Privé

Que faire en cas de panne de gaz ou d’électricité ?

Peut-être avez-vous déjà été confronté(e) à ce genre de situation : vous attendez des amis pour dîner et, au moment de mettre votre repas en route, votre gazinière refuse obstinément de fonctionner. Ou bien vous êtes confortablement installé(e) devant la télé pour regarder un épisode de votre série préférée quand survient une panne d’électricité.

Avant de faire appel à un technicien, essayez de régler le problème par vous-même, ce qui, dans un certain nombre de cas, est à la portée de tous.

Quelle est l’origine de la panne de gaz ou d’électricité ?

Afin de pouvoir résoudre le problème, vous devez connaître l’origine de la panne. La cause est-elle imputable à votre gestionnaire de réseau ou à une défaillance de votre installation ? Pour le savoir, vérifiez les points suivants :

  • Vos voisins ont-ils le même problème ? Il s’agit probablement d’une panne générale due à un incident sur le réseau de gaz ou d’électricité. Vous trouverez les informations relatives aux pannes en cours sur le site internet de votre gestionnaire de réseau.
  • Votre système électrique est-il surchargé à cause d’un circuit sollicité par un trop grand nombre d’appareils ?
  • Un appareil électrique défectueux a-t-il provoqué un court-circuit ? Pour vérifier si tel est le cas, débranchez les fusibles et déconnectez tous les appareils reliés au circuit en question. Rebranchez les fusibles et testez vos appareils un par un.
  • La conduite de gaz contient-elle de l’air entravant l’arrivée du gaz ? Ce problème est peut-être dû à des travaux effectués par la compagnie sur les canalisations générales. Lorsque l’arrivée de gaz est déficiente, la plupart des chaudières et boilers se mettent automatiquement en mode de sécurité et la gazinière cesse de fonctionner.
  • Y a-t-il une fuite de gaz dans la canalisation ? En raison de son absence d’odeur, le gaz naturel présente une forte dangerosité. C’est la raison pour laquelle on y ajoute un additif chimique à l’odeur prononcée, permettant de détecter les fuites. En cas de forte odeur, n’hésitez pas à quitter les lieux. Si l’espace est bien ventilé, une faible fuite de gaz se détecte difficilement. Pour localiser efficacement une fuite de gaz, versez de l’eau savonneuse sur les canalisations et les raccords. Si vous constatez une formation de bulles, cela signifie que vous avez localisé la fuite.

Panne gaz

Que faire en cas de coupure d’électricité ?

Une panne d’électricité est souvent due à un appareil défectueux ou à une surcharge. Si tel est le cas, il est fort probable que vous puissiez régler le problème par vous-même. Pour ce faire, procédez comme suit :

  1. Vérifiez le boîtier à fusibles. Remplacez le(s) fusible(s) défectueux ou réarmez les fusibles automatiques ou le disjoncteur.
  2. Veillez à répartir équitablement la charge des installations sur les différents circuits et évitez de brancher un trop grand nombre d’appareils sur le même circuit.
  3. Si le problème persiste, il est probablement dû à un appareil défectueux.
  4. Si le différentiel ou le disjoncteur se déclenche, adressez-vous à votre gestionnaire de réseau et, le cas échéant, faites appel à un électricien agréé.

Conseil : Afin de repérer sans tarder l’origine du problème, notez à quelle installation correspond chaque fusible (éclairage, prises, premier étage, cave…).

Vous souhaitez obtenir une intervention rapide en cas de panne de courant ? Vous pouvez compter sur le Service Confort de Luminus. Nous vous garantissons une intervention rapide 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Que faire en cas de coupure de gaz ?

Bien que la sécurité soit la priorité absolue, un dysfonctionnement de l’installation au gaz n’est pas forcément annonciateur d’une catastrophe. Si, néanmoins, vous pressentez une fuite de gaz, ne prenez pas le moindre risque :

  • Si vous sentez une forte odeur de gaz ou que vous entendez un sifflement, quittez immédiatement les lieux, non sans avoir ouvert toutes les fenêtres.
  • Si l’odeur de gaz est modérée, fermez la vanne du compteur, ouvrez toutes les portes et fenêtres et quittez le bâtiment.
  • Évitez toute manipulation susceptible de provoquer une étincelle (appareils électriques, interrupteurs, allumettes…)

Lorsque votre boiler ou votre chaudière au gaz se coupe automatiquement et que votre gazinière ne fonctionne plus, nous vous conseillons de prendre contact avec votre gestionnaire de réseau. Des travaux sur le réseau peuvent provoquer la présence d’air dans les canalisations, auquel cas seul un technicien est habilité à intervenir.

En cas de panne de gaz, vous pouvez également faire appel au Service Confort de Luminus. L’un de nos techniciens expérimentés se rendra sur place dans les plus brefs délais afin d’effectuer les réparations éventuelles.

Panne d'électricité

Entretien de votre installation électrique et de vos conduites de gaz

Une installation électrique effectuée dans les règles de l’art est peu sujette à l’usure. Il n’est pas nécessaire d’effectuer un contrôle annuel. L’installation doit être « régulièrement » entretenue, mais la fréquence de ces entretiens n’est pas soumise à des obligations légales. Si vous évitez les surcharges et que vos appareils sont en bon état de fonctionnement, les risques sont extrêmement limités.

Les prescriptions de sécurité auxquelles doit satisfaire toute installation électrique domestique sont reprises dans le Règlement Général sur les Installations Électriques (R.G.I.E.). La conformité des installations doit obligatoirement être contrôlée dans les cas suivants :

  • Avant le raccordement à une nouvelle installation.
  • Lors de toute modification ou extension d’une installation existante.
  • Lors de toute demande de renforcement de la puissance du raccordement et/ou du compteur.
  • Lors de la vente d’une habitation dont l’installation est antérieure au 01/10/1981 et pour laquelle aucun contrôle de conformité n’a encore été effectué.
  • Après 25 ans de mise en service.

En matière d’installations au gaz, le propriétaire est responsable du contrôle, de l’entretien et des réparations des canalisations après le compteur. Contrairement à la réglementation relative aux installations électriques, il n’existe aucun contrôle obligatoire, sauf dans les cas prévus ci-dessus.

Lisez également notre article : Comment faire face à ces 5 dégâts et difficultés inattendus




Vers www.luminus.be