Ces mesures d’économie d’énergie qui vont survivre au coronavirus

2020 : une annus horribilis marquée par une crise sanitaire, économique et sociale sans précédent. Gardons-nous cependant de voir tout en noir et tentons de tirer les enseignements de cette situation inédite. Quels sont, notamment, les meilleurs moyens à mettre en œuvre afin de gérer efficacement notre énergie ?

Faire des économies d’énergie en modifiant notre rythme de vie

Tout (ou presque) est dans le timing. Dans des circonstances normales, notre rythme de vie s’inscrit globalement dans un schéma 9 heures-17 heures. Par conséquent, nous avons pratiquement tous besoin d’énergie au même moment, soit le matin entre 7 et 9 heures et, surtout, le soir après 17 heures.

L’approvisionnement en énergie est organisé en fonction de ces pics de consommation. Or, à l’intérieur de ces plages horaires, les énergies renouvelables ne suffisent pas à combler la forte demande.

En nous obligeant à modifier notre rythme de vie, la COVID-19 a littéralement chamboulé notre quotidien. Cependant, cette situation ne présente pas que des inconvénients :

  • Dans les foyers non équipés de panneaux solaires, il y a moyen de déplacer l’heure de cuisiner, de regarder la télé ou de travailler sur l’ordinateur.  
  • La consommation d’énergie est mieux répartie tout au long de la journée, ce qui permet d’utiliser plus efficacement l’énergie verte disponible et de réaliser des économies.
  • Last but not least, les gens sont beaucoup plus détendus s’ils peuvent choisir sans contrainte le moment d’effectuer certaines tâches. Ainsi, par exemple, la vaisselle vous paraîtra peut-être moins fastidieuse si vous ne devez pas la faire à la va-vite, juste après le repas du soir.
Energietips na corona

Télétravail : à chaque inconvénient correspond un avantage

Alors que bon nombre d’entreprises affichaient une certaine méfiance à l’égard du télétravail, celui-ci est devenu l’un des moyens permettant de lutter efficacement contre la propagation du coronavirus. Outre qu’il booste la motivation et permet de mieux concilier vie professionnelle et vie privée, le travail à domicile est également profitable pour l’environnement et le portefeuille.

  • Même après la pandémie, les employeurs pourront louer des espaces de bureau plus restreints, avec pour conséquence une diminution spectaculaire des frais de location et de chauffage.
  • Par la force des choses, on constate une réduction des déplacements domicile-lieu de travail, ainsi que du temps gaspillé dans les embouteillages.
  •  Le télétravail entraîne une baisse significative des émissions de CO2.
  • Cerise sur le gâteau : le télétravail est une source d’émancipation. Il permet une meilleure répartition des tâches ménagères et incite les pères à s’impliquer davantage dans l’éducation des enfants.    

La pandémie bouleverse nos comportements

Selon plusieurs études, bon nombre d’entre nous sont prêts à tirer un trait sur leurs anciennes habitudes et à adopter de nouveaux comportements.

En règle générale, la période que nous traversons est plus propice aux économies et aux relations humaines. Telle dépense est-elle justifiée ? Pourquoi vivre dans une maison mal isolée ? Pourquoi ne pas investir dans une installation me permettant de produire ma propre énergie verte ?

Curieux de savoir combien vous pouvez économiser sur vos dépenses d’énergie ?

Pendant et après la crise sanitaire, Luminus vous propose un plan d’économie sur mesure

Plus d'info

Également intéressant pour vous