Panneaux solaires + batterie domestique : une combinaison gagnante ?

L’association panneaux solaires-batterie domestique est-elle rentable ? La question se pose depuis un bon moment déjà. Il semble cependant que cette combinaison soit de plus en plus avantageuse. A fortiori en prévision de la mise en œuvre du tarif capacitaire en Flandre. Découvrez ci-après un aperçu objectif de la situation.  

Selon une enquête de Solar Magazine, les entreprises flamandes ont procédé à deux fois plus d’installations de panneaux solaires en 2021 qu’en 2022. En revanche, le nombre d’installations photovoltaïques chez les particuliers a chuté de 67 %. Cette baisse est probablement imputable à la suppression du compteur tournant à l’envers, intervenue début 2021. Quoi qu’il en soit, même avec un compteur numérique, les panneaux solaires demeurent un investissement rentable. A fortiori si vous optez pour une installation combinant panneaux solaires et batterie domestique. 

Les avantages de la combinaison panneaux solaires-batterie domestique : 

  • Vous augmentez sensiblement votre autoconsommation. Sans batterie domestique, un ménage consomme en moyenne 30 à 40 % de sa propre production électrique d’origine solaire. La combinaison panneaux solaires-batterie permet quant à elle d’atteindre 70 à 80 % d’autoconsommation.
  • Plus votre autoconsommation augmente, plus les coûts de réseau diminuent.
  • Vous êtes moins tributaire du réseau électrique et de la fluctuation des prix de l’énergie. 
  • Vous répartissez mieux votre consommation électrique, sans dépendre des pics d’ensoleillement.
  • Votre batterie sert également de générateur de secours en cas de panne d’électricité.

L’intérêt de la combinaison panneaux solaires-batterie domestique ne fait aucun doute. Il n’empêche que, face au coût et aux innombrables évolutions tarifaires de ces dernières années, de nombreuses familles hésitent à franchir le pas.

  • Selon votre situation, la rentabilité d’une batterie domestique dépend de plusieurs facteurs, parmi lesquels le prix d’achat, la capacité et la durée de vie de la batterie, le rendement de vos panneaux solaires, votre (auto)consommation, une éventuelle prime à l’investissement, etc.

L’association panneaux solaires-batterie domestique permet d’accroître l’autoconsommation

Actuellement, une batterie domestique coûte entre 3 000 et 8 000 euros. En combinaison avec un onduleur et des panneaux solaires, l’investissement peut facilement atteindre la somme non négligeable de 10 000, voire même 20 000 euros. Mais cette association vous permet également d’augmenter votre autoconsommation de manière exponentielle et de réduire significativement le temps de retour sur investissement. A fortiori si vous bénéficiez de l’octroi des primes dont vous trouverez un aperçu ci-après :

Les subsides octroyés en matière de panneaux solaires et de batteries domestiques :

Prime pour l’installation d’une batterie domestique en Flandre

Depuis le 1er août 2019, l’Autorité flamande accorde une prime pour l’achat ou la location d’une batterie domestique. La demande de prime s’effectue via ce lien

CONDITIONS D’OCTROI DE LA PRIME

  • Être une personne physique (pas une entreprise ou une organisation).
  • Introduire la demande de prime dans un délai de 6 mois après la date de la dernière facture ou après la date de signature du contrat de leasing. Il existe néanmoins une exception pour certains contrats de leasing.
  • L’installation de la batterie et son raccordement au réseau de distribution doivent obligatoirement être réalisés par un installateur agréé. La batterie doit être contrôlée et mise en service par un électricien, selon les normes édictées par le Règlement Général sur les Installations Électriques (RGIE).
  • Posséder un compteur numérique.
  • La prime s’applique exclusivement aux batteries respectueuses de l’environnement. Les batteries au plomb avec ajustement du niveau d’eau ne sont pas éligibles. 
  • Posséder une centrale électrique ou des panneaux solaires. La puissance de cette installation ne peut dépasser 10 kilowatts (kW) et celle de l’onduleur ne peut être supérieure à 10 kilovoltampères (kVA). 

MONTANT DES PRIMES OCTROYÉES POUR LES BATTERIES DOMESTIQUES

À partir de 2022, le montant maximum de la prime s’élèvera à 1 725 euros TVA comprise. Cette prime diminuera chaque année pour atteindre un maximum de 575 euros en 2024, avant d’être supprimée en 2025. Investissez maintenant, tel est donc le message ! 

Découvrez ci-après un aperçu complet des montants octroyés

 01/04/2021-31/12/20212022202320242025
0 à 4 kWh300 euros/kWh225 euros/kWh150 euros/kWh75 euros/kWh0 euro/kWh
4 à 6 kWh300 euros/kWh187,5 euros/kWh125 euros/kWh62,5 euros/kWh0 euro/kWh
6 à 9 kWh250 euros/kWh150 euros/kWh100 euros/kWh50 euros/kWh0 euro/kWh
à partir de 9 kWhAucun montant complémentaireAucun montant complémentaireAucun montant complémentaireAucun montant complémentaireAucun montant complémentaire
maximum par batterie2 550 euros, max 40 % de la facture TVA comprise 1 725 euros, max 40 % de la facture TVA comprise 1 150 euros, max 40 % de la facture TVA comprise 575 euros, max 40 % facture TVA comprise 0 euro

Prime pour l’installation de panneaux solaires en Flandre

Afin de compenser la disparition du compteur tournant à l’envers, le gouvernement flamand a instauré une prime unique pour l’installation de panneaux solaires. La demande de prime s’effectue via ce lien

CONDITIONS D’OCTROI DE LA PRIME

  • La puissance de l’onduleur ne peut excéder 10 kVa.
  • Il ne peut s’agir d’une extension de l’installation existante.
  • Afin de se conformer aux exigences PEB, la nouvelle installation ne doit pas faire partie d’un projet de nouvelle construction ou de rénovation.
  • L’installation doit être effectuée par un entrepreneur.
  • La demande de permis de bâtir doit être antérieure à 2014.

MONTANT DE LA PRIME

Le montant de la prime dépend de la puissance installée totale de l’installation. Ainsi, pour les 4 premiers kilowatts crêtes (kWc), la prime est de 300 euros par kWc installé. Entre 4 et 6 kWc, elle s’élève à 150 euros par kWc

La prime est plafonnée à 1 500 euros et ne peut dépasser 40 % de l’investissement. Sachez toutefois qu’entre 2021 et 2024, le montant de la prime sera chaque année revu à la baisse et que la prime sera supprimée à partir de 2025. 

Prime pour l’installation d’une batterie domestique en Wallonie

À l’heure actuelle, la Région wallonne ne subventionne pas l’installation d’une batterie domestique. 

Prime pour l’installation de panneaux solaires en Wallonie

  • Le 1er octobre 2020, la Région wallonne a instauré le tarif prosumer, permettant aux propriétaires de panneaux solaires de bénéficier du tarif avantageux basé sur le compteur tournant à l’envers, moyennant une compensation pour l’utilisation du réseau.
  • En 2021, une prime annuelle, calculée et remboursée aux prosumers par les gestionnaires de réseau, compense à 100 % le tarif prosumer. En 2022 et 2023, un tarif prosumer de 45,73 % sera dû, les 54,27 % restants étant toujours financés par les gestionnaires de réseau. Dès 2024, plus aucune prime ne sera octroyée et les propriétaires de panneaux solaires seront redevables de l’intégralité du tarif prosumer.
  • Jusqu’au 31/12/2023, les consommateurs wallons ont droit à l’installation gratuite d’un compteur double flux. Ce coût sera pris en charge par la Région wallonne.
  • Une prime domotique devrait également compléter les aides accordées. Elle s’élèverait à 40 % de l’investissement avec un plafond de 400 € par client. Son but est d’aider les clients à favoriser l’autoconsommation.

Prime pour l’installation d’une batterie domestique à Bruxelles

La Région de Bruxelles-Capitale n’octroie aucune prime pour l’installation d’une batterie domestique.

Prime pour l’installation de panneaux solaires à Bruxelles

  • En Région bruxelloise, si vous produisez de l’électricité verte au moyen de panneaux photovoltaïques ou de toute autre source d’énergie renouvelable, vous avez droit chaque année à un certain nombre de certificats verts par MWh produit. Ceux-ci s’apparentent à des bons à valoir que vous revendez à votre fournisseur d’électricité au prix du marché. 

Suite à une réforme entrée en vigueur le 1er janvier 2021, le nombre de certificats verts octroyés a diminué à cette date. Jusqu’au 31 décembre 2020, les consommateurs recevaient 3 certificats par MWh produit pour les installations inférieures à 5 kWc et 2,4 certificats pour les installations supérieures à 5 kWc. Depuis le 1er janvier 2021, toutes les nouvelles installations ont vu ce nombre réduit à 2,4 certificats, soit une diminution de 17 %. 

ATTENTION : cette mesure concerne uniquement les installations réalisées à partir du 1er janvier 2021. Pour les propriétaires de panneaux solaires installés avant cette date, le nombre de certificats verts restera stable pendant 10 ans. 

  • Si vous ne disposez pas immédiatement de ressources suffisantes pour investir dans la production d’énergie verte, vous pouvez recourir au Prêt vert bruxellois.   

La rentabilité des batteries domestiques augmente en fonction de l’évolution du marché de l’énergie

L’impact du changement climatique commence à produire ses effets au niveau de la législation. Les pouvoirs publics incitent de plus en plus les consommateurs à privilégier l’électricité : comme source d’énergie (panneaux solaires), comme source de chaleur (pompe à chaleur), comme carburant (voitures électriques), etc. Parallèlement, il faut s’attendre à des changements en matière de tarifs de distribution de l’électricité.

  • Depuis 2021, quiconque installe des panneaux solaires en Flandre est soumis à une tarification basée sur la quantité d’électricité effectivement prélevée sur le réseau. Cependant, même si vous ne relevez plus du système du compteur tournant à l’envers, soyez rassuré(e) : votre facture ne sera en principe pas plus élevée qu’avec l’ancien système. 
  • Une batterie domestique vous rend encore moins tributaire du réseau de distribution et vous permet de réduire la quantité effectivement prélevée.
  • Dès janvier 2023, la part « coûts de réseau » de votre facture d’énergie sera calculée sur base du tarif capacitaire. À partir de cette date, votre électricité sera plus chère lors des pics de consommation.
  • Une batterie domestique vous permet de mieux répartir vos pics de consommation. 

Suite à l’introduction du tarif capacitaire, le temps de retour sur investissement d’une installation de panneaux solaires couplée à une batterie domestique sera réduit plus rapidement.

En ces temps où les prix de l’énergie fluctuent de manière anarchique, une batterie domestique offre une garantie de sécurité supplémentaire. L’excédent de production de vos panneaux solaires est stocké pour une utilisation ultérieure. Vous devenez moins tributaire du réseau, ce qui vous permet d’échapper à la flambée des prix en vigueur actuellement. 

Conclusion : tant que vous êtes éligible à la prime et avant l’entrée en vigueur du tarif capacitaire, nous vous conseillons d’investir dans une batterie électrique.

Si vous souhaitez connaître instantanément la combinaison la mieux adaptée à votre situation, consultez notre simulateur en ligne et n’hésitez pas à demander une offre sans engagement pour une batterie électrique. 

Vous envisagez l’installation d’une batterie domestique ? Demandez une offre sans engagement

Contactez-nous

Également intéressant pour vous