Privé

Les différents types de chaudières : avantages et inconvénients

Une chaudière parfaitement appropriée à vos besoins et à vos habitudes de consommation est un gage d’économie d’énergie et d’argent. Mais comment faire le bon choix ? Dans cet article, nous examinons les avantages et les inconvénients des différents types de chaudières.

Suite à un règlement européen entré en vigueur le 26 septembre 2015, les chaudières à condensation sont devenues la norme en matière de chauffage central. Désormais, seul ce type de chaudières répond aux exigences de rendement définies par le règlement précité. Si vous installez ou remplacez une chaudière, vous devez obligatoirement choisir une chaudière à condensation au gaz naturel ou au mazout. Une chaudière à condensation offre un rendement nettement supérieur à celui d’une chaudière classique et permet de réduire sensiblement votre facture énergétique.

Lisez également notre article : Chaudière à condensation : fonctionnement et rendement.

Chaudière au gaz vs chaudière au mazout vs pompe à chaleur

Il convient avant tout de faire un choix entre chaudière au gaz ou au mazout. En matière de rénovation de petites habitations, quelque 90 % des utilisateurs optent pour une chaudière au gaz. Ce choix nous semble logique, dans la mesure où une chaudière au mazout coûte plus cher à l’achat. Vous êtes par ailleurs tributaire d’un réservoir à mazout encombrant qui doit être rempli régulièrement. Enfin, en matière de chaudières au mazout, la loi impose un entretien annuel. Pour les chaudières au gaz en revanche, cet entretien obligatoire est bisannuel.

Dans les nouvelles constructions, les chaudières au mazout sont la plupart du temps abandonnées au profit, notamment, des pompes à chaleur. Cependant, à l’heure actuelle, cette technologie n’est pas valable pour tout type d’habitation. Dans certaines maisons (souvent anciennes), on a plutôt recours à une installation hybride combinant pompe à chaleur et chaudière à condensation.

Le principal avantage d’une chaudière au mazout consiste à pouvoir remplir le réservoir au moment où le prix du carburant est le plus avantageux. Autrefois, il revenait souvent moins cher de se chauffer au mazout qu’au gaz. Aujourd’hui, il est difficile de prévoir l’évolution des prix du gaz et du pétrole.

Chaudière combinée vs chaudière raccordée à un boiler

Il existe différents modèles de chaudières au gaz naturel. Une chaudière combinée assure tant le chauffage de l’habitation que la production d’eau chaude sanitaire. Le circuit destiné à la production d’eau chaude sanitaire utilise pour ce faire un échangeur thermique. Une chaudière indépendante fournissant le chauffage peut être raccordée à un boiler d’eau chaude sanitaire. Il existe également des chaudières murales avec boiler intégré.

Par rapport aux chaudières raccordées à un boiler, les chaudières combinées sont plus compactes, plus économiques et moins chères à l’achat. En revanche, les chaudières raccordées à un boiler délivrent instantanément l’eau chaude à haut débit. D’autre part, contrairement aux chaudières combinées, les boilers ont un rendement constant, même en cas d’utilisation d’eau chaude dans plusieurs pièces à la fois. L’inconvénient du boiler est que la réserve d’eau chaude disponible n’est pas infinie. Pour être certain de pouvoir disposer à tout moment d’eau chaude, il est donc primordial de choisir un boiler de dimension et de capacité adéquates.

BewarenBewaren



Vers www.luminus.be