Quels éléments déterminent le prix d’une chaudière ?

Vous êtes sur le point d’acheter une chaudière pour équiper votre nouvelle habitation ou pour remplacer un modèle vétuste, mais ne parvenez pas à vous décider tellement les modèles sont nombreux et les prix différents ? Afin de vous faciliter la tâche, nous avons établi une liste de 7 facteurs déterminant le prix d’une chaudière.

Avant toute chose, il convient de définir vos priorités. S’agit-il du rendement, de l’indépendance vis-à-vis du réseau, de la quantité d’eau chaude sanitaire… ? Découvrez un aperçu complet en lisant notre article de blog 5 conseils pour bien choisir une chaudière à condensation. En tout état de cause, le prix total sera fonction de vos critères de choix.

1.    Quel combustible a votre préférence ?

Avant de choisir un modèle de chaudière, déterminez le combustible que vous souhaitez utiliser. Le prix de la chaudière, mais également les frais de chauffage annuels, dépendent globalement du combustible choisi.

Gaz naturel ou mazout ? Pellets ou bois ? Pompe à chaleur ou boiler solaire ? Énergies renouvelables ?

Le gaz naturel présente l’avantage de ne pas nécessiter de stockage. En revanche, son prix est tributaire des fluctuations du marché. Si vous utilisez une chaudière au mazout, c’est vous qui choisissez le moment de faire le plein, de préférence lorsque le prix est avantageux. Quant au prix des pellets, il est comparable à celui du gaz et du mazout. Toutefois, les stocks étant inépuisables, le prix des pellets n’est pas soumis à la versatilité des marchés.

2.    L’emplacement de la chaudière

Ne perdez pas de vue que des frais d’installation viennent s’ajouter au prix d’achat de votre chaudière. Ces frais dépendent de l’importance des travaux et du temps nécessaire pour les exécuter. Le coût horaire d’un installateur tourne autour de 60 euros (TVA comprise), ce qui représente environ 40 % du montant de la facture. Les 60 % restants concernent le matériel.

L’emplacement de votre nouvelle chaudière impacte sensiblement le prix global.Si elle est installée dans un autre endroit que l’emplacement initial,l’installateur doit notamment prévoirde nouveaux raccordements.

  • Afin d’éviter les mauvaises surprises, demandez à votre installateur d’établir un devis détaillé comprenant le coût du matériel et de l’installation.

3.    Le type de chaudière

Vous avez le choix entre :

  • Un système comprenant deux appareils : une chaudière destinée à chauffer l’habitation et un boiler séparé pour chauffer l’eau sanitaire.
  • Un système combiné réunissant les deux fonctions.

En matière de chaudière au gaz ou au mazout, diverses options s’offrent à vous :

  • Une chaudière à haut rendement (HR) ou « chaudière basse température » qui, comme son nom l’indique, offre un rendement supérieur à celui d’une chaudière au gaz conventionnelle.
  • Une chaudière HRE (ou chaudière à micro-génération) qui, de surcroît, produit de l’électricité.
  • Une chaudière à condensation qui récupèrel’énergie thermique contenue dans les gaz de combustion et dans la vapeur d’eau et la transforme en nouvelle chaleur.

Il va sans dire qu’une chaudière ultra performante (par exemple, une chaudière à condensation combinée au gaz) coûte plus cher qu’une simple chaudière au mazout. Avant de vous décider, informez-vous quant aux différentes possibilités.

4.    Le label CW de votre boiler

CW est l’abréviation de Comfort Warm Water et détermine la quantité d’eau chaude que la chaudière produit par minute. Le label CW comporte 6 niveaux. Une chaudière dotée du label CW 1 produit environ 4 litres d’eau chaude par minute, tandis que le label CW6 correspond à 20 litres. Par conséquent, vous pouvez désormais réduire le coût de votre chauffe-eau en choisissant un label CW correspondant à la taille de votre ménage et à vos besoins réels. Il est évident que plus la valeur CW est élevée, plus l’appareil est onéreux.

5.    La marque de votre chaudière

De nombreuses marques proposent divers modèles de chaudières dans une fourchette de prix extrêmement large. D’où l’intérêt de consulter un installateur agréé qui saura vous conseiller l’appareil présentant le meilleur rapport qualité-prix en fonction de vos besoins.

6.    Le rendement de votre chaudière

En principe, les chaudières à haut rendement sont plus chères à l’achat. Cependant, qui dit rendement supérieur dit également retour sur investissement plus rapide, ce qui justifie amplement la différence de prix.

Le rendement s’exprime en pourcentage. Alors qu’une nouvelle chaudière à haut rendement transforme 90 % de l’énergie utilisée en chaleur utile, le rendement d’une chaudière âgée de 15 ans oscille autour de 65 %. Une chaudière à condensation de nouvelle génération, dont le rendement peut atteindre 111 %, restitue davantage de chaleur qu’elle n’en récupère dans la vapeur d’eau.

Les pompes à chaleur sont encore moins énergivores car elles puisent principalement leur énergie dans l’environnement naturel (terre, eau, air). Elles permettent de réduire de 50 % vos frais de chauffage. Leur prix est certes plus élevé, mais il s’amortit en seulement quelques années.  

7.    Les suppléments

Outre le montage et le type de chauffe-eau, certains équipements et accessoires peuvent grever le prix total de l’installation. Peut-être souhaitez-vous ajouter quelques radiateurs supplémentaires ou un thermostat électronique ? Dans le cas d’un poêle à pellets ou à bois, vous devez plus que probablement adapter votre cheminée. Et, qui sait, peut-être devez-vous faire les frais d’une nouvelle citerne à mazout ?

Prix indicatifs des modèles de chaudières les plus recherchés

Type Combustible Facteurs de prix Avantage Prix
Chaudière standard Gaz naturel ou mazout Chaudière combi, emplacement, label CW, citerne à mazout, marque, … Prix d’achat avantageux 900 € – 2 200 € + installation
Chaudière à haut rendement Gaz naturel ou mazout Chaudière combi, emplacement, label CW, citerne à mazout, marque, … Prix d’achat moyen, haut rendement 1 700 € – 2 500 € + installation
Chaudière à condensation Gaz naturel ou mazout Chaudière combi, emplacement, label CW, citerne à mazout, marque, … Excellent rendement 1 800 € – 5 000 € + installation
Pompe à chaleur Chaleur ambiante Chaudière combi, emplacement, label CW, marque, … Excellent rendement, retour sur investissement rapide 7 500 € – 12 500 € + installation comprise
Poêle à pellets Pellets de bois, copeaux de bois Chaudière combi, emplacement , adaptation chaudière, label CW, marque, … Haut rendement, stock permanent 1 600 € – 5 800 € + installation

Calculez ici le prix d’une chaudière neuve

Également intéressant pour vous