électricité, elle, sera bien différente.
  • En outre, privilégiez votre micro-ondes pour réchauffer de petites quantités : il consommera moins d’énergie que votre four ou taque de cuisson.
  • D’ailleurs, une taque à induction est plus rapide, économe en énergie et sûre qu’une cuisinière au gaz ou une taque électrique. Ce type de taque transmet 90 % de la chaleur directement à la casserole, tandis qu’une cuisinière au gaz n’en transmet que 60 %. De plus, une taque vitrocéramique consomme en moyenne 225 kWh par an, contre seulement 175 kWh pour une taque à induction.

Économie ?

  • Jusqu’à 50 € par an.

4.   Optez pour des écrans économiques

Nous travaillons à domicile sur notre ordinateur, nous nous détendons devant une série sympa à la télévision et nos enfants font leurs devoirs sur une tablette. Notre exposition aux écrans croît de jour en jour. Ils deviennent donc de véritables appareils énergivores dans la maison.

La solution ?

  • Commencez par le début et choisissez les bons appareils. Par exemple, une tablette se veut plus économe en énergie qu’un PC ou un ordinateur portable, et une télévision dotée d’un écran OLED fait partie des appareils les plus performants. Analysez votre utilisation pour choisir l’appareil le plus adapté.
  • En outre, si vous réduisez la luminosité de vos écrans, votre consommation d’électricité piquera du nez.
  • Vous vivez sans fils ? Les applications sans fil comme le Wifi, la 4G et le Bluetooth ayant besoin de plus d’énergie, pensez tout de même à brancher un câble Ethernet sur votre ordinateur. 

Économie ?

  • Jusqu’à 25 € par an.

5.   Des économies même sous la douche

Que les douches consomment moins d’eau qu’un bain, ça, on le savait déjà. Néanmoins, vous pouvez encore réaliser des économies sous la douche.

La solution ?

  • Un pommeau économique qui réduira de moitié votre consommation d’eau !
  • En soustrayant 2 minutes à votre douche quotidienne, votre famille économisera jusqu’à 26 000 litres par an, l’équivalent de 5 baignoires remplies.
  • Parfois, il faut un certain temps avant que l’eau ne soit chaude. Récupérez l’eau froide pour arroser vos plantes, nettoyer ou rincer vos toilettes.

Économie ?

  • Jusqu’à 25 € par an.

6.   En route vers la durabilité avec les bons appareils

Chaque ménage compte son lot de gloutons.

La solution ?

Économie ?

  • Entre 75 € et 200 € par an.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières

Il va de soi que vous ne devez pas appliquer tous ces conseils en une fois. S’il est possible de changer ses habitudes au quotidien, il vous sera plus difficile de remplacer d’un coup tous vos appareils par des modèles plus écologiques. Pensez-y simplement lorsque vous avez besoin d’un nouvel appareil !

Nous vous souhaitons bonne chance dans votre mission pour réaliser des économies. Et n’oubliez jamais que les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Curieux de savoir combien vous pouvez encore économiser sur vos dépenses d'énergie ? Faites le test pour découvrir votre plan d’économie d'énergie sur mesure

Vers le test

Également intéressant pour vous