Appareils électriques : quelle est la différence entre un label énergie A et un label énergie G ?

Vous souhaitez acheter un réfrigérateur ou un lave-linge ? Vous recherchez probablement un appareil économe en énergie afin de réduire au maximum le montant de votre facture. Le label énergie est l’outil idéal pour vérifier l’efficacité énergétique et le caractère durable d’un appareil. Mais à quoi correspond précisément cette classification basée sur des lettres et des couleurs et est-elle fiable à 100 % ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Que signifient les labels énergie européens pour les appareils électriques ?

Les appareils électriques – tels que les réfrigérateurs, surgélateurs, congélateurs, lave-vaisselle, lave-linge, téléviseurs, écrans d’ordinateur, etc. – sont tous dotés d’un label énergie européen. Ce label indique l’efficacité énergétique de l’appareil grâce à une lettre et un code couleur correspondant. Ce code va du vert A (le plus efficace) au rouge G (le moins efficace). Les labels A+, A++ et A+++ sont dès lors amenés à disparaître. Lisez cet article pour comprendre la réforme des labels énergie des appareils électroménagers.

Combien d’énergie peut-on économiser grâce à un appareil présentant un label énergie plus performant ?

La différence d’efficacité énergétique s’avère plus ou moins grande selon le type d’appareil. Par exemple, un frigo de table qui affiche une consommation annuelle de 130 kWh obtient un label énergie E, tandis qu’un combi frigo-congélateur qui affiche la même consommation bénéficiera du label énergie B. Chaque type d’appareil doit donc être évalué de manière distincte.

Vous possédez des appareils électroménagers de plus de 10 ans ? Nous vous conseillons alors de vérifier leur consommation et d’envisager de les remplacer. Au fil des années, l’efficacité énergétique d’un appareil diminue. Votre lave-linge autrefois performant pourrait presque aujourd’hui être classé un rang plus loin. Le label énergie européen vous aide donc à choisir des appareils économes en énergie pour remplacer les anciens plus énergivores.

Combien les labels énergie peuvent-ils vous permettre d’économiser ?

L’intérêt des labels énergie apparaît plus clairement avec des exemples concrets.

Prenons l’exemple d’un lave-vaisselle doté d’un label énergie D. Il consomme environ 237 kWh par an, soit 66,23 euros d’électricité.

Un lave-vaisselle doté d’un label énergie B consomme beaucoup moins d’électricité, à savoir environ 179 kWh par an. Cela représente une économie annuelle de 21,46 euros. Après 5 années d’utilisation, vous avez donc économisé 21,46 x 5, soit 107,31 euros*. Et cela sans tenir compte d’une éventuelle augmentation du prix de l’électricité.¨

  • Ce calcul est basé sur un prix du kWh de 0,37 euro en vigueur en décembre 2023.

À présent, la signification des lettres et des couleurs relatives aux labels énergie européens n’a plus de secrets pour vous, N’hésitez pas à les utiliser pour vous guider dans le choix de vos appareils électriques afin de faire baisser le montant de votre facture énergétique.

En savoir plus sur astuces conso