Privé

Le boiler thermodynamique : description et avantages

En dépit des primes octroyées par certains pouvoirs publics pour l’installation d’un boiler thermodynamique, cet appareil demeure très peu connu du grand public. Or, qu’il s’agisse de constructions neuves ou de rénovations, il pourrait se révéler une piste intéressante pour les consommateurs soucieux de privilégier une énergie bon marché, verte et durable.

Quels sont les avantages d’un boiler thermodynamique ? Présente-t-il également des inconvénients ? S’agit-il d’un investissement coûteux ? Qu’en est-il en matière de rendement et de temps de retour sur investissement ? Quel est, dans votre cas, l’intérêt d’un tel dispositif ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter d’apporter une réponse. Mais commençons par expliquer le fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique.

Comment fonctionne un boiler thermodynamique ?

Un boiler thermodynamique est tout simplement un chauffe-eau couplé à une pompe à chaleur air-eau. Le système fonctionne selon le principe du captage aérothermique : via un échangeur de chaleur, il récupère les calories présentes dans l’air pour produire durablement de l’eau sanitaire.

Nettement moins énergivore qu’un boiler électrique, ce dispositif constitue une excellente alternative aux systèmes de chauffage classiques. Il s’apparente au principe de fonctionnement du réfrigérateur, mais de manière inversée. L’air récupéré peut aussi bien être de l’air ambiant que de l’air extérieur ou provenant de la ventilation mécanique contrôlée.

Un système qui récupère l’air intérieur, lequel est nettement plus pollué que l’air extérieur, est idéal pour une cave ou un local frais, mais déconseillé dans le cas d’une pièce à vivre. La plupart des modèles sont dimensionnés pour avoir un rendement d’extraction de calories optimal dans un air compris entre + 5 °C et + 35 °C.

De plus, le chauffe-eau thermodynamique rejettera un air plus froid, donc fera augmenter les besoins en chauffage s’il est installé dans une pièce chauffée.

Coût et primes

Le prix d’un chauffe-eau thermodynamique dépend de la taille du ballon. Pour alimenter les besoins d’une famille de 4 personnes dont la consommation s’inscrit dans la moyenne, prévoyez un ballon de 200 litres minimum. En l’occurrence, il faut compter un coût d’environ 3 000 euros, frais d’installation compris.

En Flandre, le gestionnaire de réseau octroie une prime pour les habitations raccordées au réseau électrique avant 2013. Cette prime s’élève à 400 euros par habitation et est plafonnée à 40 % du montant de la facture.

En Région wallonne, la prime applicable aux boilers thermodynamiques est la prime « Pompe à chaleur Eau Chaude Sanitaire », dont le montant de base est de 500 €. La prime ne peut en aucun cas excéder 70 % du montant de la facture.

Quant à la Région de Bruxelles-Capitale, elle n’accorde pas de prime pour l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique.

Les avantages et les inconvénients d’un boiler thermodynamique

Par rapport à un boiler conventionnel, le chauffe-eau thermodynamique présente un grand nombre d’avantages :

  • Rendement supérieur à celui d’une chaudière à condensation.
  • Solution idéale pour les habitations qui ne sont pas raccordées au réseau de distribution de gaz naturel.
  • Particulièrement approprié en cas de forte consommation d’eau chaude.
  • Alternative durable au boiler électrique.
  • Compatible avec une chaudière à condensation au gaz ou au mazout, une pompe à chaleur ou des panneaux solaires.

De par la taille du ballon, un chauffe-eau thermodynamique est relativement encombrant. D’autre part, il est sensiblement plus cher qu’un boiler électrique. Sans oublier que toutes les pompes à chaleur utilisent énormément d’électricité. C’est la raison pour laquelle il est conseillé d’associer un boiler thermodynamique à des panneaux solaires. Cette combinaison permet de doubler votre économie. Découvrez toutes les informations relatives à la combinaison panneaux solaires/pompe à chaleur dans cet article.

Quel est le rendement d’un boiler thermodynamique ?

Le rendement d’un boiler thermodynamique s’exprime en COP (Coefficient of Performance). Il s’agit du rapport entre la chaleur restituée et l’énergie consommée. S’agissant d’un boiler électrique ou d’une chaudière à condensation, ce rapport est environ égal à 1. Avec un COP de 3, un chauffe-eau thermodynamique possède donc un rendement 3 fois plus élevé que celui d’un boiler électrique.

Voici un exemple pratique permettant de clarifier les choses et de calculer le temps de retour sur investissement :

  • Avec un boiler thermodynamique, pour une consommation de 3 000 kWh/an, il vous en coûte 1 000 kWh X 0,25 (prix de l’électricité) = 250 euros sur base annuelle.
  • Avec un boiler électrique, il vous en coûte 3 000 X 0,25 = 750 euros.
  • Sur base d’un prix d’achat de 3 000 euros pour un chauffe-eau thermodynamique et de 1 000 euros pour un boiler électrique, vous récupérerez la différence de prix en 4 ans.

Dans quelles conditions un boiler thermodynamique est-il intéressant ?

Un chauffe-eau thermodynamique n’est pas forcément adapté aux besoins de n’importe quelle famille. Quoi qu’il en soit, vous avez toujours besoin d’un système de chauffage séparé. En termes de rendement et d’amortissement, la chaudière à condensation est généralement l’option la plus intéressante. Un boiler thermodynamique s’avère avantageux si :

  • vous possédez des panneaux photovoltaïques.
  • vous êtes en mesure d’utiliser la chaleur de votre système de ventilation.
  • votre habitation n’est pas raccordée au réseau de distribution de gaz naturel.
  • vous utilisez beaucoup d’eau chaude sanitaire.
  • vous devez remplacer votre boiler électrique.
  • vous vous inscrivez dans une démarche visant à privilégier totalement l’énergie verte.

vous disposez d’un local suffisamment spacieux et frais.


Vers www.luminus.be