Panneaux solaires en panne ? Causes probables et solutions de dépannage

Avec la baisse régulière des coûts d’installation, les panneaux solaires séduisent de plus en plus de particuliers désireux de produire leur propre énergie. Mais malgré une durée de vie pouvant aller jusqu’à 40 ans (dont 25 ans sous garantie en moyenne), ces installations peuvent être sujettes à des pannes. Tour d’horizon des causes les plus fréquentes et des différentes solutions de dépannage.

L’installation de panneaux solaires constitue un moyen propre et performant de pourvoir directement à sa consommation d’énergie sous forme de chaleur ou d’électricité. Et avec un retour sur investissement estimé entre 6 à 12 ans en moyenne, les Belges sont de plus en plus nombreux à se lancer dans l’autoproduction solaire.

Mais comme tout produit intégrant une dose non-négligeable de technologie, les installations solaires peuvent tomber en panne…

L’onduleur, principale source de panne

Dans une majorité de cas, les pannes de panneaux photovoltaïques trouvent leur origine dans une défaillance de l’onduleur. Relié en série à tous les panneaux, cet appareil électronique sert à transformer le courant continu en courant alternatif, utilisable dans tout le logement.

Avec une durée de vie d’une dizaine d’années, l’onduleur photovoltaïque peut subir un dysfonctionnement à cause d’un excès d’humidité ou de chaleur, d’une surtension sur le réseau électrique local ou de la dégradation d’un de ses composants électroniques. Si un code d’erreur s’affiche ou qu’un voyant clignote sur l’appareil, référez-vous au manuel d’utilisation pour tenter de comprendre et de résoudre la panne.

En l’absence de code d’erreur ou de voyant clignotant, tentez de redémarrer l’onduleur pour voir si le problème persiste. Si vous constatez que votre appareil est en surchauffe ou voyez des traces de corrosion sur les branchements, prenez contact avec le service d’assistance dépannage associé à votre contrat d’autoproduction, comme celui proposé 24h/24 et 7j/7 par Luminus.

Bon à savoir : pour éviter les pannes totales de production électrique, privilégiez les micro-onduleurs. D’une durée de vie deux fois plus longue (20 ans en moyenne), chacun est relié à un seul lot de panneaux solaires. En cas de défaillance d’un micro-onduleur, seuls les panneaux qui en dépendent ne produisent plus d’électricité.

Quand la panne vient du panneau lui-même…

Si le problème ne vient pas de l’onduleur, alors il y a de fortes chances pour qu’il soit localisé au niveau des panneaux. Dans ce cas, vous constaterez non pas une panne totale de vos équipements, mais une baisse de rendement plus ou moins importante.

Ces dysfonctionnements peuvent s’expliquer par l’ombre des arbres environnants qui ont poussé depuis l’installation des panneaux. Il faudra alors les tailler.

Des feuilles, branches et autres éléments extérieurs peuvent également s’être déposés sur les modules. Ces derniers peuvent aussi avoir subi des dégradations naturelles, comme l’accumulation de poussière ou de crasse. Si vous disposez d’un accès sécurisé par un velux ou un escabeau, essayez de dégager et de nettoyer les panneaux à l’aide d’un balai télescopique. Dans le cas contraire, ne tentez pas de monter sur le toit ! Pour votre sécurité, confiez cette intervention risquée à un professionnel mandaté par l’assistance dépannage associée à votre contrat d’autoproduction.

De même, si vous constatez des taches, fissures ou traces d’impact probablement liées à un épisode météorologique (grêle, foudre, tempête, etc.), prenez contact avec un service de dépannage. Pour 7,95 euros par mois, Luminus Assistance Habitation envoie un technicien agréé chez vous dans les 24 heures suivant votre appel. Le Service Assistance Habitation est valable pour tout dépannage d’urgence concernant la plomberie/tuyauterie, la vitrerie/miroiterie, le chauffage/la climatisation, la serrurerie, l’électricité et la toiture.

Également intéressant pour vous