Cap sur le sud en vélo électrique

Cyclotouriste dans l’âme, vous rêvez depuis longtemps de longues balades à vélo vers des destinations de rêve. Avec un vélo électrique, pas besoin d’être un as de la petite reine pour aller par monts et par vaux. Côtes, collines, montagnes, aucun obstacle ne vous arrêtera. Désormais, la Provence, la Toscane ou le Tyrol se trouvent à portée de pédalier !

Le V.A.E (pour Vélo à Assistance Électrique) fait désormais partie intégrante du paysage routier. Jeunes et moins jeunes pédalent allègrement sur leur e-bike, en réalité un vélo traditionnel équipé d’une batterie et d’un système de propulsion incorporé dans le cadre. Un petit ordinateur, comparable à un compteur de vitesse, permet de commander le moteur électrique. C’est à l’utilisateur de déterminer le degré d’assistance dont il a besoin. Et si, comme on dit dans le jargon cycliste, « vous ne sentez pas les pédales », vous pouvez désactiver le système et rouler à l’ancienne, en comptant uniquement sur la force de vos cuisses et de vos mollets.

Les vacances cyclistes ont le vent en poupe

La plupart des cyclotouristes n’enfourchent leur monture que durant le week-end. Les dimanches d’été, on a d’ailleurs l’impression que tous les Belges ont sorti leur vélo du garage. Une grande partie de ce parc cycliste se compose aujourd’hui de vélos électriques, mais les balades dominicales permettent rarement d’utiliser tout le potentiel du V.A.E. En effet, le manque d’aspérités de notre « plat pays » empêche souvent l’e-bike de s’exprimer pleinement.

Les choses sont totalement différentes à l’étranger. Ces dernières années, les vacances à vélo ont résolument le vent en poupe. Et il n’est pas question ici du club cycliste local qui organise des stages d’une semaine en haute montagne dans les Alpes ou les Dolomites. Le réseau routier européen très dense qui, à côté des routes nationales extrêmement fréquentées, possède un lacis de petites routes favorables à la pratique du vélo, se prête en outre parfaitement à des vacances cyclistes prolongées.

Le Chemin Vert

L’un des itinéraires les plus anciens est le toujours populaire « Chemin Vert en direction de la Méditerranée ». Sur une distance de 1 250 kilomètres, il vous emmènera de votre domicile jusqu’à la Côte d’Azur et vous fera traverser des régions magnifiques comme les Ardennes, la Lorraine, la Bourgogne et la Provence.

Un itinéraire agréable qui évite les routes surchargées et les grandes villes. Et ne vous laissez surtout pas effrayer par les nombreuses collines jalonnant votre route : grâce à l’e-bike, vous les gravirez sans effort, comme si vous pédaliez sur du plat.

De Paris à Rome

Si vous préférez la culture à la nature, un voyage à vélo à destination de Paris ou de Rome constituera un choix judicieux. En moins d’une semaine ou d’un mois selon le cas, vous atteindrez la capitale française ou italienne par des routes peu fréquentées. Et si les Alpes vous rebutent, vous pouvez les éviter en embarquant tout simplement votre vélo sur le train.

Plus d’infos :

http://www.eurovelo.com/fr/home
http://www.groteroutepaden.be/fr/route/270/groene-weg-naar-de-middellandse-zee—europafietsers.html (en néerlandais)

Également intéressant pour vous