Voiture électrique : 5 conseils pratiques pour voyager en toute quiétude

Un voyage en voiture se prépare avec minutie. Il convient, entre autres, de vérifier la pression des pneus, de s’assurer que les phares et les clignotants fonctionnent parfaitement et de vérifier si votre assurance est en règle. Par ailleurs, si vous utilisez un véhicule électrique pour vous rendre dans la Provence ensoleillée ou les Alpes enneigées, vous devrez tenir compte d’un certain nombre de paramètres supplémentaires. Découvrez 5 conseils qui vous permettront de voyager en toute sérénité, tout en évitant les files à la borne de recharge et en prolongeant la durée de vie de votre batterie !

Conseil n° 1 : planifiez votre trajet et installez des applications pratiques

Avant de prendre la route au volant d’un véhicule électrique, il convient de bien planifier votre trajet avec A Better Route Planner, par exemple, et de l’adapter en fonction, notamment, des bornes de recharge disponibles. Toutefois, cette application ne tenant pas compte de votre autonomie, vous devrez définir les bons paramètres avant votre départ pour éviter les mauvaises surprises. 

Heureusement, partout en Europe se développe un véritable réseau de points de charge permettant de faire un plein électrique. On en trouve d’ailleurs de plus en plus le long des autoroutes. Pour en connaître l’emplacement, il existe un certain nombre d’applications et de sites Internet tels que Chargemap (particulièrement utile dans le sud de l’Europe !), Newmotion et le pass de recharge de Luminus. Pensez à y jeter un coup d’œil pour bien préparer votre trajet et vérifiez même en cours de route où se trouve la borne de recharge la plus proche. 

Les cartes de recharge (supplémentaires), par exemple celles de Plugsurfing et Chargemap, constituent également un complément intéressant pour la simple et bonne raison que tous les réseaux de points de recharge n’acceptent pas votre carte de recharge belge ou votre carte Visa. Vous éviterez ainsi de perdre du temps inutilement à chercher d’autres solutions en cours de route.  

Bon à savoir : de plus en plus de constructeurs automobiles intègrent un système de routage intelligent dans les systèmes GPS de leurs voitures électriques. Il vous suffit de saisir votre destination finale et la voiture vous indique où et quand vous devez vous arrêter pour la recharger. C’est à vous de choisir l’option que vous préférez.

Conseil n° 2 : choisissez vos hébergements en fonction des infrastructures pour les véhicules électriques

Un autre paramètre demande de l’attention : l’hébergement. Il vaut mieux opter pour un hôtel, un B&B ou un camping qui propose des équipements de recharge, surtout si vous vous lancez dans un road trip. Profitez d’une bonne nuit de repos pendant que votre batterie fait le plein d’énergie pour reprendre la route la batterie pleine le lendemain matin. 

Si, malgré leur nombre grandissant, vous ne trouvez pas d’hébergement adapté, prévoyez une fiche de charge supplémentaire permettant de recharger la batterie en utilisant une prise classique. Ou, avant votre arrivée, rechargez la voiture à une borne de recharge rapide le long de l’autoroute.

En vacances en voiture électrique

Conseil n° 3 : prévoyez vos distances en fonction de l’autonomie de la batterie de votre voiture électrique

Ces dernières années, les véhicules électriques ont considérablement gagné en efficacité. En fonction de votre véhicule, l’autonomie se situe en moyenne entre 300 et 600 kilomètres. Ne perdez pas de vue que l’autonomie de la batterie peut varier en vacances. Si vous partez aux sports d’hiver, sachez que le froid peut avoir une incidence non négligeable sur cette dernière.

« Je roule en Kia e-Niro. Avec une charge complète, je parcours environ 450 km. Nous avons récemment parcouru 2 250 km lors d’un road trip à travers la France. Grâce à une bonne planification de l’itinéraire, notre voyage s’est déroulé sans encombre. D’ailleurs, je reprends bientôt la route. »

Eline Reynders – Responsable Contenu & Performance Luminus

Octroyez-vous par conséquent une marge de manœuvre. Conseil de nos conducteurs VE chevronnés : arrêtez-vous à temps pour faire le plein d’électricité. Pour votre tranquillité d’esprit, il vaut mieux recharger votre voiture pendant 25 minutes à une borne de recharge rapide tous les 200 km plutôt que de tenter le diable avec une batterie faible. Ainsi, en cas de problème, à cause de stations de recharge endommagées ou occupées, vous pouvez facilement vous rendre au point de recharge suivant.

Conseil n° 4 : pour gagner du temps, utilisez des bornes de recharge rapide

Pas question de prendre la route avant d’avoir fait le plein d’énergie. Si, durant le trajet, vous manquez de temps pour recharger, il existe une solution : les bornes de recharge rapide ! Celles-ci permettent, en 30 à 40 minutes, de charger la batterie à concurrence de 70 à 80 pour cent de sa capacité. Le temps de déguster un café ou de prendre votre pause déjeuner ! Ne perdez pas de vue qu’une recharge rapide revient plus cher qu’un plein d’électricité normal. Et n’oubliez pas non plus de vérifier si votre véhicule est adapté à ce type de recharge.

Conseil n° 5 : utilisez une carte de recharge

On vous en parlait déjà au début de cet article : qui dit carte de recharge, dit transaction rapide et sécurisée. Grâce au pass de recharge de Luminus que vous pouvez demander gratuitement, vous avez accès à plus de 1 200 points de charge en Belgique et plus de 130 000 en Europe. Une carte interactive pratique vous permet, de surcroît, de les localiser. Côté facturation, pas de mauvaise surprise : vos frais de charge sont 100 % transparents et facturés mensuellement. 

Heureusement, le réseau s’agrandit chaque mois. Si vous prévoyez un long voyage, il ne sera pas superflu d’avoir plusieurs cartes de recharge dans votre portefeuille. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises, car les opérateurs sont encore nombreux à ne pas accepter toutes les cartes.

Si vous roulez en Tesla, vous avez une longueur d’avance en matière d’efficacité depuis plusieurs années. Heureusement, la marque ouvre désormais également ses points de recharge aux voitures d’autres marques. C’est déjà d’application aux Pays-Bas et en France. Le bonheur est dans le partage !

Pour conclure : comment prolonger la durée de vie de votre batterie ?

Nous avons regroupé quelques conseils destinés à prolonger la durée de vie de votre batterie :

  • Si la recharge rapide permet de gagner du temps, il vaut mieux privilégier la charge lente, afin d’optimiser la longévité de votre batterie.
  • Dans la mesure du possible, roulez à vitesse constante. Bon à savoir : à des vitesses supérieures à 100 km/h, votre VE devient moins économique.  
  • Évitez de surcharger la batterie en démarrant et en freinant brusquement.
  • Si vous appliquez nos conseils, vous pourrez voyager en véhicule électrique partout en Europe. Il ne vous reste plus qu’à inventer des jeux pour passer le temps et le voyage peut commencer !

Excellente nouvelle pour les clients Luminus : le tarif d’électricité verte Comfy Plugin a récemment été étendu. Luminus s’associe à Touring pour fournir une assistance lorsque votre batterie se retrouve soudainement déchargée en cours de route, partout en Belgique. Touring recharge la batterie sur place ou vous remorque jusqu’à votre destination.

Également intéressant pour vous