Privé

Les énergies alternatives sont-elles rentables ?

Panneaux photovoltaïques, chauffe-eau solaire, pompe à chaleur… Aujourd’hui, un grand nombre de systèmes utilisent des sources d’énergie durables. Vous avez donc l’embarras du choix. Nous vous aidons volontiers à faire le tri parmi les systèmes les mieux adaptés à votre habitation, tout en vous sensibilisant à la rentabilité de tels investissements.

Le nombre de personnes convaincues de l’utilité des énergies renouvelables croît de jour en jour. Les fabricants se sont emparés de ce créneau en mettant au point différents systèmes destinés à réduire votre empreinte écologique. Mais comment trouver la source d’énergie durable la mieux adaptée à vos besoins ? Ci-après, un aperçu des systèmes les plus populaires.

Les avantages des sources d’énergie renouvelables

Choisir pour votre habitation une source d’énergie durable telle que l’énergie solaire, éolienne ou géothermique présente énormément d’avantages :

  • Aucune pollution atmosphérique.
  • Faibles émissions de CO2.
  • Sources d’énergie inépuisables.
  • Économies sur votre facture énergétique.
  • Vous bénéficiez d’un certain nombre de primes octroyées par l’État, les gestionnaires de réseaux, les régions et/ou les communes.

Une installation qui tire son énergie d’une source renouvelable est légèrement plus chère à l’achat qu’une installation conventionnelle. À long terme, l’énergie renouvelable se révèle toujours le choix le plus rentable. Sans parler du bénéfice pour l’environnement.

L’énergie renouvelable obligatoire pour les nouvelles constructions ?

En Flandre, la certification PEB (Performance énergétique et climat intérieur des bâtiments) exige que chaque nouveau bâtiment retire son énergie de sources renouvelables, sauf s’il dépasse de 10 % le niveau Ew en vigueur. Cette obligation n’est pas (encore) d’application dans les autres régions du Royaume. Quoi qu’il en soit, l’utilisation d’une source d’énergie renouvelable exerce manifestement une incidence positive sur le niveau E de votre habitation. C’est pourquoi la Région Wallonne et la Région de Bruxelles-Capitale préconisent de se conformer aux obligations légales en ayant recours aux énergies renouvelables.

énergie nouvelles constructions

Les différents types d’énergies renouvelables

  1. LES PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES

Fonctionnement et avantages

Les panneaux ou cellules photovoltaïques transforment la lumière du soleil en courant électrique. Le système se compose de plusieurs cellules photovoltaïques reliées les unes aux autres. L’onduleur transforme le courant continu produit en courant alternatif.

Outre qu’ils produisent une électricité propre, les panneaux photovoltaïques sont silencieux et durables. Au cours de leur vie, les panneaux solaires produisent beaucoup plus d’énergie propre que l’énergie fossile nécessaire à leur installation. Les études estiment que trois ans de fonctionnement sont nécessaires pour contrebalancer l’impact environnemental de la fabrication de panneaux photovoltaïques. À l’issue de cette période, l’électricité produite est complètement verte, ce qui est tout bénéfice pour l’environnement.

Popularité des panneaux photovoltaïques

Les panneaux photovoltaïques sont particulièrement bien implantés en , grâce notamment aux primes et subsides octroyés naguère par la Région. En Flandre, la production totale d’énergie d’origine solaire s’élève à 164,9 kilowatts crête par kilomètre carré. Cette production concerne quelque 250 000 installations privées. La production moyenne d’énergie d’origine solaire pour l’ensemble de la Belgique est de 105,8 kilowatts crête par kilomètre carré. Depuis la suppression des subsides, le prix des installations photovoltaïques a diminué considérablement, raison pour laquelle les panneaux solaires constituent toujours un excellent investissement.

Rentabilité des panneaux photovoltaïques

Malgré la suppression progressive des aides, l’installation de panneaux solaires demeure un investissement rentable. Le retour sur investissement moyen d’une installation photovoltaïque est actuellement de dix ans. Calculez vous-même l’économie annuelle et la rentabilité de votre installation en suivant ce lien.

La diminution du prix des panneaux solaires les rend de plus en plus attractifs. D’autre part, le prix de l’électricité devrait encore augmenter dans le futur, ce qui plaide en faveur de la rentabilité de l’énergie solaire.

En principe, les panneaux solaires peuvent être installés sur tout type de toiture. Afin de garantir un rendement optimal, le toit doit avoir l’inclinaison et l’orientation adéquates et capter un maximum de rayonnement solaire. Si votre toit se trouve régulièrement dans l’ombre, les panneaux photovoltaïques ne constituent pas la meilleure option.

Lisez aussi notre article : Une réponse aux 5 questions les plus posées sur les panneaux solaires

 

  1. BOILER SOLAIRE

Fonctionnement et avantages

Un boiler solaire chauffe l’eau sanitaire grâce à l’énergie solaire. Il s’agit d’une solution durable qui permet d’importantes économies d’énergie. Un boiler solaire se compose de capteurs posés sur le toit et d’un ballon de stockage relié aux capteurs par un circuit dans lequel circule un fluide dit « caloporteur ». Ce fluide transmet sa chaleur à l’eau contenue dans le ballon via un échangeur thermique. Ce faisant, le fluide se refroidit. Il repart alors vers le capteur où il est à nouveau chauffé par le soleil.

Un boiler solaire présente les mêmes avantages que les panneaux photovoltaïques. La principale différence est qu’un boiler solaire ne nécessite qu’une surface de toit de 3 à 4 m², soit un dixième de la surface requise pour l’installation de panneaux solaires. Par ailleurs, les capteurs solaires sont moins impactés par l’ombre.

Rentabilité des boilers solaires

Un boiler solaire permet d’économiser jusqu’à 50 % de l’énergie nécessaire pour chauffer l’eau. Pour une famille moyenne, le prix d’un boiler solaire varie de 4 000 à 5 000 euros, ce qui est relativement bon marché en comparaison d’autres systèmes d’énergie durable.

Le calcul du retour sur investissement dépend d’un grand nombre de facteurs, tels que le prix d’achat, la consommation, les primes éventuelles, ainsi que de plusieurs paramètres susceptibles d’impacter le rendement de l’installation. La fourchette se situe entre 10 et 50 ans. Pour connaître le rendement exact de votre chauffe-eau solaire, rendez-vous sur l’outil de calcul disponible sur http://www.infochauffeeausolaire.be 

types d'energie renouvelabels

 

  1. POMPE A CHALEUR

Fonctionnement et avantages

Une pompe à chaleur extrait l’énergie thermique (les calories) d’une source froide extérieure (sol, nappes phréatiques, air extérieur, air vicié) pour la restituer sous forme de chaleur pouvant atteindre 60 °C. Un fluide frigorigène choisi pour ses propriétés thermodynamiques capte les calories ambiantes à l’extérieur et passe d’un état liquide à un état d’ébullition. La vapeur ainsi créée est aspirée, compressée et chauffée par le compresseur qui l’expédie à haute pression vers le condenseur. Le liquide réfrigérant va alors céder ses calories au condenseur, soit directement, soit via un circuit d’échange d’eau. À son tour, le condenseur restitue les calories (et donc la chaleur) au local à chauffer.

Étant donné qu’une pompe à chaleur fonctionne de manière optimale lorsque la température du système de transmission reste relativement basse, il est recommandé de la combiner à un système de chauffage basse température. Une pompe à chaleur peut également être utilisée pour la production d’eau chaude sanitaire.

Cependant, à l’heure actuelle, cette technologie n’est pas valable pour tout type d’habitation. Dans certaines maisons (souvent anciennes), on a plutôt recours à une installation hybride combinant pompe à chaleur et chaudière à condensation.

pompe a chaleur

Rentabilité d’une pompe à chaleur

L’avantage principal d’une pompe à chaleur est de restituer plus d’énergie thermique (chaleur) que l’énergie électrique qu’elle absorbe. Il s’agit donc d’une alternative durable et économique aux installations de chauffage classiques. Le prix est fonction du type de pompe choisi. Pour une pompe air/eau ou air/air, comptez entre 4 000 et 7 000 euros. Le retour sur investissement est de dix à quinze ans. Pour une pompe à chaleur géothermique, les prix démarrent à 15 000 euros, ce qui rallonge le retour sur investissement. En revanche, les pompes à chaleur géothermiques offrent le meilleur rendement.

 

BewarenBewaren



Vers www.luminus.be