Privé

À quel moment devez-vous remplacer votre chaudière ?

Une chaudière vétuste est une véritable source de désagréments. Au menu : perte de rendement et augmentation des pannes. Il arrive également que la capacité de votre chaudière ne soit plus suffisante en cas de rénovation en profondeur ou de modification de votre situation familiale. Le moment est probablement venu de la remplacer par une chaudière de nouvelle génération économe en énergie.

Comment détecter les premiers signes d’obsolescence ? Comment savoir si votre chaudière est encore adaptée à vos besoins ? Dans cet article, nous énumérons quatre raisons de remplacer votre ancienne chaudière.

Raison n° 1 : votre chaudière est usée ou vétuste

La durée de vie moyenne d’une chaudière est de 12 à 15 ans. Cependant, il n’est pas rare qu’une chaudière fonctionne sans trop de problèmes bien au-delà de ce laps de temps. La vétusté et l’usure engendrent une perte de rendement, ainsi qu’une augmentation de la consommation pouvant atteindre 20 %. Les principaux désagréments liés à une chaudière usagée sont :

  • Un risque accru de pannes.
  • Une augmentation drastique de la consommation.
  • Une perte de confort.

Les chaudières modernes sont nettement plus fiables en termes de rendement. Même si l’on ne tient pas compte de l’usure, on constate qu’une chaudière moderne consomme jusqu’à 35 % de moins qu’un modèle classique âgé de 20 ans et 10 % de moins qu’une chaudière à haut rendement vieille de 5 ans.

Si votre chaudière a plus de 10 ans et n’est pas à condensation, le moment est probablement venu d’envisager d’acheter un nouveau modèle.

Raison n° 2 : vous souhaitez éviter des frais de dépannage

En faisant entretenir régulièrement votre chaudière par un spécialiste agréé (comme, d’ailleurs, la loi vous y oblige), vous éviterez les pannes et autres surprises désagréables. Cependant, même entretenue périodiquement, votre chaudière ne résistera pas à l’usure du temps. Si elle affiche fréquemment des messages d’erreur ou qu’elle est sujette à des dysfonctionnements récurrents, votre chaudière est probablement proche de l’obsolescence. Par ailleurs, une panne se produit presque toujours de manière inopinée et un dépannage  engendre généralement des frais conséquents. Conclusion : en investissant à temps dans une nouvelle chaudière, vous éviterez les désagréments générés par un appareil défectueux.

Vous souhaitez dormir sur vos deux oreilles ? Optez pour la Garantie Chaudière ! Moyennant une somme modique prélevée mensuellement, vous aurez accès à une ligne d’urgence 24 h/24, 7 j/ 7. Un technicien se rendra chez vous dans les 24 heures afin de procéder immédiatement à la réparation de votre chaudière. Par réparation, vous avez droit à une intervention pouvant atteindre 500 euros (main-d’œuvre, transport et pièces de rechange compris).

Pour plus de détails concernant la Garantie Chaudière, suivez ce lien.

Raison n° 3 : vous procédez à une rénovation en profondeur de votre habitation

Lorsque vous envisagez d’entreprendre des travaux de rénovation, accordez au chauffage l’importance qu’il mérite. Principal poste de consommation résidentielle d’énergie, le chauffage représente un pourcentage important des dépenses énergétiques d’un ménage (Wallonie, Flandre).

Si votre habitation est parfaitement isolée, une chaudière de faible puissance devrait suffire.

Il est important de choisir une chaudière correspondant parfaitement à vos besoins. Une chaudière trop puissante (surdimensionnée) engendre un surcroît de consommation. Quant à une chaudière manquant de puissance (sous-dimensionnée), elle empiète sur le confort. La puissance adéquate dépend :

  • De l’isolation thermique de l’habitation (Wallonie, Flandre)
  • De la superficie de l’habitation
  • Des éléments de chauffage utilisés
  • De l’utilisation d’eau chaude
  • Du niveau de confort souhaité.

Tous ces éléments sont à prendre en considération en cas de consultation d’un spécialiste. Une chaudière mal dimensionnée a toujours un impact sur votre facture énergétique ou votre confort. Cet permet de déterminer la chaudière la mieux adaptée à votre situation.

Raison n° 4 : vous privilégiez l’énergie propre

Les chaudières de nouvelle génération sont non seulement avantageuses en termes de coûts énergétiques, mais également pour la préservation de la planète. En vertu de la directive européenne « Ecodesign » de 2015, seules les chaudières à condensation correspondent désormais à la norme en matière de chauffage central (en cas d’achat d’une nouvelle chaudière). Les chaudières à condensation modernes font d’une pierre deux coups : elles fonctionnent à plus basse température et offrent un meilleur rendement.

Au regard d’une chaudière à haut rendement ou à basse température, une chaudière à condensation offre un rendement supérieur d’environ 10 %. Par rapport à une chaudière atmosphérique classique ayant atteint la limite d’âge, ce pourcentage peut même s’élever à 35 %. Une chaudière au gaz nouvelle génération peut atteindre un rendement de 111 %. Cela est dû au fait que les directives européennes ne tiennent pas compte des pertes de chaleur des gaz de combustion. Lorsque l’on ajoute l’énergie de combustion (100 %) à la chaleur latente de condensation (11 %), on obtient 111 %.

Une chaudière à condensation au mazout offre un rendement de 98 %. Comparativement aux chaudières au mazout d’il y a vingt ans, les chaudières actuelles consomment quelque 40 % de mazout en moins.

Vous avez l’intention de remplacer votre chaudière actuelle ? Découvrez ici plus d’informations concernant les chaudières (à condensation) ou les systèmes de chauffage alternatifs. Vous pouvez également prendre un rendez-vous sans engagement avec l’un de nos experts en chaudières.



Vers www.luminus.be