Privé

Créateurs de différence #10 : Belvas

À Ghislenghien, la chocolaterie artisanale Belvas fondée par Thierry Noesen produit du chocolat 100 % bio et équitable. Ses priorités ? Qualité gustative et engagement social. Micro-entreprise la plus écologique d’Europe, prix du Développement Durable de la province du Hainaut, prix belge des Générations Futures, les récompenses pleuvent et nous avons tâché d’en savoir plus.

Quelles sont les origines de la création de Belvas ?

La chocolaterie Belvas est née en 2005 au sein d’une ancienne boulangerie artisanale qui, au fil du temps, était devenue une chocolaterie. Dès le lendemain de mon acquisition, j’ai investi les lieux pour produire du chocolat équitable et bio.

Dans le paysage chocolatier belge, quelles sont vos spécificités ?

Nous sommes les seuls à produire un chocolat 100 % bio et équitable. Nous pouvons affirmer sans crainte que notre production est bio à 100 % ; nous n’utilisons pas la marge des 3 % de produits naturels tolérés permettant de bénéficier de l’appellation. Nous travaillons sans lécithine, sans arômes autres que ceux de nos ingrédients naturels. Les personnes adeptes d’un régime particulier seront ravies d’apprendre que nous proposons aussi du chocolat végétalien et sans gluten. Il y en a vraiment pour tous les goûts.

Belvas chocolaterie

Pouvez-vous nous en dire plus sur la symbolique de votre logo ?

Le logo Belvas comporte trois significations. Il représente deux mains qui se serrent, symbole des relations Nord/Sud que nous ne cessons de promouvoir. Il évoque également une fève de cacao, l’ingrédient de base du chocolat, et le travail artisanal fait main.

Quelles sont vos valeurs et comment se traduisent-elles dans la pratique au sein de votre entreprise ?

Nous poursuivons avant tout une excellente qualité gustative, mais aussi la satisfaction des clients et des planteurs. À cette fin, le bio s’impose en ce sens où la qualité de la matière première et son traitement seront déterminants pour la qualité du chocolat. Le nôtre étant équitable, c’est au juste prix que nous achetons aux planteurs les matières premières nécessaires à sa production. L’engagement est en effet une valeur phare de Belvas. Aussi, nous recevons de nombreuses candidatures spontanées de jeunes qui se retrouvent dans les valeurs que nous défendons, ce qui est plutôt bon signe.

Belvas

Quelles sont les actions concrètes mises en œuvre par Belvas pour assurer un plus grand respect de l’environnement ?

Chaque année, nous publions notre politique environnementale sur notre site internet. Dans ce plan annuel, nous déterminons les actions concrètes pour l’année à venir, en matière d’eaux usées, par exemple, de traitement des déchets, etc. Au niveau des pays d’origine, le revenu juste s’accompagne d’aides notamment apportées par la coopérative Acopagro, avec qui nous travaillons. Nous sommes très engagés et l’un de nos objectifs est de contribuer à développer une meilleure valeur ajoutée au niveau local en y développant des usines de torréfaction où le cacao sera moulu et conditionné sous des formes plus compactes, ce qui limitera le volume de production transporté et permettra aux planteurs de fertiliser leurs champs avec les déchets dégagés dans leurs usines.

Prêtez-vous également attention à l’efficacité énergétique de votre entreprise ?

Tout à fait, Belvas est une chocolaterie biologique certifiée EMAS. À ce titre, nous sommes tenus par plusieurs engagements, dont celui de définir une politique en matière d’efficacité énergétique. Nous allons même plus loin en publiant ce document chaque année à des fins de transparence. Concrètement, notre bâtiment est équipé de panneaux photovoltaïques et nous récupérons la chaleur dégagée par le système d’air conditionné pour réchauffer l’eau nécessaire à la production du chocolat et des pralines, mais ce n’est pas tout. Grâce aux audits externes réalisés dans le cadre de la certification EMAS, toute suggestion d’amélioration est soigneusement étudiée.

Belvas Thierry Noesen

Où peut-on trouver vos produits ?

Vous les trouverez sur notre site internet, dans les grands magasins bio, et, à présent, dans une chaîne de supermarchés non bio également, pour notre chocolat conventionnel à base de cacao produit en Côte d’Ivoire directement avec la coopérative ECSP. Pour en savoir plus sur les engagements de la coopérative, parmi lesquels la lutte contre le travail des enfants, la diversification des cultures, l’émancipation des femmes et le reboisement, et participer à notre concours, n’hésitez pas à visiter la page www.directcocoa.org/concours/ .

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

J’aimerais poursuivre mon engagement social et environnemental et construire une usine de transformation dans le Sud. Le traitement de la fève sur place permettrait en effet de produire 20 % d’engrais précieux pour la culture du cacao. Le volume transporté diminuera automatiquement de moitié… Tout le monde est gagnant, et surtout, l’environnement.

Chocolaterie Belvas

Qu’est-ce qui caractérise selon vous un bon chocolat ?

Pour moi, un bon chocolat est d’abord le moins sucré possible. La qualité des matières premières est déterminante, et leur traitement aussi. La fermentation et la torréfaction sont autant de facteurs qui conféreront sa saveur unique au cacao. À l’aspect, un bon chocolat est brillant et croquant, gages d’un bon tempérage. La texture doit être fine et soyeuse, tout le savoir-faire du chocolatier consistera à sublimer le cacao à ces différentes étapes.

Quelle est votre astuce personnelle pour réaliser des économies d’énergie ?

La récupération. Les pompes à chaleur sont véritablement la solution pour produire de l’eau chaude économiquement et écologiquement. Compte tenu du nombre d’étapes où la température de l’eau entre en jeu dans la fabrication du chocolat, l’économie est de taille. Mais même à moindre échelle, la technologie offerte par les pompes à chaleur est réellement une piste à envisager.

Créateurs de différence Luminus


Vers www.luminus.be