Comment fonctionne un pass de recharge et quel type choisir ?

En recherchant des solutions de recharge pour votre véhicule électrique, vous êtes immanquablement tombé(e) sur le terme « pass de recharge ». Ces pass se présentent sous la forme d’une carte bancaire ou d’un badge et permettent un paiement fluide aux bornes publiques et semi-publiques. Le présent article décrit le fonctionnement d’un pass de recharge et indique le type de badge nécessaire pour circuler sans encombre en Belgique et à l’étranger.

Qu’entend-on par pass de recharge et quel en est le fonctionnement ?

Que ce soit sur le territoire national ou à l’étranger, le pass de recharge est le moyen le plus utilisé pour recharger un véhicule électrique. Cette carte en plastique vous donne accès à une borne de recharge, vous identifie en tant qu’utilisateur et enregistre le début et la fin de la session de charge. De cette manière, le fournisseur d’énergie est immédiatement en possession des informations nécessaires pour facturer à qui de droit. Cependant, un pass de recharge n’est pas forcément nécessaire en toutes circonstances. Certains types de bornes de recharge sont en effet compatibles avec une application mobile reliée à votre compte bancaire ou à votre carte de crédit.

Un pass de recharge est-il vraiment indispensable ?

En principe non car, en Europe, un grand nombre de stations de recharge sont accessibles sans pass. Cependant, en avoir toujours un à portée de main peut se révéler extrêmement utile. Imaginez par exemple que vous deviez faire le plein en urgence et que les points de recharge les plus proches soient exclusivement accessibles à l’aide d’un pass…

La plupart du temps, les pass sont utilisés pour permettre aux employeurs de compenser facilement les frais de recharge de leurs collaborateurs ou pour avoir accès à un vaste réseau de points de recharge. C’est très pratique pour les usagers qui passent leur temps sur les routes ou qui utilisent leur véhicule pour partir en vacances.

Conseil : vous pouvez également utiliser un pass de recharge sur votre borne de recharge domestique. Il suffit de prendre contact avec le fournisseur qui vous enregistrera sous un numéro d’identification unique. Découvrez ci-après les avantages de ce système.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un pass de recharge ? 

Un pass facilite grandement le processus de recharge et présente un nombre d’avantages non négligeable :

  • Vous avez toujours une idée précise de vos frais de recharge car, avec un pass, ils apparaissent sur une facture séparée. Cela vous permet d’obtenir une gestion administrative claire et ordonnée.   
  • Vous avez accès à un vaste réseau de bornes de recharge, ce qui vous permet de prendre le volant l’esprit serein.  
  • La plupart des pass de recharge sont reliés à une appli pratique qui fournit un aperçu de vos sessions de recharge, ainsi qu’une carte reprenant les points de recharge accessibles à l’aide de votre badge, et vous indique la manière de contacter rapidement le fournisseur en cas de problème.
  • Le prix d’une recharge varie d’une borne à l’autre. Les stations de recharge faisant partie du même réseau pratiquent un tarif fixe. Ce principe est également valable à l’étranger.
  • Les utilisateurs professionnels bénéficient généralement de formules adaptées et de tarifs avantageux.
  • Si vous conduisez un véhicule hybride, un pass de recharge est également très utile. Certains pass peuvent en effet être utilisés pour faire le plein de carburant classique.

Quant aux inconvénients, ils sont heureusement peu nombreux :

  • Un pass de recharge est un accessoire précieux qu’il convient de ranger soigneusement afin de ne pas l’égarer. En cas de perte, veillez à prévenir immédiatement le fournisseur et à bloquer votre pass, comme vous le feriez pour une carte bancaire. Vous éviterez ainsi toute utilisation abusive. Si, d’aventure, vous avez oublié votre pass, pas de panique : vous pouvez toujours utiliser l’appli.
  • Les cartes de recharge ne sont pas toutes compatibles avec l’ensemble des bornes. C’est pourquoi nous vous conseillons d’avoir toujours à portée de main un certain nombre de cartes donnant accès aux stations de recharge que vous utilisez le plus. Nous vous recommandons les pass suivants : Luminus, Chargemap et Plugsurfing.

Quels sont les différents types de pass de recharge ?

Hormis les tarifs pratiqués par les différents fournisseurs et les formules de paiement (avec ou sans abonnement), les pass de recharge ne présentent pas de différences majeures.

  • Un pass de recharge sans abonnement

Pratiquement tous les pass de recharge sont disponibles sans abonnement. La carte est gratuite et vous payez un tarif de départ par session de charge, ainsi que le prix de l’électricité. Ce dernier est cependant variable car il dépend de l’entreprise qui a fourni les bornes. La formule sans abonnement est particulièrement pratique pour les usagers qui utilisent peu les stations de recharge publiques, tout en ayant la garantie de pouvoir faire le plein.

  • Un pass de recharge avec abonnement

Vous payez un montant mensuel fixe, ainsi que le prix de l’électricité qui, comme dans la formule sans abonnement, est également variable. Par conséquent, vos coûts n’augmentent pas en fonction du nombre de fois où vous utilisez une station de recharge. C’est pourquoi cette formule est particulièrement intéressante pour les usagers qui utilisent fréquemment les bornes de recharge publiques (soit, selon les estimations, plus de 18 fois par mois).

Rien ne vous empêche de constituer une collection de pass de recharge. Si vous optez pour une formule sans abonnement, le badge est gratuit, tout en vous donnant accès à un vaste réseau de bornes. Vous pouvez en outre toujours utiliser la carte offrant le tarif le plus avantageux.

Combien coûte un pass de recharge ?

En principe, le pass de recharge est gratuit. Très peu de fournisseurs exigent une contribution financière en contrepartie du pass mais certains facturent des frais d’envoi. À la borne, vous payez exclusivement pour votre consommation réelle et, en fonction de la formule que vous avez choisie (un tarif de départ par session de charge ou un montant mensuel fixe) :

  • Dans la formule sans abonnement, vous payez en moyenne 30 cents par session de recharge et 30 à 40 cents de frais de départ*.
  • Dans la formule avec abonnement, vous payez généralement entre 3 et 10 euros par mois.      

(*prix au 29 juillet 2022)

Le prix total est en outre tributaire du type de borne de recharge utilisé (standard ou rapide), ainsi que des tarifs pratiqués par le gestionnaire.

Puis-je utiliser mon pass de recharge à l’étranger ? 

Lorsque vous voyagez à l’étranger, vous espérez pouvoir disposer d’une infrastructure de recharge suffisante. Un pass de recharge vous permet d’accéder à un vaste réseau international, mais nécessite une préparation minutieuse. Afin de voyager l’esprit libre, suivez la feuille de route suivante :

  1. Vérifiez que vos pass de recharge soient utilisables sur la route et sur votre lieu de vacances. Si tel n’est pas le cas, il serait judicieux de vous en procurer quelques autres. Outre Chargemap, le spécialiste de l’Europe du Sud, Plugsurfing et Luminus sont également des plateformes fiables.
  2. Avant d’utiliser votre pass à l’étranger, assurez-vous qu’il est activé.
  3. Sachez que les tarifs pratiqués à l’étranger peuvent différer de ceux auxquels vous êtes habitué(e) en Belgique. Lorsque vous calculez votre itinéraire, repérez les stations de recharge les plus avantageuses accessibles avec votre (vos) carte(s).
  4. Conseil de lecture : découvrez cet article regorgeant de conseils pratiques pour voyager loin l’esprit serein.