Privé

Comment bien choisir vos panneaux solaires pour un rendement optimal?

L’installation des panneaux solaires demeure rentable, même si les instances bruxelloises et wallonnes envisagent d’instaurer une redevance réseau. Si vous souhaitez rentabiliser votre investissement dans les énergies renouvelables, il est cependant impératif de faire les bons choix.

En matière de panneaux solaires, il convient de produire suffisamment d’énergie, sans pour autant recourir à une installation trop onéreuse. Tenez compte des éléments suivants :

Lisez aussi notre article : Comment améliorer le rendement et la longévité de vos panneaux solaires?

Le choix des matériaux

Vous avez probablement déjà remarqué que certains panneaux photovoltaïques présentent des reflets bleutés, tandis que d’autres sont résolument noirs. Ces derniers sont dits monocristallins. Les cellules photovoltaïques sont conçues à partir de silicium. Lors du refroidissement, le silicium fondu se solidifie en ne formant qu’un seul cristal de grande dimension. On découpe ensuite le cristal en fines tranches qui donneront les cellules. Ces cellules sont en général d’un noir uniforme. Leur prix est plus élevé, mais leur rendement est nettement meilleur.

Les panneaux polycristallins (bleus) sont fabriqués à partir d’une multitude de petits cristaux de silicium placés en couche. Même si leur rendement est un peu plus faible, ils sont moins chers et le retour sur investissement est plus court.

À rendement égal, les panneaux monocristallins sont plus compacts, ce qui les rend parfaits pour les toits de petite dimension.

L’inclinaison et l’orientation du toit

Les avancées technologiques font que les panneaux solaires captent de mieux en mieux la lumière indirecte, ce qui leur permet de rester performants en cas de nébulosité abondante ou si l’inclinaison et l’orientation du toit ne sont pas optimales.

Pour un rendement maximal, vos panneaux photovoltaïques doivent être orientés au sud et avoir une inclinaison de 30°. Si l’inclinaison du toit ou l’orientation des panneaux sont moins favorables, le rendement diminue.

Le rendement

À Bruxelles et en Wallonie, des primes sont toujours accordées pour des mesures d’économie d’énergie (certificats verts à Bruxelles, prime Qualiwatt en Wallonie). Le rendement annuel est respectivement de sept et six pour cent. Les instances bruxelloises et wallonnes envisagent toutefois d’instaurer une redevance réseau qui aurait pour conséquence de faire baisser ces pourcentages de manière significative.

La Flandre a mis en veilleuse les aides aux particuliers en matière d’énergie solaire, estimant que les installations sont suffisamment rentables sans subsides. Depuis le 1er juillet 2015, les propriétaires de panneaux solaires sont tenus de payer une redevance réseau pour réinjecter dans le réseau l’énergie non utilisée.

Connue sous le nom de tarif prosumer, cette redevance reprend une partie importante du bénéfice du compteur qui tourne à l’envers : de 35 à plus de 60%, selon l’orientation de l’installation et le gestionnaire de réseau.

Des panneaux adéquats parfaitement orientés offrent un rendement annuel moyen d’environ deux pour cent. Il convient donc d’agir avec la plus grande minutie ! Afin d’atteindre les objectifs climatiques, la Région flamande table sur une augmentation du nombre de panneaux solaires.

On estime généralement que le retour sur investissement d’une installation photovoltaïque est de dix à douze ans. Si on est loin des cinq ans enregistrés dans les années fastes, l’investissement reste néanmoins rentable, compte tenu de la durée de vie des panneaux. La plupart des vendeurs garantissent encore un rendement de 80 pour cent après 20 ou 25 ans d’utilisation.

BewarenBewaren

BewarenBewaren




Vers www.luminus.be