Indépendants, artisans, commerçants, PME : quelle voiture électrique pour votre activité ?

Indépendants, soignants, commerçants, artisans, employés, commerciaux ou gérants de PME : tous ont des besoins différents en matière de déplacements professionnels. Parmi les principaux critères déterminant le choix d’un véhicule de société figurent l’autonomie, ainsi que la vitesse et le volume de chargement. Ils ne sont cependant pas les seuls. Pour trouver le véhicule le mieux adapté à votre activité, suivez le guide !

Que ce soit pour des raisons écologiques ou économiques, l’intérêt de la voiture électrique n’est plus à démontrer pour les professionnels, comme pour les particuliers. Encore convient-il de choisir un modèle adapté aux besoins de votre activité. Pour ce faire, plusieurs éléments doivent être pris en compte.  

L’autonomie, une question devenue presque secondaire

Depuis l’apparition des tout premiers véhicules électriques, la question de l’autonomie a concentré l’essentiel des préoccupations. Qu’il s’agisse d’un usage professionnel ou privé (et souvent les deux), il était prudent d’évaluer d’abord la distance parcourue au quotidien avant de choisir son modèle de voiture électrique ou hybride rechargeable.

Mais ces dernières années, la question de l’autonomie est presque devenue secondaire. En effet, les nouvelles gammes de véhicules 100 % électriques permettent de parcourir des distances proches de celles de leurs homologues hybrides et thermiques. Les nouveaux modèles affichent désormais 300 km d’autonomie en moyenne, voire même plus de 400 à 500 km en fonction des véhicules.

« Avec une charge complète, ma Tesla Model 3 parcourt environ 350 km. »

Kristof Stassen
Electric mobility program manager Luminus

En Belgique, un professionnel parcourt en moyenne 77 kilomètres par jour. Par conséquent, le risque de tomber en panne sèche au volant d’un véhicule de fonction 100 % électrique est pratiquement inexistant. Compte tenu des progrès technologiques, la première question à se poser n’est donc plus tant l’endurance des batteries que la facilité à les recharger.  

Vous souhaitez vous mettre à l’électrique pour vos déplacements professionnels ? Découvrez comment Luminus peut vous y aider !

L’endroit où vous travaillez est primordial

Pour les professionnels, le choix d’un véhicule électrique pourra être influencé selon qu’ils exercent en ville, où le réseau de recharge public est dense, ou à la campagne, où il est moins étoffé. Pour l’utilisateur d’un véhicule 100 % électrique, il est vital de pouvoir commencer sa journée avec une charge complète. D’où la nécessité d’installer une borne de recharge à domicile.

« La plupart du temps, je recharge mon véhicule à la maison. »

Vanessa Beltrane
Key account manager Luminus

Une borne de recharge à domicile, c’est l’assurance de pouvoir recharger votre véhicule à moindre coût, quand vous le souhaitez, et de ne dépendre ni du réseau public, ni de la disponibilité des bornes.

Il va sans dire que vous pouvez, par exemple, profiter de votre pause déjeuner pour utiliser le réseau de recharge public, lequel est de plus en plus étoffé. D’un point de vue financier, il est cependant plus avantageux de recharger votre véhicule électrique à la maison ou sur votre lieu de travail. Par conséquent, nous vous conseillons de n’utiliser le réseau public qu’en cas d’absolue nécessité.  

« Lorsque je suis en déplacement, je cherche la borne la plus proche via une app. »

Vanessa Beltrane
Key account manager Luminus

Le budget, un autre critère important

Lorsque vous envisagez l’achat d’un véhicule électrique, le prix est évidemment un critère essentiel. Sur le marché du 100 % électrique, il faudra débourser plus de 35 000 € pour acquérir une voiture dotée d’une autonomie supérieure à 400 km. Dans cette catégorie, la Kona Electric (39 700 euros – 449 km) de Hyundai, les e-Soul (37 300 euros – 452 km) et e-Niro (42 500 euros – 455 km) de Kia et la Tesla Model 3 compacte (43 600 euros – 409 km) restent les plus abordables (hors bonus écologique). Pour les budgets plus serrés, la Peugeot e-208 (32 100 euros – 340 km), et surtout la Seat Mii Electric (21 920 euros – 260 km) ou la Skoda Citigo-e (21 600 euros – 265 km) présentent un compromis intéressant (hors bonus).

Les professionnels qui parcourent plus de 250 kilomètres par jour et qui ne souhaitent pas – ou ne peuvent pas – s’arrêter pour faire le plein, ont intérêt à choisir un modèle hybride rechargeable. Si, par exemple, vous multipliez les visites de chantiers ou de clients et que vous effectuez régulièrement des trajets différents, un véhicule hybride rechargeable est une option idéale. Le même conseil s’applique aux délégués commerciaux qui parcourent de longues distances en Belgique ou à l’étranger. Faire le plein du réservoir de carburant d’un véhicule hybride rechargeable ne pose aucun souci. Vous avez toujours l’assurance d’arriver sans problème à bon port.

« L’autonomie de ma Tesla Model 3 dépend fortement du trajet, de mon style de conduite et de la température. Je la recharge principalement à mon domicile. C’est amplement suffisant, même pour effectuer mes déplacements professionnels. »

Kristof Stassen
Electric Mobility Program Manager

En matière d’hybrides rechargeables, les prix sont plus ou moins comparables à ceux des véhicules 100 % électriques. À noter toutefois que les véhicules combinant les deux technologies sont de plus en plus nombreux. Citons, notamment, les Lexus UX et 300e, les BMW X3 et iX3, les Fiat 500 et 500e, le DS Crossback E-Tense de Renault ou encore les vans Mercedes classe 5 et EQV.

Attention ! Entre 2023 et 2026, le gouvernement fédéral supprimera progressivement la déduction fiscale octroyée aux véhicules non électriques. Le coût total de possession (total cost of ownership ou TCO) des véhicules hybrides sera dès lors supérieur à celui des véhicules 100 % électriques.

Afin d’alléger quelque peu l’investissement de départ, notamment lors de l’acquisition de plusieurs véhicules, la location de la batterie permet généralement d’économiser plusieurs milliers d’euros par rapport à l’achat intégral. Surveillez aussi le marché de l’occasion, qui se développe à un rythme soutenu ! Et pour maîtriser encore mieux les coûts, pensez au leasing, qui rend la voiture électrique accessible à partir de seulement quelques centaines d’euros par mois.

Avec, en outre, des coûts d’entretien réduits par rapport à une voiture classique, une durée de vie plus longue et une décote moins rapide, l’investissement dans une voiture électrique de société peut donc rapidement devenir rentable.

Vous souhaitez passer à la voiture électrique pour vos déplacements professionnels ? Contactez Luminus dès maintenant pour trouver la formule la mieux adaptée à vos besoins et découvrir des solutions de financement.

Également intéressant pour vous