Privé

Nettoyage de printemps astuces : n’oubliez pas l’entretien de votre chaudière

La plupart des gens pensent seulement, quand on parle de nettoyage de printemps, au grand nettoyage de toute la maison : propreté et élimination. Mais le nettoyage de printemps, c’est aussi le moment idéal pour l’entretien de votre chaudière.

Beaucoup de gens profitent du printemps pour faire le grand nettoyage de leur maison. Toutes les pièces sont soigneusement astiquées, les armoires sont triées et tous les objets en trop sont éliminés illico presto. Il serait avisé de planifier aussi pendant le nettoyage de printemps l’entretien de votre chaudière.

Lisez aussi notre article Nettoyage de printemps astuces : n’oubliez pas vos appareils.

Période idéale pour l’entretien de la chaudière

Au cours de l’hiver dernier, votre chaudière a tourné à plein régime. Les risques de problèmes dus à l’usure sont dès lors plus importants. Avec l’été en vue, les journées se font plus chaudes et votre chaudière se prépare pour son sommeil estival annuel. Mais d’abord, mieux vaut prendre encore un peu de temps pour son entretien. Ainsi, vous serez sûr(e) d’avoir, après l’été et à l’arrivée des premiers froids, un chauffage central qui se relancera sans problème.

Entretien obligatoire en Wallonie et à Bruxelles

Tant en Wallonie que dans la région de Bruxelles-Capitale, l’utilisateur d’une chaudière est obligé de faire l’entretien de sa chaudière tous les trois ans. Toutefois, en pratique, la plupart des chaudières sont entretenues tous les deux ans. Pour les chaudières au mazout ou à combustible solide, il est de règle d’effectuer un entretien annuel. Vous trouverez de plus amples informations sur l’entretien obligatoire des chaudières en Wallonie sur le site web de la Région wallonne et la Région de Bruxelles-Capitale.

Entretien (bis)annuel obligatoire en Flandre

Tant les particuliers que les entreprises en Flandre sont légalement tenus d’entretenir leur chauffage central. Les chaudières au mazout ou les appareils de chauffage central à combustibles solides doivent être entretenus chaque année. En ce qui concerne les appareils de chauffage au gaz, l’entretien est obligatoire tous les deux ans. Le gouvernement flamand a élaboré un certain nombre de règles pour l’entretien des chaudières :

  • L’utilisateur est responsable de l’exécution d’un entretien régulier par un technicien qualifié.
  • Après l’entretien, le technicien rédige un « certificat de nettoyage et de combustion », avec son nom, sa signature et le numéro de certification.
  • L’utilisateur doit conserver le certificat. En tant que locataire, vous devez remettre une copie du certificat au propriétaire.

En quoi consiste l’entretien de votre chaudière ?

Lors de l’entretien de votre chaudière, le technicien nettoie la chaudière, le brûleur et éventuellement la cheminée. Ensuite, il relance le brûleur et effectue les mesures requises par la loi. Il surveille notamment l’émission des gaz de combustion. En cas de besoin, le technicien remplacera également les pièces sensibles à l’usure, comme, par exemple, le joint du brûleur. Enfin, il rédige une attestation de nettoyage et de combustion.

Lisez aussi notre article : Comment prévenir une intoxication au CO ?

Avantages d’un entretien régulier

Un entretien régulier de votre système de chauffage central présente de nombreux avantages :

  • Votre chaudière consomme moins et émet moins de CO2.
  • Votre chaudière risque moins de problèmes et de pannes.
  • Votre chaudière dure plus longtemps.
  • Vous évitez les grands risques tels que les explosions et l’intoxication au monoxyde de carbone.
  • Vous êtes en conformité avec la loi et les conditions de votre police d’assurance.

Combien coûte un entretien de chaudière ?

Les prix d’un entretien par un technicien qualifié varient, mais pour une chaudière au gaz, vous devez compter environ 160 euros. Pour l’entretien d’une chaudière au mazout, vous payerez environ 40 euros de plus.

BewarenBewaren



Vers www.luminus.be